Siège • Préambule CGT au CSE du 19 octobre 2021

Les salariés comme variable d’ajustement

trait gris titre

Un peu d’économie marxiste. Dans le système capitaliste, qu’est-ce qui donne de la valeur au travail ? C’est sa marchandisation, qui nécessite de le réduire à une entité mesurable, le temps de travail, ou pour parler un langage qui nous est familier, un Équivalent Temps Plein, un ETP. A partir de là, l’économie capitaliste distingue le travail concret, effectué par un individu sur la base de ses connaissances, sa formation, son expérience, son habileté ou son talent, du travail abstrait, facilement interchangeable, transférable, remplaçable, dépouillé de toutes ses particularités, attaché à un outil qui s’intègre dans une chaîne de production, un workflow comme on dit, dans le but de produire un bien de consommation, dont la valeur est elle aussi mesurable en termes abstraits, c’est-à-dire monétaires.

France télévisions étant une entreprise publique, elle n’est pas dépendante d’un marché, mais d’une mission de service public, qui n’est pas monnayable, et d’un seul actionnaire, l’État, qui lui demande de faire des économies. Du coup, sa seule marge de manœuvre, c’est le salarié, qui devient la variable d’ajustement d’un système managériale calqué sur le modèle capitaliste.

Ainsi, il faut réduire les ETP, mais sans réduire l’activité, mission de service public oblige. On imagine que l’entreprise gagne en productivité, avec les nouveaux outils numériques sensés faciliter la vie des salariés et rendre les taches plus agréables. Enfin, c’est comme ça que le progrès technologique nous est vendu. Mais comme les choses ne se passent pas exactement ainsi, ça craque de toutes parts.

  • Ça craque à la rédaction numérique, où les salariés lancent une alerte sur la dégradation de leurs conditions de travail, la multiplication des tâches dans un contexte de réduction des effectifs. Demander toujours plus, avec toujours moins de personnel, ne peut tenir lieu de politique managériale.
  • Ça craque également à la rédaction nationale, où la SDJ de France 2 a mis en lumière le manque d’effectifs tandis que les éditions vivent dans le stress permanent depuis la rentrée, à cause d’un système, Dalet, couplé à NRCS et Open media, qui n’est pas opérationnel au moment où il est livré. Qui achèterait une voiture qui ne passe pas le contrôle technique ? France télévision se dote d’une technologie qui non seulement n’est pas adaptée à ses besoins, mais oblige les salariés à s’adapter dans la douleur.

La surcharge de travail se ressent dans de nombreux secteurs, alors que l’activité reprend à une allure normale avec, on l’espère, une sortie de crise sanitaire. La RCC suit son cours et la direction fait appel à plus de CDD, elle recourt massivement aux heures supplémentaires, comme on le verra dans le point emploi. Mais ça ne suffit pas. A la Fabrique, la direction se dit étonnée du départ soudain de tant de salariés. Mais qu’attend-elle pour les remplacer ? La politique du « deux départs pour une arrivée » est un dogme qu’il faut réviser de toute urgence.

Les salariés sont à tel point des entités abstraites pour la direction qu’elle a envisagé un temps de transférer en bloc près de 90 d’entre eux, d’une entreprise à une autre, comme des paquets que l’on se refile. Un poids, une charge, que l’on bascule par un simple jeu d’écritures. Le drame que France télévisions a évité de justesse rappelle à quel point les salariés sont des êtres concrets, avec une histoire, un parcours professionnel, des individus attachés à leur travail comme à leur entreprise, qui ont droit à plus d’égards qu’un simple courrier leur rappelant les dispositions dont ils pourront bénéficier dans le cadre du code du travail.

On peut voir également le manque de considérations pour le travail concret des salariés, ses spécificités, les façons de faire, la culture d’entreprise, qui n’est pas la même d’une antenne à l’autre, dans les opérations de fusion, et dernièrement, le déménagement de bureaux de France 2, dont on espère qu’il n’augure pas de mouvements de plus grande envergure. On change les salariés de place, sans les accompagner, et en laissant planer le doute sur les intentions qui se cachent derrière.

Tout cela est dévastateur et ne peut conduire qu’à des situations de tension, de conflit. La colère qui monte aujourd’hui dans les services, c’est la résistance d’humains concrets qui ne se laissent pas réduire à une simple quantité dans un plan social permanent. Ce sont des individus qui disent : « Nous ne sommes pas que des ETP ! ».

 pdf  Paris, le 19 octobre 2021

Confédération CGT

 

image conf

 

image1 conf

 

image1 conf

 

image3 conf

 

image4 conf

 

image5 conf

 

image6 conf

 

image7 conf

 

image6 conf

 

image7 conf

À lire également

    Image
    Nouvelle Aquitaine • Préavis de grève FO CFDT CGT le 1er décembre 2021
    Non à l'externalisation de nos émissions ! La Direction de Nouvelle Aquitaine donne un exemple dangereux : les matinales ont toujours été enregistrées en interne, par nos équipes. Mettre le doigt dans l’engrenage de l’externalisation, c’est appauvrir encore et toujours plus nos carrières. Porter une...

    Lire la suite...

    25-Nov.-2021

    Image
    Préavis de grève SNJ-CGT / SNJ du 30 novembre 2021
    franceinfo.fr, franceinfo Culture et franceinfo Afrique Ces derniers mois, la rédaction de franceinfo.fr se voit imposer, sans cesse, de nouvelles tâches à effectifs constants."Vrai ou Fake" dans "Les Informés" de franceinfo, chroniques hebdomadaires sur le canal 27, découpe et publication...

    Lire la suite...

    24-Nov.-2021

    Image
    Déclaration liminaire au CSE du réseau France 3 du 23 novembre 2021 •
    Rapprochements France Bleu / France 3 : les incantations hors-sol du gouvernement Le 9 novembre dernier, la ministre de la Culture a surpris tout le monde – en tout cas les salariés du réseau régional – en annonçant le lancement d’un « grand média numérique de la vie locale, au plus tard à la fin...

    Lire la suite...

    23-Nov.-2021

    Image
    Siège • Compte rendu du CSE des 16 et 17 novembre 2021
    « Modernisation » à la sauce libérale Plan de restructuration au CDE, tension persistante au service éclairage, précarité à la rédaction des sports numérique, temps de travail à la direction de l’info, à l’ombre d’une crise sanitaire qui n’en finit pas de ne pas finir… Organisation cible du CDE :...

    Lire la suite...

    22-Nov.-2021

    Image
    Le DAKAR de la Honte !
    Siège • Déclaration de la CGT au CSE du 16 nov.  Pour la 3ème année, France Télévisions va poser ses caméras en Arabie pour couvrir le Rallye Dakar. Le Dakar de la Honte ! Il y aura des caméras, pour faire rêver et découvrir de magnifiques paysages… Des caméras, oui, mais pas toutes. Sur les droits...

    Lire la suite...

    16-Nov.-2021

    Image
    Siège • Préambule CGT au CSE du 16 novembre 2021
    Arrêtez la casse de l’emploi ! La crise sanitaire semble nous apporter un certain répit. La France est pour l’instant épargnée par une cinquième vague mais rien n’est certain, et à FTV, d’après les chiffres officiels, on ne déplore que 5 cas de COVID, dont un seul au Siège. Mais nous devons rester...

    Lire la suite...

    16-Nov.-2021

    Image
    Média numérique de proximité France 3 – France Bleu
    Vers un nouveau risque social ?  Lors de son audition devant la commission Culture du Sénat, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé la création d’«un grand média numérique de la vie locale» entre France Télévisions et Radio France en région. Ce projet pourrait prendre la forme d’un...

    Lire la suite...

    10-Nov.-2021

    Image
    Quels moyens pour quel service public ?
    La commission culture, éducation et communication du Sénat, présidée par Jean-Raymond Hugonet (LR), en présence de Monique de Marco (EELV) a organisé une table ronde avec les syndicats de FTV dans le cadre du débat sur le projet de Loi de finances 2022. L’occasion pour la CGT d’exposer son analyse de...

    Lire la suite...

    08-Nov.-2021

    Image
    France 3 AURA, des négociations au point mort
    Mercredi ont eu lieu les négociations suite au préavis de grève déposé par les organisations syndicales CGT, CFDT et SNJ contre les JT communs et le manque de moyens en Auvergne-Rhône-Alpes. Comme deux semaines auparavant à Clermont-Ferrand, ces discussions n’ont pas abouti. Un dialogue stérile...

    Lire la suite...

    05-Nov.-2021

    Image
    Compte-rendu du CSE du réseau France 3 des 26 et 27 octobre 2021
    Projet de régionalisation : de la théorie à la pratique, il y a un monde La 2e réunion de la CASAR, la commission d’anticipation, de suivi et d’ajustement de la régionalisation, a permis d’en savoir plus sur les résultats des enquêtes qualitatives auprès des publics ou sur la réflexion menée au...

    Lire la suite...

    29-Oct.-2021

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts