Déclaration liminaire au CSE du réseau France 3 du 23 novembre 2021 •

trait gris titre

Rapprochements France Bleu / France 3 :
les incantations hors-sol du gouvernement

Le 9 novembre dernier, la ministre de la Culture a surpris tout le monde – en tout cas les salariés du réseau régional – en annonçant le lancement d’un « grand média numérique de la vie locale, au plus tard à la fin du 1er trimestre 2022 » entre France 3 et France Bleu.

Mais par quel miracle ce nouveau média va-t-il voir le jour en si peu de temps, alors que les deux entreprises ne parviennent pas à s’entendre depuis des mois ?

Avec quelle offre à la clé et surtout quels moyens ? Cette mutualisation sera-t-elle l’occasion de réduire toujours plus les effectifs ? La question est centrale, alors qu’on annonce une année budgétaire 2022 intenable, avec de nouvelles économies qui pourraient atteindre une centaine de millions d’euros rien que pour France Télévisions.

Or dans le réseau régional déjà, l’entreprise a montré son incapacité à renforcer les équipes du web qui souffrent du manque de moyens, de l’intensification du travail et de la difficulté à mener à bien les différents objectifs de publications quotidiennes.

Comment le gouvernement - et la direction dans son sillage - entendent-ils parvenir à leur ambition d’un grand média offrant « une multitude de services pour faciliter la vie au quotidien, une grande diversité de programmes autour de la culture, de la découverte, du sport, du divertissement », pour reprendre les mots de la ministre devant les sénateurs ?

Quand, à France Bleu, les salariés nous considèrent comme mieux dotés qu’eux, on se demande franchement quel est l’horizon en termes de conditions de travail et de moyens.

Où peut-on bien espérer trouver des synergies quand les effectifs, de part et d’autre sont largement sous-dimensionnés par rapport aux ambitions ?

Une fois de plus, on voit se profiler cette pensée magique des cost-killers, qui consiste à entériner des économies au détriment de la santé des salariés, du sens qu’ils trouvent à travailler, de leurs conditions de travail.

Cela aboutit à toutes sortes de déviances, comme à Orléans récemment. À l’occasion de l’opération « Ma France 2022 » commune avec Radio-France, la direction n’a pas trouvé mieux que de faire tourner par un journaliste seul des sujets pour le numérique et le linéaire, hors du cadre des accords existants sur les UTS, sans recourir à la négociation d’une expérimentation avec les organisations syndicales, mais avec le soutien du nouveau directeur de la proximité qui connait visiblement mal les textes en vigueur. Autre transgression à Marseille, où la direction met en avant le principe de l’immersion pour justifier des tournages seul.

Est-ce ainsi que la direction entend conduire les projets régionaux ? Est-ce cela que le président du CSE considère comme un dialogue social de qualité et comme la preuve de sa volonté d’avancer ?

Nous le redisons ici, le projet régional, comme l’ensemble des projets d’entreprise, ne peut se faire sans les moyens adéquats. C’est la responsabilité de la direction de le faire entendre à la tutelle.

Pour notre part, nous n’accepterons jamais que la santé des salariés serve de dommage collatéral à une stratégie irresponsable. S’il le faut, nous irons défendre ce principe devant les juridictions compétentes. Quoi qu’il en coûte.

 pdf  Paris, le 23 novembre 2021

Confédération CGT

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

imgconf09

À lire également

    Image
    AVENIR DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC - La redevance est supprimée mais rien n’est réglé...
    Après l’Assemblée Nationale, le Sénat s’est attelé début août au dossier de la suppression de la redevance avec un financement sur une fraction de la TVA et a fait voter un amendement au texte initial de la loi. Pour deux ans seulement car à partir de 2025 une règle européenne interdit d’affecter un...

    Lire la suite...

    09-Aug.-2022

    Image
    Exigeons du Sénat de garantir l’avenir de l’audiovisuel public !
    L’Assemblée nationale, dans une majorité de droite et d’extrême droite, a voté en première lecture le texte de la Loi dite « pouvoir d’achat » et le Projet de Loi de Finances Rectificative (PLFR2). Le premier texte contient un amoindrissement des périodes de recherche de l’archéologie préventive sur...

    Lire la suite...

    25-Jul.-2022

    Image
    Tribune de l’intersyndicale de l’audiovisuel public et des organisations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel.
    L'AUDIOVISUEL PUBLIC MÉRITE UN DÉBAT SÉRIEUX ! Nos organisations regroupent des salarié·es travaillant directement ou indirectement pour les entreprises de l'audiovisuel public, des autrices et auteurs, des entreprises de création, de production et de diffusion d'œuvres cinématographiques et...

    Lire la suite...

    22-Jul.-2022

    Image
    Salaires 2022. L’État continue sa maltraitance !
    Les négociations salariales, NAO 2022, viennent de s’achever sur un constat de profond désaccord. Alors que l’inflation flirte avec les 6 %,la DRH de France Télévisions répond : « Le budget de France télévisions n’est pas indexé sur l’inflation ».  Les négociateurs syndicaux s’en sont rendus...

    Lire la suite...

    15-Jul.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central des 5 et 6 juillet 2022
    En liminaire de cette réunion, les élus ont fait une déclaration intersyndicale. Situation générale Le spectre de la fin de la redevance En ouverture du CSE central, et en réponse à la déclaration des élus, Delphine Ernotte est revenue sur les derniers mois écoulés et sur les perspectives pour...

    Lire la suite...

    13-Jul.-2022

    Image
    Compte-rendu du CSE de Mayotte la 1ère du 30 juin 2022
    L’actualité de la station 1/ Indemnité de repas en zone de résidence Une prise en charge de la Restauration des collaborateurs est possible sous conditions. Elle est de 15 euros par jour. Pour en bénéficier il y a des conditions à réunir : Le lieu de restauration collective doit être fermé...

    Lire la suite...

    11-Jul.-2022

    Image
    Lettre au Président de la République
    Monsieur le Président de la République, Le 28 juin dernier, tous les syndicats de l’audiovisuel public ont appelé les salarié·es à cesser le travail. Une manifestation a été organisée devant l’Assemblée nationale pour protester contre votre projet de supprimer la contribution à l’audiovisuel public...

    Lire la suite...

    11-Jul.-2022

    Image
    19/20 et 12/13 exécutés en 5 slides
    Les élus du CSE Central ont été pris par surprise ; au détour d’un PowerPoint sur la régionalisation, Delphine Ernotte annonce la fin des deux éditions nationales de France 3 : le 12/13 et le 19/20. Pris en traître ! Alors que la direction de l’info avait annoncé la refonte des éditions, avec des...

    Lire la suite...

    06-Jul.-2022

    Image
    CSE Central des 5 et 6 juillet 2022 - Déclaration de l’intersyndicale
    Mardi 28 juin, les salariés de l’audiovisuel public étaient en grève. Ils étaient nombreux à répondre présent à l’appel des organisations syndicales : à Saint Pierre et Miquelon et à Nouméa, à Antibes, Lille, Strasbourg, Brest ou en Corse, à France info, dans les services du siège, partout, les...

    Lire la suite...

    05-Jul.-2022

    Image
    Conférence de presse. Sauvons l’audiovisuel public !
    L’intersyndicale de l’audiovisuel public et des organisations d’auteurs, du cinéma et de l’audiovisuel invitent à une conférence de presse : Lundi 4 juillet 2022 À 12H Devant LE SIÈGE DE FRANCE TÉLÉVISIONS- 7 esplanade Henri de France Paris 15 - Malgré la très forte mobilisation des salarié·es de toutes...

    Lire la suite...

    01-Jul.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts