France 3 Alpes • Nouveau plan d’économies en AURA

Peste ou choléra ? trait gris titre

Les organisations syndicales Alpes (la CGT et le SNJ autonome) ont été reçues plusieurs fois par le directeur régional M. Baraud. Ce dernier, fraichement nommé, a pris son poste en plein mouvement social à Grenoble et Clermont en octobre 2021 en remplacement de Mme Staes. Les OS ont également participé à un échange avec les nouveaux directeurs du réseau M. Martinetti et M. Bignon son DRH. Nous pouvons souligner cette initiative de dialogue social que nous n’avons peu ou pas connue ces dernières années.

« La priorité numéro 1 de l’entreprise : la santé des salariés » dixit Mr Martinetti.

Elle serait d’ailleurs une « bonne grille de lecture » pour d’autres objectifs organisationnels.

On comprend sa crainte quand on appréhende les problématiques de santé dans le réseau France 3 avec un absentéisme galopant (17 % dans certains services alors que la moyenne nationale dans les entreprises se situe autour de 5 %), une multiplication des alertes santé et des risques psychosociaux, une motivation en chute libre et des stratégies d’évitement pour les salariés.

Pour la CGT c’est une bonne nouvelle que la santé au travail devienne une préoccupation majeure de l’entreprise mais cela ne se limite pas à éteindre des incendies sociaux. Comme le code du travail l’y oblige, l’entreprise est responsable de la santé mentale et physique de ses salariés. Elle a sur ce point une obligation de résultats.

Il va donc falloir redonner du sens au travail, avoir des moyens et des outils adaptés, se sentir utile et efficace dans une entreprise de service public.

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le directeur AURA a présenté un nouveau plan d’économies aux partenaires sociaux : 1000 jours ETP à économiser sur la région en 2022.

Même restriction budgétaire en 2021 mais qui aurait été réalisée « grâce » au COVID et aux mouvements sociaux (SIC) . Merci les grévistes pour votre solidarité !

Dans un esprit de concertation la direction a présenté trois options de mutualisation des JT afin de parvenir à cet objectif d’économies. Elle abandonne son plan de mutualisation des JT AURA sur 24 weekends.

Seule la mutualisation Alpes et Rhône-Alpes sera conservée car la troisième option qui prévoyait 5 semaines complètes de JT communs AURA pendant les vacances d’été est déjà abandonnée.

La signature du protocole de levée de grève aura rendu à l’Auvergne son autonomie toute l’année.

Tant mieux pour nos collègues auvergnats. Malgré un protocole indiquant que les économies ne passeront pas par des JT mutualisés, le directeur affirme que cela ne signifie pas que Clermont Ferrand ne contribuera pas à l’effort de guerre.

La deuxième option prévoit 5 semaines d’été en JTI, toute la semaine. Chaque antenne produisant son journal. Mais devant la levée de boucliers sur le non-sens éditorial d’un Journal Tout Images et notamment à Lyon, l’option semble abandonnée.

Reste donc la première option : 5 semaines de Journaux communs Rhône-Alpes et Alpes et 9 weekends communs cet été.

Mais comme la pilule est assez amère pour l’antenne des Alpes, on lui octroie un passage de moyenne activité en haute activité pendant la saison touristique de février. C’était une demande récurrente des OS Alpes depuis de nombreuses années.

Concernant le 18h30 réalisé à iso-effectif (terme cher à notre ancien directeur) et qui a déshabillé les ressources du JT : son abandon est prévu en septembre 2022. Ou du moins celui-ci serait fabriqué par une seule antenne, Clermont, s’ils sont en capacité de le produire.

Pour la CGT Alpes, se recentrer sur notre ADN et ce que nous savons faire, réarmer les éditions d’informations, arrêter de mettre à mal le collectif de travail avec des moyens sous dimensionnés n’est pas une mauvaise nouvelle.

Nous avons rappelé néanmoins la volonté du collectif de produire des émissions, la volonté des personnels de plateau et de régie d’exercer pleinement leur métier mais pour cela il nous faut des moyens. De nouveaux outils de captation sont nécessaires et pourraient apporter une nouvelle dynamique de production. Aucun VPTL dans la deuxième plus grosse région du réseau.

Avoir lancé la régionalisation sans moyens supplémentaires a malmené les rédactions régionales et notamment la nôtre, sans locale, la plus petite du réseau. Nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation perverse où les services éditoriaux sont submergés et les personnels techniques parfois satisfaits d’avoir retrouvé de l’activité.

Tout cela avait été dénoncé par les organisations syndicales et les salariés avec en face une direction technocratique fermée au dialogue social et ne répondant qu’aux injonctions de régionalisation à marche forcée.

Alors que la région AURA détient la première place en réduction d’effectifs présents dans le réseau régional entre juin 2020 et juin 2021 (- 17 ETP), on lui demande encore et toujours des efforts supplémentaires. Être un bon élève ne paie pas.

Mais vous avez quand même des options pour la mutualisation de la proximité et la perte d’ADN. Vous pouvez choisir entre la peste ou le choléra. Ou pas. Les salariés apprécieront.

 

 pdf  Grenoble, le 16 décembre 2021

Confédération CGT

confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


imgconf09

À lire également

    Image
    Financement de l’audiovisuel public. Le combat continue
    L’ensemble de la profession s’est mobilisée le 28 juin 2022 pour répondre à la déclaration de guerre d’Emmanuel Macron à l’audiovisuel public. La grève a été massivement suivie sur les antennes de FTV, Radio France et France Média Monde et à l’INA, la manifestation devant l’Assemblée Nationale à Paris...

    Lire la suite...

    30-Jun.-2022

    Image
    Tous dans la rue le 28 juin pour sauver l’audiovisuel public !
     Dans le lot d’incertitudes lié au chaos des législatives apparaît la question de la redevance. Souvenons-nous. Lors de sa déclaration de candidature le 7 mars à Poissy, Emmanuel Macron annonçait la suppression de la redevance comme mesure phare pour préserver le pouvoir d’achat des Français. Avant cette...

    Lire la suite...

    23-Jun.-2022

    Image
    DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À L’AUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),
    LA DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À LAUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),CEST DÉFENDRE LINDÉPENDANCE DU SERVICE PUBLIC AUDIOVISUEL ET SON RÔLE MAJEUR POURLA CULTURE ET LINFORMATION. LES SYNDICATSCGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC ETCFTCAPPELLENT AU RASSEMBLEMENT MARDI28 JUIN...

    Lire la suite...

    22-Jun.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 15 et 16 juin 2022
    Le CSE en bref La santé en ordre de marcheLes élus ont désigné les 7 membres de la CSSCT, la commission santé du CSE qui se réunira le 22 juin. Les RP enfin au complet Les élus ont désigné le siège manquant de titulaire à France 3 Bourgogne, ainsi que l’ensemble des suppléants. Ils ont désigné deux...

    Lire la suite...

    21-Jun.-2022

    Image
    Suppression de la redevance audiovisuelle - Non au passage en force
    Le 22 juin prochain, Emmanuel Macron lancera son CNR (Conseil National de la Refondation), référence plus que douteuse au Conseil National de la Résistance et son programme des Jours heureux… que les néo-libéraux de la macronie s’emploient à démolir avec méthode. Ce CNR à la sauce Macron est censé réunir...

    Lire la suite...

    16-Jun.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 15 juin 2022
    L’audiovisuel public, punching ball permanent Ça n’a pas tardé ! En annonçant la suppression de la redevance, Macron a ouvert la boite de pandore, libérant soudain la parole décomplexée des faux amis du service public. On a ainsi pu lire le fruit des cogitations des sénateurs – LR – qui prônent...

    Lire la suite...

    15-Jun.-2022

    Image
    PREAVIS de GREVE du 28 JUIN 2022 - Les Syndicats demandent à être reçus par la Ministre de la Culture
    Comme nous pouvions nous y attendre, la négociation du préavis de grève avec la direction de France Télévisions n’a rien produit de concret.C’est dans ce contexte que la synthèse du rapport du Sénat est sortie en urgence le 8 juin (le rapport final n’est pas encore diffusé). Les Sénateurs n’ont même...

    Lire la suite...

    10-Jun.-2022

    Image
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public Nous, citoyens de ce pays, accusons Emmanuel Macron de tentative de destruction de notre bien commun, le service public de  l’audiovisuel. L’audiovisuel public, ce sont 6 chaînes de télévision, 6 chaines de radio, 24 antennes régionales de France 3, 44...

    Lire la suite...

    09-Jun.-2022

    Image
    Audiovisuel public : défendons notre bien commun - Déclaration de la CGT au CSE central du 8 juin
    En s’attaquant à l’audiovisuel public par le biais de la suppression de la redevance, le Président de la République a réussi à fédérer les organisations syndicales du secteur, vent debout contre cette décision démagogique, mettant hypocritement en avant le pouvoir d’achat. La colère monte chez les...

    Lire la suite...

    08-Jun.-2022

    Image
    Augmentations salariales 2022 : Peu échapperont à une perte de pouvoir d’achat
    « Le budget de France Télévisions n’est pas indexé sur l’inflation ! » Au deuxième round des négociations salariales, la DRH Laurence Mayerfeld a douché les attentes des salariés qui subissent l’envolée des prix dans les stations-service, au supermarché, des loyers ou du gaz. Ce n’est pas une...

    Lire la suite...

    08-Jun.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts