Réseau France 3 • Déclaration au CSE extraordinaire du 14 septembre

trait gris titre

« Dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l’on veut »

Ce vieil adage que nous répétaient nos grand-mères quand nous étions petits devrait résonner particulièrement aux oreilles de la direction de France Télévisions, et notamment celle de la Fabrique. En effet, dans notre société il existe des codes, des normes, des lois et un Code du Travail, auxquels les employeurs ne devraient pas se soustraire pour la protection de leurs salariés. Pourtant, c’est bien de cela dont il s’agit aujourd’hui. Oui, le projet de déménagement de La Valentine à la Vallée Verte pose question. Et même au-delà du simple respect de la réglementation.

Comment peut-on interpréter le calendrier très contraint imposé par la direction pour la présentation de ce déménagement, puis pour le déroulé de cette expertise ? A la lecture du rapport, on constate que seuls 18 des quelques 73 personnes officiellement impactées par ce projet ont pu être sollicitées du fait de la période estivale, la médecine du travail n’a répondu qu’hier ; l’inspection du travail n’as pas eu le temps de répondre aux sollicitations… Concrètement plusieurs sujets posent problème : L’accès à la restauration, le dimensionnement et le positionnement de certains locaux, le renouvellement de l’air, l’accès à la lumière naturelle… Sur le bâtiment en lui-même, et son aménagement, les interrogations restent nombreuses. Pourquoi la direction s’obstine-t-elle à proposer des projets avec toujours plus de bureaux sans fenêtres ? Les remontées négatives suite à la mise en route du site de Vendargues n’ont donc servies à rien ? Visiblement, à France Télévisions, on a du mal à tirer des leçons des expériences passées. A ce stade, on continue à s’interroger sur les véritables objectifs du projet mais aussi sur les marges de manœuvres restantes pour le faire évoluer. Installer des salariés déjà échaudés par la réforme de la Fabrique dans un lieu inadapté à leur activité ne peut qu’être facteur de mal être au travail, avec des répercussions sur la santé des salariés qui pourraient s’annoncer désastreuses. Pour la CGT, il est grand temps que la direction de la Fabrique ainsi que les experts immobiliers parisiens descendent réellement sur le terrain, en région, au plus près des équipes, pour redécouvrir la réalité et les contraintes vécues quotidiennement par les salariés.

   Paris, le 14 septembre 2021

Confédération CGT

confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


imgconf09

À lire également

    Image
    Entrave à Vendargues !
    Les salariés de France Télévisions de Vendargues sont solidaires de leurs collègues pour la défense de l’audiovisuel Public, Libre et Indépendant... mais ils n'ont pas pu l’exprimer par l'action de grève ce mardi 28 Juin ! En effet, la majorité d’entre eux a découvert vendredi dernier sa...

    Lire la suite...

    01-Jul.-2022

    Image
    Financement de l’audiovisuel public. Le combat continue
    L’ensemble de la profession s’est mobilisée le 28 juin 2022 pour répondre à la déclaration de guerre d’Emmanuel Macron à l’audiovisuel public. La grève a été massivement suivie sur les antennes de FTV, Radio France et France Média Monde et à l’INA, la manifestation devant l’Assemblée Nationale à Paris...

    Lire la suite...

    30-Jun.-2022

    Image
    Tous dans la rue le 28 juin pour sauver l’audiovisuel public !
     Dans le lot d’incertitudes lié au chaos des législatives apparaît la question de la redevance. Souvenons-nous. Lors de sa déclaration de candidature le 7 mars à Poissy, Emmanuel Macron annonçait la suppression de la redevance comme mesure phare pour préserver le pouvoir d’achat des Français. Avant cette...

    Lire la suite...

    23-Jun.-2022

    Image
    DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À L’AUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),
    LA DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À LAUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),CEST DÉFENDRE LINDÉPENDANCE DU SERVICE PUBLIC AUDIOVISUEL ET SON RÔLE MAJEUR POURLA CULTURE ET LINFORMATION. LES SYNDICATSCGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC ETCFTCAPPELLENT AU RASSEMBLEMENT MARDI28 JUIN...

    Lire la suite...

    22-Jun.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 15 et 16 juin 2022
    Le CSE en bref La santé en ordre de marcheLes élus ont désigné les 7 membres de la CSSCT, la commission santé du CSE qui se réunira le 22 juin. Les RP enfin au complet Les élus ont désigné le siège manquant de titulaire à France 3 Bourgogne, ainsi que l’ensemble des suppléants. Ils ont désigné deux...

    Lire la suite...

    21-Jun.-2022

    Image
    Suppression de la redevance audiovisuelle - Non au passage en force
    Le 22 juin prochain, Emmanuel Macron lancera son CNR (Conseil National de la Refondation), référence plus que douteuse au Conseil National de la Résistance et son programme des Jours heureux… que les néo-libéraux de la macronie s’emploient à démolir avec méthode. Ce CNR à la sauce Macron est censé réunir...

    Lire la suite...

    16-Jun.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 15 juin 2022
    L’audiovisuel public, punching ball permanent Ça n’a pas tardé ! En annonçant la suppression de la redevance, Macron a ouvert la boite de pandore, libérant soudain la parole décomplexée des faux amis du service public. On a ainsi pu lire le fruit des cogitations des sénateurs – LR – qui prônent...

    Lire la suite...

    15-Jun.-2022

    Image
    PREAVIS de GREVE du 28 JUIN 2022 - Les Syndicats demandent à être reçus par la Ministre de la Culture
    Comme nous pouvions nous y attendre, la négociation du préavis de grève avec la direction de France Télévisions n’a rien produit de concret.C’est dans ce contexte que la synthèse du rapport du Sénat est sortie en urgence le 8 juin (le rapport final n’est pas encore diffusé). Les Sénateurs n’ont même...

    Lire la suite...

    10-Jun.-2022

    Image
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public Nous, citoyens de ce pays, accusons Emmanuel Macron de tentative de destruction de notre bien commun, le service public de  l’audiovisuel. L’audiovisuel public, ce sont 6 chaînes de télévision, 6 chaines de radio, 24 antennes régionales de France 3, 44...

    Lire la suite...

    09-Jun.-2022

    Image
    Audiovisuel public : défendons notre bien commun - Déclaration de la CGT au CSE central du 8 juin
    En s’attaquant à l’audiovisuel public par le biais de la suppression de la redevance, le Président de la République a réussi à fédérer les organisations syndicales du secteur, vent debout contre cette décision démagogique, mettant hypocritement en avant le pouvoir d’achat. La colère monte chez les...

    Lire la suite...

    08-Jun.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts