Préavis de grève du 5 octobre - Non au démantèlement de France Télévisions !

trait gris titre

En cette rentrée, l’emploi est une des préoccupations essentielles du monde du travail. La précarité est en forte hausse dans le pays, et malgré une opposition unanime, la mise en œuvre de la réforme de l’assurance chômage reste d’actualité. Par ailleurs, le retour de la réforme des retraites, que nous avons combattue et empêchée, revient à l’ordre du jour. En poursuivant les vieilles recettes libérales, gouvernement et Medef veulent faire payer la facture du « quoi qu’il en coûte » à l’ensemble de la population.

À FTV ce problème est plus que d’actualité. La direction peine à atteindre ses objectifs de réduction de postes et n’hésite pas à démanteler des secteurs entiers de l’entreprise en transférant brutalement les 85 salariés de nos émissions patrimoniales à FTV Studio.

Dans le même temps on constate l’augmentation des licenciements pour inaptitude, l’externalisation des activités, la pression accrue sur les équipes. Les conditions de travail des salariés s’en trouvent fortement dégradées dans un contexte de modération salariale qui impose une perte de pouvoir d’achat aux salariés au moment où les prix de l’énergie explosent. Les alertes santé se multiplient partout dans l’entreprise et l’absentéisme ne cesse d’augmenter.

Pour répondre à ces problématiques, la CGT revendique :

  • L’arrêt du projet de transfert autoritaire et arbitraire des salariés de FTV à la filiale FTV Studio, première étape d’un démantèlement de l’entreprise ;
  • L’arrêt de l’externalisation des emplois du numérique, de l’éditorial et de la technique visible dans de nombreux appels d’offres ;
  • Le comblement des postes laissés vacants dans le cadre de la RCC, conformément à l’accord du 7 mai 2019 ;
  • Des moyens humains pour la régionalisation de France 3 et le développement des stations d’Outre-mer ;
  • L’application effective de la « règle d’or » sur le recours prioritaire aux moyens de la Fabrique et l’arrêt du dumping social de FTV Studio sur les équipes légères ;
  • Une mesure salariale générale permettant de compenser la perte de pouvoir d’achat.

Afin de satisfaire ces revendications, la CGT appelle les salarié·e·s à cesser le travail le
5 octobre à partir de 0h00 pour une durée de 24h, pour leurs emplois, leurs droits, leurs salaires et contre le démantèlement du service public.

   Paris, le 28 septembre 2021

Confédération CGT

confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


confédération

 


imgconf09

À lire également

    Image
    Entrave à Vendargues !
    Les salariés de France Télévisions de Vendargues sont solidaires de leurs collègues pour la défense de l’audiovisuel Public, Libre et Indépendant... mais ils n'ont pas pu l’exprimer par l'action de grève ce mardi 28 Juin ! En effet, la majorité d’entre eux a découvert vendredi dernier sa...

    Lire la suite...

    01-Jul.-2022

    Image
    Financement de l’audiovisuel public. Le combat continue
    L’ensemble de la profession s’est mobilisée le 28 juin 2022 pour répondre à la déclaration de guerre d’Emmanuel Macron à l’audiovisuel public. La grève a été massivement suivie sur les antennes de FTV, Radio France et France Média Monde et à l’INA, la manifestation devant l’Assemblée Nationale à Paris...

    Lire la suite...

    30-Jun.-2022

    Image
    Tous dans la rue le 28 juin pour sauver l’audiovisuel public !
     Dans le lot d’incertitudes lié au chaos des législatives apparaît la question de la redevance. Souvenons-nous. Lors de sa déclaration de candidature le 7 mars à Poissy, Emmanuel Macron annonçait la suppression de la redevance comme mesure phare pour préserver le pouvoir d’achat des Français. Avant cette...

    Lire la suite...

    23-Jun.-2022

    Image
    DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À L’AUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),
    LA DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À LAUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),CEST DÉFENDRE LINDÉPENDANCE DU SERVICE PUBLIC AUDIOVISUEL ET SON RÔLE MAJEUR POURLA CULTURE ET LINFORMATION. LES SYNDICATSCGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC ETCFTCAPPELLENT AU RASSEMBLEMENT MARDI28 JUIN...

    Lire la suite...

    22-Jun.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 15 et 16 juin 2022
    Le CSE en bref La santé en ordre de marcheLes élus ont désigné les 7 membres de la CSSCT, la commission santé du CSE qui se réunira le 22 juin. Les RP enfin au complet Les élus ont désigné le siège manquant de titulaire à France 3 Bourgogne, ainsi que l’ensemble des suppléants. Ils ont désigné deux...

    Lire la suite...

    21-Jun.-2022

    Image
    Suppression de la redevance audiovisuelle - Non au passage en force
    Le 22 juin prochain, Emmanuel Macron lancera son CNR (Conseil National de la Refondation), référence plus que douteuse au Conseil National de la Résistance et son programme des Jours heureux… que les néo-libéraux de la macronie s’emploient à démolir avec méthode. Ce CNR à la sauce Macron est censé réunir...

    Lire la suite...

    16-Jun.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 15 juin 2022
    L’audiovisuel public, punching ball permanent Ça n’a pas tardé ! En annonçant la suppression de la redevance, Macron a ouvert la boite de pandore, libérant soudain la parole décomplexée des faux amis du service public. On a ainsi pu lire le fruit des cogitations des sénateurs – LR – qui prônent...

    Lire la suite...

    15-Jun.-2022

    Image
    PREAVIS de GREVE du 28 JUIN 2022 - Les Syndicats demandent à être reçus par la Ministre de la Culture
    Comme nous pouvions nous y attendre, la négociation du préavis de grève avec la direction de France Télévisions n’a rien produit de concret.C’est dans ce contexte que la synthèse du rapport du Sénat est sortie en urgence le 8 juin (le rapport final n’est pas encore diffusé). Les Sénateurs n’ont même...

    Lire la suite...

    10-Jun.-2022

    Image
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public Nous, citoyens de ce pays, accusons Emmanuel Macron de tentative de destruction de notre bien commun, le service public de  l’audiovisuel. L’audiovisuel public, ce sont 6 chaînes de télévision, 6 chaines de radio, 24 antennes régionales de France 3, 44...

    Lire la suite...

    09-Jun.-2022

    Image
    Audiovisuel public : défendons notre bien commun - Déclaration de la CGT au CSE central du 8 juin
    En s’attaquant à l’audiovisuel public par le biais de la suppression de la redevance, le Président de la République a réussi à fédérer les organisations syndicales du secteur, vent debout contre cette décision démagogique, mettant hypocritement en avant le pouvoir d’achat. La colère monte chez les...

    Lire la suite...

    08-Jun.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts