Compte-rendu du CSE Central extraordinaire du 6 octobre 2021

Mise en place du contrôle du pass sanitaire
trait gris titre

Une application très réduite

Compte tenu de la loi, le seul cas de figure où FTV peut mettre en place le pass sanitaire, c’est sur les sites enregistrant des émissions en public. L’activité de production de FTV sur ce type d’émissions était rendue difficile en raison des restrictions sanitaires et législatives (la rémunération de figurants devenait onéreuse). Pour régler cela, la direction a décidé de mettre en place un contrôle du pass sanitaire sur ces émissions, imposant de fait aux salariés de FTV qui doivent travailler au contact des spectateurs d’avoir un pass sanitaire valide.

La mise en place du contrôle du pass sanitaire dans les sites accueillant du public chez France Télévisions nécessite une consultation des élus du CSE central. Un avis a été rendu à l’unanimité et il est à lire tromboneici. Les débats en CSE Central ont permis de clarifier un certain nombre de points.

Quels salariés sont concernés ?

On entend par « public » des personnes qui n’interviennent pas dans l’émission, donc des spectateurs et non des présentateurs, chroniqueurs ou invités.

Ne sont concernés que les salariés qui travaillent au contact du public. A FTV, il s’agit essentiellement des plateaux du Franay (Saint-Cloud). Toutefois, des événements occasionnels, en plateaux ou en extérieur, pourront aussi être concernés (JT en extérieur avec des spectateurs, Téléthon…).

Ce sont les sociétés de gardiennage qui contrôleront les pass sanitaires. Le contrôle (via l’appli « Tous anti-covid Verif ») ne permet que de vérifier la validité du pass, aucune donnée privée ne peut être visualisée ni conservée, conformément au RGPD.

Et en cas d’absence de pass sanitaire ?

La direction serait en droit de suspendre le contrat de travail d’un salarié dans l’incapacité de présenter un pass sanitaire, voire de le sanctionner. Cependant, la direction de France Télévisions s’est engagée à continuer à privilégier le volontariat.

En cas d’impossibilité ou de refus, la direction proposera une autre affectation au salarié concerné, le temps où le pass est nécessaire sur l’opération.

Afin que la mise en œuvre de cette nouvelle mesure se passe le mieux possible, les salariés concernés au Franay devront être prévenus suffisamment à l’avance. Pour les autres événements occasionnels, inconnus à ce jour, la direction s’est engagée à ce que les représentants de proximité des sites concernés soient informés au préalable de toute mise en place.

Les salariés qui ne seraient pas volontaires ou dans l’incapacité de présenter un pass valide doivent se faire connaître auprès du planning ou du chargé de production.

Selon Yves Dumond, en cas de manque « massif » de volontaires, l’émission sera sous-traitée. S’il ne s’agit que de quelques cas, le planning fera appel à des CDD ayant le pass sanitaire.

Et les autres salariés de FTV ?

En ce qui concerne les salariés devant travailler dans un lieu où le pass sanitaire est obligatoire, notamment les équipes de tournage dans les hôpitaux, les restaurants, les salles de spectacle, etc., ils ne sont pas concernés par les mesures ci-dessus. Néanmoins, pour eux aussi c’est toujours le volontariat qui prévaut.

La CGT a demandé que des mesures facilitant le passage de tests (PCR, antigénique ou auto-test) soient mises en place afin de pallier des situations d’urgence et que leur prise en charge soit assurée par FTV.

L’accord indemnités réalisation tests dépistage COVID-19 du 28 septembre 2020 (à lire tromboneici) est toujours en vigueur. Mais la direction répond qu’à compter du 15 octobre, FTV ne remboursera que les tests rendus nécessaires dans le cadre d’une mission.

Une mesure pour combien de temps ?

La direction espère une entrée en vigueur courant octobre. Pour le moment, le gouvernement ne peut imposer le pass sanitaire que jusqu’au 15 novembre. Après cette date, la situation à FTV sera revue en fonction des prochaines décisions législatives.

La DRH de FTV compte sur les élus pour lui remonter toute situation de production ne respectant ni la loi ni les règles établies par FTV.

La direction a rappelé que les règles relatives aux gestes barrière restaient en vigueur. Avoir un pass sanitaire ne dispense en aucune façon de respecter les règles sanitaires.

   Paris, le 8 octobre 2021

Confédération CGT

 

image conf

 

image1 conf

 

image1 conf

 

image3 conf

 

image4 conf

 

image5 conf

 

image6 conf

 

image7 conf

 

image6 conf

 

image7 conf

À lire également

    Image
    Tentative de suicide d’une collègue : Le coût humain du projet autoritaire TEPI
    Les conséquences humaines désastreuses des économies massives Suite à la tentative de suicide d’une salariée du Siège de FTV concernée par le projet TEPI, la direction doit battre en retrait sur le caractère contraint du transfert vers sa filiale FTV Studio des salariés concernés. Que s’est-il...

    Lire la suite...

    19-Oct.-2021

    Image
    Projet de transfert de salariés à FTVStudio (TEPI)
    Jusqu’où la direction est-elle prête à aller ? Depuis plusieurs mois, le dialogue social est tendu à FTV du fait notamment du conflit en cours sur le transfert contraint de salariés de FTV vers la filiale FTVStudio. Les salariés concernés ne veulent pas de ce transfert parce qu’il mettra à mal...

    Lire la suite...

    18-Oct.-2021

    Image
    Toujours mobilisés à France 3 Alpes !
    Vendredi 15 octobre, 4ème jour de grève : 50 % de journalistes titulaires et 50 % de PTA titulaires sont grévistes. Aucune diffusion encore aujourd’hui sur l’antenne des Alpes.Les propositions avancées par la direction n’ont pas convaincu l’ensemble des salariés présents en assemblée générale hier soir....

    Lire la suite...

    15-Oct.-2021

    Image
    Grève à France 3 Alpes : Jeudi 14 octobre
    Le mouvement ne faiblit pas ! Pour ce troisième jour de grève, 45 % des journalistes titulaires sont grévistes et 59 % des PTA titulaires.Comme depuis le début, aucune diffusion sur l’antenne des Alpes.La grève se poursuit et la mobilisation reste massive.    Grenoble, le 14 octobre 2021

    Lire la suite...

    14-Oct.-2021

    Image
    CSE Central des 13 et 14 octobre 2021 - Déclaration de la CGT au CSE central
    "France Télévisions est en plan social depuis presque 10 ans" Cette fois ce n’est pas la CGT qui le dit, mais la Présidente de l’entreprise. Dans une entreprise où les ressources fondent considérablement chaque année, malgré des projets de développements importants, ce sont les salariés qui ont...

    Lire la suite...

    13-Oct.-2021

    Image
    Grève à France 3 Alpes : le mouvement continue !
    Ce mercredi la mobilisation est importante aussi bien chez les techniciens que chez les journalistes.53 % de grévistes journalistes titulaires et 43 % de PTA titulaires.Comme hier, pas de diffusion des tranches 11h53 / 12h30 et 18h30 / 19h30 dans les Alpes aujourd’hui.Les téléspectateurs auront droit aux...

    Lire la suite...

    13-Oct.-2021

    Image
    Fuite en avant de la direction AURA
    Le 18 octobre un nouveau directeur s’installera dans notre région. En début de mois, la désormais ancienne directrice annonçait aux RP son départ. Alors s’il fallait encore une preuve du dédain envers les salariés et leurs représentants, cette prise de fonction parisienne de notre future...

    Lire la suite...

    12-Oct.-2021

    Image
    Protocole de sortie de grève Vidéo Mobile
    De véritables avancées pour les salariés Après 4 jours d’échanges avec la DMF, les syndicats CGT et CFDT ont signé un protocole d’accord permettant la levée du préavis de grève du 12 octobre sur la base d’avancées concrètes pour les salariés. Retour à un fonctionnement plus humain et rationnel Sur les...

    Lire la suite...

    12-Oct.-2021

    Image
    Grève à France 3 Alpes le 12 octobre : un moment historique !
    Ce mardi 12 octobre la mobilisation est massive et sans appel aussi bien chez les techniciens que chez les journalistes : 70 % de grévistes !Techniciens vidéo, scriptes, OPS, monteurs 100 % de grévistes !La directrice régionale AURA isabelle STAES vient d’annoncer son départ.Les salariés des Alpes...

    Lire la suite...

    12-Oct.-2021

    Image
    France 3 Alpes. Le préavis de grève du 12 au 15 octobre est maintenu
    France 3 Alpes est toujours sous couvert d’une mesure de Danger grave et imminent avec une direction régionale qui n’a pas fait lever cette procédure. Pourquoi la direction AURA n’a-t-elle pas fait lever le DGI par le CSE ? Quelles en sont les raisons ? De nombreux manquements dans le plan...

    Lire la suite...

    11-Oct.-2021

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts