FTV "en plan social depuis près de 10 ans"

...c'est la patronne qui le dit


Quand est-ce qu’on arrête les dégâts ?
trait gris titre

 d.ernotteC’est ainsi que la présidente de FTV s’est adressée aux députés membres de la commission des Affaires culturelles, ajoutant que FTV « en plan social depuis près de dix ans », a diminué son personnel de « 15 % en net ». 1 500 salariés de moins qu’en 2012, a-t-elle ajouté, « à périmètre constant ».

Derrière ce satisfecit du « périmètre constant » se cache une dégradation sans précédent des conditions de travail des salariés et une externalisation de nos activités. Cette « productivité sans précédent » a été acquise au prix d’une explosion des situations de souffrance au travail, comme en témoignent les multiples alertes et situations de risque grave lancées dans l’entreprise. Dernière en date, l’alerte pour danger grave et imminent, suite au projet de transfert autoritaire à une filiale de la production interne d’un certain nombre d’émissions. Cela plonge les salariés concernés (et menacés d’un transfert automatique) dans une grande inquiétude sur leur avenir et dans une souffrance avérée.

Cette manipulation, qui n’est que l’aboutissement de l’essorage financier et humain méthodique de FTV n’a pour autre objectif que de gonfler les bilans d’une filiale commerciale gérée comme dans le privé, tout en affichant une baisse substantielle des effectifs de la société mère FTV, pour plaire à la tutelle. Ce stratagème grossier traduit un mépris affligeant à l’encontre de toutes celles et ceux qui ont fait l’histoire de la TV publique (et le succès d’émissions comme Thalassa, Télématin, etc.).

Dans un tel contexte comment ose-t-on encore parler de qualité de vie au travail à France Télévisions ? L’accord QVT, vanté par la Présidente de FTV lors de son audition devant le CSA en juillet 2020 est tombé le 1er octobre, faute de renégociation et de portage politique au plus haut niveau de l’entreprise.

Malheureusement, ce ne sont pas les perspectives du budget 2022 qui rassureront qui que ce soit, quand on sait que l’État n’a pas l’intention de compenser financièrement le maintien de France 4 et que par ailleurs les ressources doivent continuer à baisser.

Comment des projets majeurs comme la transformation de l’entreprise, régionalisation de France 3, numérique, renouvellement de la fiction, pourront-t-il être financés dans ce contexte ?

Les salariés vont-ils devoir encore en supporter les effets pathogènes, alors que dans le même temps la modération salariale leur fait perdre du pouvoir d’achat chaque année depuis 2015 ?

La conflictualité ne cesse de monter dans l’entreprise, que ce soit dans la fabrication ou les rédactions, en région, au Siège ou en Outre-mer. Avec partout le même constat : les réductions de postes empêchent les salariés de mener à bien leurs missions de service public. Qu’attend-on pour inverser la tendance ?

 Paris, le 8 octobre 2021

Confédération CGT

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

confédération

 

 

imgconf09

À lire également

    Image
    France 3 Bretagne - Mais que fait la police ?
    Mais que fait la police ? Samedi 27 mai, une équipe de journalistes va couvrir la manifestation contre le fascisme, Esplanade Charles De Gaulle à Rennes. Lors de leur arrivée sur place, des CRS contrôlent systématiquement les sacs pour l’accès au lieu de contestation. Nos 2 collègues sont...

    Lire la suite...

    02-Jun.-2023

    Image
    France 3 Bretagne - Tempo : Des ateliers qui nous laissent sur notre faim
    Tempo : des ateliers qui nous laissent sur notre faim Une série de quatre ateliers sur l’éditorial et le workflow a eu lieu en mai en Bretagne : à la sortie, c’est le scepticisme, voire la panique face à l’ampleur de la tâche... et ce, quelques semaines à peine avant le grand saut dans le vide,...

    Lire la suite...

    02-Jun.-2023

    Image
    Commission de suivi de l’accord Télétravail. Contorsions à la sauce DRH...
    Lors de la dernière commission de suivi de l’accord Télétravail, la direction des Ressources Humaines est venue les mains vides, sans aucun chiffre ou bilan pour faire un état des lieux sur le télétravail dans l’entreprise, deux ans après la signature du nouvel accord. Et en plus de ces...

    Lire la suite...

    01-Jun.-2023

    Image
    Il est temps de stopper Tempo ! #2
    Vie privée : la direction charge la barque Alors que l’entreprise prétend renforcer l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle des salariés, le projet Tempo va augmenter l’amplitude horaire d’un grand nombre de salariés en région. Ainsi, les équipes participant à la fabrication du...

    Lire la suite...

    31-May.-2023

    Image
    France 3 Alpes : Un Comité des salaires de plus en plus ésotérique…
      La CGT Alpes déplore les conditions dans lesquelles les comités salaires doivent se dérouler dans l’entreprise cette année : dans son communiqué du 6 avril, la direction n’a laissé que 13 jours de délai aux salariés pour leur rappeler la procédure à suivre sur Mon Kiosque afin d’examiner leur...

    Lire la suite...

    30-May.-2023

    Image
    Urgence climatique : formation urgente
    Depuis Cannes, il a l’air très convaincant ce cher Harrison Ford quand il vient nous expliquer qu’il y a urgence. Pas urgence pour envoyer ses avions à la casse, non. Mais urgence pour sauver la planète. Lui qui en a sauvé plusieurs par-delà les galaxies, il s’y connait, et surtout il est tout à...

    Lire la suite...

    30-May.-2023

    Image
    SNJ-CGT Radio France - Éditrices-Éditeurs visuels France Bleu : Une situation inacceptable
    A partir de 2019, pour lancer les matinales filmées France Bleu/France 3 et mettre en images les journaux radio, il a fallu recourir à des éditrices et éditeurs visuels. Au lieu d’embaucher ces journalistes, Radio France et France TV ont fait le choix de sous-traiter ce travail en le confiant à...

    Lire la suite...

    30-May.-2023

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 23 et 24 mai 2023
    Un CSE grave et intense . Prise en charge des urgences médicales à France télévisions : une expertise s’impose ! . TEMPO - un planning intenable. . Éclairagistes plateau du Siège - un plan d’action peu convaincant. . Monteurs Télématin - une situation à surveiller ! . Tour de France Masculin - les...

    Lire la suite...

    30-May.-2023

    Image
    PRÉAVIS DE GRÈVE, 6 juin 2023. Réforme des retraites
    La CGT avec les autres organisations syndicales de salarié·es, appelle l’ensemble du monde du travail à faire du 6 juin une journée puissante de grèves et de manifestations portant l’exigence du retrait de la réforme des retraites. Le 8 juin, l'Assemblée Nationale va enfin pouvoir se prononcer sur...

    Lire la suite...

    26-May.-2023

    Image
    Pays de la Loire - Comité salaires : la direction de France Télévisions ne fait même plus semblant !
      Pourquoi siéger au comité salaires ? La question se posait déjà, chaque année, quand les élus passaient des jours à préparer cette réunion avec des documents qui permettaient de comparer les salaires de celles.eux qui le souhaitaient avec la médiane du groupe France Télévisions. Nous présentions...

    Lire la suite...

    26-May.-2023

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts