Compte rendu du CSE central de décembre 2021

trait gris titre

A l’ouverture de la réunion avec la Présidente de FTV, la CGT a fait une déclaration pour alerter notamment sur la situation budgétaire et sur les conséquences des suppressions d’emploi sur les conditions de travail des salarié·e·s.

Situation générale de l’entreprise

Pour la Présidente de France Télévisions nous entrons dans une période de campagne électorale jusqu'aux élections législatives de juin 2022, ce qui nous impose de la rigueur et de la nuance du fait de l’extrême polarisa­tion du débat en France. Mais l’autre élément d’actualité pour France Télévisions c’est la présidence française de l'Union Européenne qui sera présente sur nos antennes, que ce soit dans les reportages ou dans les programmes avec, par exemple, la diffusion de la série Parlement.

Delphine Ernotte estime que FTV est au plus haut sur la création grâce notamment à la diffusion de séries produites par l’Alliance européenne comme Germinal ou Le Tour du Monde en 80 jours diffusée à Noël. Elle se félicite que la série Dix pour cent soit nommée aux Emmy Awards Côté et que l’indicateur qualitatif place FTV 9 fois sur 10 dans les meilleurs programmes.

La direction travaille sur une plus grande exposition du cinéma sur nos antennes et annonce que le Festival de Cannes FTV sera désormais sur FTV, en association avec Brut, Canal+ ayant renoncé. La volonté de la direction est de « faire rayonner à nouveau ce festival ».

La Présidente se félicite également de très bonnes audiences, France 2 étant à son plus haut niveau depuis 10 ans. France.tv progresse aussi mais la direction veut doubler l’audience en 18 mois. Un objectif sans doute en lien avec la situation sur Salto, la Présidente évoquant un possible scénario de sortie du fait de la fusion TF1 - M6. Les discussions sont en cours et en cas de sortie, FTV jouera sa carte streaming gratuit sur France.tv.

La Présidente souligne également la belle réussite du lancement du nouveau portail Outre-mer.

Du côté de l’avenir de l’entreprise, la Présidente qualifie 2022 d’année cruciale pour l'Audiovisuel Public que certains annoncent vouloir privatiser. Elle estime que les valeurs du Service Public et le soutien à la démocratie sont en jeu avec également la nécessité de faire à face à l’enjeu majeur de la concen­tration des médias. La Présidente met en avant l’impact de FTV dans le secteur culturel français qui pèse plus que l’industrie pharmaceutique. Mais elle alerte sur la fin annoncée de la CAP (redevance) en 2023 du fait de la disparation de la taxe d’habitation ce qui plonge les entreprises de l’Audiovisuel Public dans une grande incertitude. Selon Delphine Ernotte, dès le futur gouvernement nommé, il faudra agir.

Elle évoque la crise sanitaire et se félicite d’avoir anticipé les mesures de fin d’année à FTV et estime que les salariés ont le sens du service public et qu’il y a besoin d'être attentifs aux autres, tout en souhaitant un retour à la normale en janvier.

Interpellée par la CGT sur le projet de GIE avec Radio France, la Présidente confirme qu’il s’agit d’un GIE de gouvernance, sans salarié, afin d’y loger les outils techniques communs et la marque du projet numérique régional. Mais que cela ne doit pas nuire à l'offre Franceinfo.

Un CSEC extraordinaire sur la création du GIE est programmé le 14 janvier.

La CGT a interpelé le directeur des antennes et des programmes sur l’avenir du feuilleton Plus belle la vie. Ce dernier reste vague, évoquant des audiences en forte baisse et une discussion éditoriale en cours avec le producteur Newen (filiale de TF1), la relance éditoriale de cet été n'ayant pas marché. Il tente d’être rassurant sur la dynamique de l’emploi très favorable dans le secteur à Marseille sur le secteur de la Belle de mai suite aux annonces du Président de la République sur place sans confirmer d’engagement de FTV sur le site.

Sur le financement de FTV, la CGT relance la direction sur le retour de la publicité après 20h. La Présidente partage mais souhaite rester prudente car cela pourrait aussi justifier une baisse de la redevance. Elle indique qu’un travail d’évaluation est en cours sur l’impact de la fusion TF1-M6 qui pourrait coûter à FTV 120M€ de recettes publicitaires.

Enfin, sur la transformation de l’entreprise, la Présidente estime que nous sommes au bout d'un processus, « on a fait les efforts, il faut laisser souffler cette maison », « Il faut laisser cette question de la baisse des effectifs, je l'ai dit au Conseil d’Administration ». Pour la CGT cela est plutôt une bonne nouvelle mais les efforts des années passées ont laissé de profondes traces. Ce répit sera t-il de courte durée ? Le prochain Gouvernement va-t-il relancer une nouvelle purge sur les effectifs assorti d’un nouveau plan d’économies ? C’est tout l’enjeu de la période qui s’ouvre.

...Lire la suite    pdf  Paris, le 4 janvier 2022

À lire également

    Image
    Entrave à Vendargues !
    Les salariés de France Télévisions de Vendargues sont solidaires de leurs collègues pour la défense de l’audiovisuel Public, Libre et Indépendant... mais ils n'ont pas pu l’exprimer par l'action de grève ce mardi 28 Juin ! En effet, la majorité d’entre eux a découvert vendredi dernier sa...

    Lire la suite...

    01-Jul.-2022

    Image
    Financement de l’audiovisuel public. Le combat continue
    L’ensemble de la profession s’est mobilisée le 28 juin 2022 pour répondre à la déclaration de guerre d’Emmanuel Macron à l’audiovisuel public. La grève a été massivement suivie sur les antennes de FTV, Radio France et France Média Monde et à l’INA, la manifestation devant l’Assemblée Nationale à Paris...

    Lire la suite...

    30-Jun.-2022

    Image
    Tous dans la rue le 28 juin pour sauver l’audiovisuel public !
     Dans le lot d’incertitudes lié au chaos des législatives apparaît la question de la redevance. Souvenons-nous. Lors de sa déclaration de candidature le 7 mars à Poissy, Emmanuel Macron annonçait la suppression de la redevance comme mesure phare pour préserver le pouvoir d’achat des Français. Avant cette...

    Lire la suite...

    23-Jun.-2022

    Image
    DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À L’AUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),
    LA DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À LAUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),CEST DÉFENDRE LINDÉPENDANCE DU SERVICE PUBLIC AUDIOVISUEL ET SON RÔLE MAJEUR POURLA CULTURE ET LINFORMATION. LES SYNDICATSCGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC ETCFTCAPPELLENT AU RASSEMBLEMENT MARDI28 JUIN...

    Lire la suite...

    22-Jun.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 15 et 16 juin 2022
    Le CSE en bref La santé en ordre de marcheLes élus ont désigné les 7 membres de la CSSCT, la commission santé du CSE qui se réunira le 22 juin. Les RP enfin au complet Les élus ont désigné le siège manquant de titulaire à France 3 Bourgogne, ainsi que l’ensemble des suppléants. Ils ont désigné deux...

    Lire la suite...

    21-Jun.-2022

    Image
    Suppression de la redevance audiovisuelle - Non au passage en force
    Le 22 juin prochain, Emmanuel Macron lancera son CNR (Conseil National de la Refondation), référence plus que douteuse au Conseil National de la Résistance et son programme des Jours heureux… que les néo-libéraux de la macronie s’emploient à démolir avec méthode. Ce CNR à la sauce Macron est censé réunir...

    Lire la suite...

    16-Jun.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 15 juin 2022
    L’audiovisuel public, punching ball permanent Ça n’a pas tardé ! En annonçant la suppression de la redevance, Macron a ouvert la boite de pandore, libérant soudain la parole décomplexée des faux amis du service public. On a ainsi pu lire le fruit des cogitations des sénateurs – LR – qui prônent...

    Lire la suite...

    15-Jun.-2022

    Image
    PREAVIS de GREVE du 28 JUIN 2022 - Les Syndicats demandent à être reçus par la Ministre de la Culture
    Comme nous pouvions nous y attendre, la négociation du préavis de grève avec la direction de France Télévisions n’a rien produit de concret.C’est dans ce contexte que la synthèse du rapport du Sénat est sortie en urgence le 8 juin (le rapport final n’est pas encore diffusé). Les Sénateurs n’ont même...

    Lire la suite...

    10-Jun.-2022

    Image
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public Nous, citoyens de ce pays, accusons Emmanuel Macron de tentative de destruction de notre bien commun, le service public de  l’audiovisuel. L’audiovisuel public, ce sont 6 chaînes de télévision, 6 chaines de radio, 24 antennes régionales de France 3, 44...

    Lire la suite...

    09-Jun.-2022

    Image
    Audiovisuel public : défendons notre bien commun - Déclaration de la CGT au CSE central du 8 juin
    En s’attaquant à l’audiovisuel public par le biais de la suppression de la redevance, le Président de la République a réussi à fédérer les organisations syndicales du secteur, vent debout contre cette décision démagogique, mettant hypocritement en avant le pouvoir d’achat. La colère monte chez les...

    Lire la suite...

    08-Jun.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts