Déclaration de la CGT au CSE central de France Télévisions le 14 janvier 2022

trait gris titre

Il y a tout juste un an, France Télévisions affichait pour priorité stratégique un projet de régionalisation de France 3 avec comme objectif la création de 12 chaines régionales à décrochage national. Quelques mois plus tard, victime d’un égarement managérial à la tête du réseau régional et de la triste réalité budgétaire de l’entreprise, le projet semble avoir été enterré au profit d’un autre projet, visiblement moins coûteux pour l’entreprise : celui d’une offre numérique de proximité partagée entre France 3 et France Bleu.

Nous savons pourtant depuis des mois que les relations entre les directions de France Télévisions et de Radio France sont compliquées et que la confiance entre les deux sociétés sœurs de l’Audiovisuel Public et leur complémentarité peinent à devenir réalité malgré le succès de Franceinfo dans un contexte particulièrement difficile.

Ainsi, à défaut de s’entendre d’elles-mêmes sur des coopérations, les deux entreprises ont amené une nouvelle fois l’Etat à intervenir pour leur imposer un Groupement d’Intérêt Economique (GIE).

Mais ce GIE sera-t-il la solution miracle ? Pourquoi la méfiance réciproque qui existe entre les deux entreprises, la concurrence pour le leadership que se livrent leurs directions devraient-elles disparaître par la magie du GIE ? On peut légitimement se poser la question.

A l’heure des concentrations capitalistiques des médias privés aux mains de quelques milliardaires, l’idée d’une offre numérique commune et puissante du Service Public est pourtant une réponse nécessaire.

Pour autant, la CGT s’interroge sur le rôle que sera amené à jouer dans le futur cette nouvelle structure extérieure aux deux entreprises. Avec quel budget et quelle incidence sur les capacités d’investissements propres à France Télévisions ? Un tel rapprochement n’a de sens que s’il permet de donner naissance à un média puissant, additionnant et développant les forces et savoir-faire des deux partenaires de l’audiovisuel public. A contrario d’une logique de synergies visant simplement à accentuer les économies.

Quelles conséquences à moyen terme pour les salariés ? Car en l’état les implications juridiques de la constitution d’un GIE ne sont pas claires. Si le projet ne comporte pas, à date, de transfert de personnels, rien n’indique ce que le futur nous réserve.

Rien n’indique non plus si la question du choix de l’outil de publication a été résolue et si l’une des deux entités va devoir en changer. Ce qui aurait une incidence certaine sur les conditions de travail des salariés concernés. Si tel était le cas, un processus d’information-consultation spécifique du CSEC sera nécessaire.

Enfin quid de l’information sur la stratégie en matière de numérique de proximité due aux élus ? Car si les orientations stratégiques sont définies au sein du GIE, comme le document de présentation le laisse entendre, comment les instances des deux entreprises exerceront-elles les prérogatives que leur confère la loi en la matière ?

La CGT de France Télévisions ne pourra accepter l’externalisation de la stratégie numérique régionale dans une structure qui serait éloignée du terrain et qui ne rendrait pas compte aux instances. D’ailleurs, la représentation des salariés des deux entreprises au sein de l’instance gouvernante du GIE nous semble un minimum à mettre en place et nous regrettons que le projet n’en fasse pas état à ce stade.

Car si nous sommes informés ce jour sur le cadrage juridique du projet, les volets économique, stratégique, éditorial et social sont totalement hors de notre champ d’analyse et le CSEC sera en droit de réclamer un examen du projet global.

 pdf  Paris, le 14 janvier 2022

À lire également

    Image
    Wallis-et-Futuna - Nouvelle alerte !
    L’UCSA-CGT de Wallis et Futuna La 1ère alerte la direction exécutive du Pôle des Outre-mer sur le management dictatorial du directeur régional et de quelques-uns de ses chefs de service. L’UCSA-CGT dénonce l’ambiance délétère qui règne dans la station du fait de ce management abusif. L’UCSA-CGT demande à...

    Lire la suite...

    16-May.-2022

    Image
    Mayotte La 1ère - Navire En Perdition
    Depuis l’année dernière les monteurs n’ont eu de cesse d’alerter et de sensibiliser la direction technique et la plateforme informatique sur les divers problèmes rencontrés au quotidien lors des fabrications des sujets d’actualité et magasines pour nos différentes éditions : bugs informatique,...

    Lire la suite...

    13-May.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central du 12 mai 2022
    Fin 2018, le CSEC rendait son avis sur le lancement du projet Salto. Sans y être opposés, les élus s’interrogeaient toutefois sur la viabilité de ce partenariat avec nos deux plus gros concurrents privés. A l’époque la direction estimait que les géants américains n’avaient pas vocation à...

    Lire la suite...

    12-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central constitutif du 9 mai 2022
    Présent·es pour la CGT : Abal-Kassim Ali Combo (Mayotte la 1ère), Guilhem Fraissinet (Martinique la 1ère), Jean-Hervé Guilcher (Réseau France 3, Brest), Michela Law (Siège), Katalina Lutui (Wallis et Futuna la 1ère), Pierre Mouchel (France 3, Bordeaux), Sophie Pignal (Siège), Thierry Pujo (France 3,...

    Lire la suite...

    11-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 4 et 5 mai 2022
      Le CSE en bref Des stalactites dans le dialogue social – Ce nouveau mandat a commencé par un bras de fer et a vu défiler les huissiers et les assignations devant le tribunal. La question de la santé au travail est devenue le 1er enjeu. Manquements et répression à la nantaise – Après avoir laissé...

    Lire la suite...

    10-May.-2022

    Image
    Sous-effectif chronique à l’Inspection du travail
    Le rôle de l’inspection du travail est indiqué sur le site du ministère du travail. Il est d’informer et conseiller les employeurs et les salariés sur les dispositions légales, faciliter le dialogue entre les employeurs et les salariés et assurer le respect des dispositions légales en matière de...

    Lire la suite...

    09-May.-2022

    Image
    Plus belle la vie. Nouvelle histoire ou plan social ?
    Jeudi 5 mai 2022, la direction de France Télévisions annonçait au personnel réuni sur l’emblématique plateau 1000 des studios de la Belle de Mai abritant la place du Mistral la fin de la diffusion de Plus belle la vie pour fin novembre 2022 et donc l’arrêt définitif des tournages fin septembre. Après le...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Engagez-vous... mais sans protection sociale !
    L’annonce est parue sur la page Facebook de France télévisions Moscou. Le bureau recrute un·e JRI-monteur, sur un poste en contrat local, pour couvrir l’actualité russe. Ce n’est pas une nouveauté. Depuis des décennies, les bureaux à l’étranger font appel à des JRI ou à des rédacteurs ne...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Siège • Compte-rendu du CSE constitutif et du CSE du 27 avril
    LA CGT A LA RECHERCHE DU CONSENSUS… Impossible, me direz-vous ! Vous avez raison, pour autant …est-ce une raison pour ne pas essayer ?Les élus de la CGT ont fait le choix de rassembler et de construire la nouvelle majorité en ralliant à eux, les élus  FO et CFDT.Loin de perdre son âme, la CGT...

    Lire la suite...

    05-May.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 4 mai 2022. Dialogue social : le geste et la parole.
      Les élections professionnelles sont passées, le CSE est constitué, nous ouvrons donc aujourd’hui un nouveau mandat. En espérant qu’il n’aura rien à voir avec le précédent. Les dernières années, nous avons essuyé les plâtres des nouvelles instances Macron, nous avons subi l’instabilité managériale à la...

    Lire la suite...

    04-May.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts