Déclaration de la CGT au CSE central de France Télévisions le 14 janvier 2022

trait gris titre

Il y a tout juste un an, France Télévisions affichait pour priorité stratégique un projet de régionalisation de France 3 avec comme objectif la création de 12 chaines régionales à décrochage national. Quelques mois plus tard, victime d’un égarement managérial à la tête du réseau régional et de la triste réalité budgétaire de l’entreprise, le projet semble avoir été enterré au profit d’un autre projet, visiblement moins coûteux pour l’entreprise : celui d’une offre numérique de proximité partagée entre France 3 et France Bleu.

Nous savons pourtant depuis des mois que les relations entre les directions de France Télévisions et de Radio France sont compliquées et que la confiance entre les deux sociétés sœurs de l’Audiovisuel Public et leur complémentarité peinent à devenir réalité malgré le succès de Franceinfo dans un contexte particulièrement difficile.

Ainsi, à défaut de s’entendre d’elles-mêmes sur des coopérations, les deux entreprises ont amené une nouvelle fois l’Etat à intervenir pour leur imposer un Groupement d’Intérêt Economique (GIE).

Mais ce GIE sera-t-il la solution miracle ? Pourquoi la méfiance réciproque qui existe entre les deux entreprises, la concurrence pour le leadership que se livrent leurs directions devraient-elles disparaître par la magie du GIE ? On peut légitimement se poser la question.

A l’heure des concentrations capitalistiques des médias privés aux mains de quelques milliardaires, l’idée d’une offre numérique commune et puissante du Service Public est pourtant une réponse nécessaire.

Pour autant, la CGT s’interroge sur le rôle que sera amené à jouer dans le futur cette nouvelle structure extérieure aux deux entreprises. Avec quel budget et quelle incidence sur les capacités d’investissements propres à France Télévisions ? Un tel rapprochement n’a de sens que s’il permet de donner naissance à un média puissant, additionnant et développant les forces et savoir-faire des deux partenaires de l’audiovisuel public. A contrario d’une logique de synergies visant simplement à accentuer les économies.

Quelles conséquences à moyen terme pour les salariés ? Car en l’état les implications juridiques de la constitution d’un GIE ne sont pas claires. Si le projet ne comporte pas, à date, de transfert de personnels, rien n’indique ce que le futur nous réserve.

Rien n’indique non plus si la question du choix de l’outil de publication a été résolue et si l’une des deux entités va devoir en changer. Ce qui aurait une incidence certaine sur les conditions de travail des salariés concernés. Si tel était le cas, un processus d’information-consultation spécifique du CSEC sera nécessaire.

Enfin quid de l’information sur la stratégie en matière de numérique de proximité due aux élus ? Car si les orientations stratégiques sont définies au sein du GIE, comme le document de présentation le laisse entendre, comment les instances des deux entreprises exerceront-elles les prérogatives que leur confère la loi en la matière ?

La CGT de France Télévisions ne pourra accepter l’externalisation de la stratégie numérique régionale dans une structure qui serait éloignée du terrain et qui ne rendrait pas compte aux instances. D’ailleurs, la représentation des salariés des deux entreprises au sein de l’instance gouvernante du GIE nous semble un minimum à mettre en place et nous regrettons que le projet n’en fasse pas état à ce stade.

Car si nous sommes informés ce jour sur le cadrage juridique du projet, les volets économique, stratégique, éditorial et social sont totalement hors de notre champ d’analyse et le CSEC sera en droit de réclamer un examen du projet global.

 pdf  Paris, le 14 janvier 2022

À lire également

    Image
    Levée du préavis : retour des JT régionaux en Bretagne et en Centre-Val de Loire
    Suite à la mobilisation d’aujourd’hui, les représentants de proximité et délégués syndicaux ont rencontré en début d’après-midi leurs directions respectives pour échanger. Elles ont proposé un allègement du plan de continuité de l’activité (PCA). Le PCA a été revu grâce à l’engagement des salariés et à...

    Lire la suite...

    17-Jan.-2022

    Image
    Compte-rendu du CSE de Mayotte la 1ère du 13 janvier 2022
    Un organigramme qui interroge les élus.  Première réunion CSE de cette année 2022. Une séance en grande partie consacrée aux discussions sur le nouvel organigramme que la direction souhaite mettre en place.  Le document suscite de nombreux débats depuis qu’il a été dévoilé. En effet la direction...

    Lire la suite...

    17-Jan.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central de France Télévisions le 14 janvier 2022
    Il y a tout juste un an, France Télévisions affichait pour priorité stratégique un projet de régionalisation de France 3 avec comme objectif la création de 12 chaines régionales à décrochage national. Quelques mois plus tard, victime d’un égarement managérial à la tête du réseau régional et de la...

    Lire la suite...

    14-Jan.-2022

    Image
    Intermittents de la VM, vos contrats annulés en décembre seront payés.
    Le 23 décembre, à la veille de Noël, la CGT dénonçait la décision de la direction de ne pas payer les intermittents du spectacle planifiés les 18 et 19 décembre sur les captations en Vidéo Mobile de deux matchs européens de rugby, Pau contre Saracens et Toulouse contre London Wasps.  Report ou...

    Lire la suite...

    14-Jan.-2022

    Image
    Mal-être à Amiens
    La défiance à l’égard des politiques RH et managériales y progresse plus vite que le covid Nous dénonçons l’excès de zèle sanitaire de la direction de FTV et le choix des JT Grande Région. Cette décision verticale, réalisée sans concertation, dont les premières victimes sont les téléspectateurs de...

    Lire la suite...

    14-Jan.-2022

    Image
    France 3 Hauts de France • Pourquoi confiner encore l’info régionale ?
    Aucun salarié du réseau France 3, encadrement compris, ne se réjouit du mode dégradé qu’a choisi la direction de l’entreprise en optant pour des Journaux Télévisés au format « Grande-Région ». Nous sommes conscients que la « déferlante » Omicron a touché de nombreux salariés des Hauts-de-France,...

    Lire la suite...

    12-Jan.-2022

    Image
    Saisine intersyndicale sur le PCA et les JTs communs dans le Réseau France 3
    Monsieur le Directeur du Réseau France 3, Dans le cadre de l’Accord de Groupe France Télévisions du 8 décembre 2008 sur l’amélioration du dialogue social, et afin d’anticiper un conflit collectif, les organisations syndicales CFDT, CGT, FO, SNJ, SUD vous demandent d’organiser une réunion dans les...

    Lire la suite...

    12-Jan.-2022

    Image
    Cachez ce PCA que je ne saurais voir !
    Nous n'acceptons pas de travailler en mode dégradé !   Nous avons reçu vendredi la communication des programmes de France 3 Normandie envoyée par le service communication. Ce message s’adresse aux salariés de France 3 Normandie mais aussi aux médias normands et autres partenaires de notre antenne....

    Lire la suite...

    11-Jan.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE extraordinaire du 6 janvier 2022
    Situation sanitaire tendue Un nouveau secrétaire pour le CSE Siège Après le départ en retraite de Marc Chauvelot, qui assurait les fonctions de secrétaire du CSE depuis novembre 2018, une élection a eu lieu le jeudi 6 janvier 2022, pour pourvoir à son remplacement. Claude Gueneau, également de la...

    Lire la suite...

    07-Jan.-2022

    Image
    Bretagne-Centre Val de Loire • Préavis de grève - Non à la mutualisation des JTs !
    Dans ce contexte d’épidémie, les salarié.e.s des antennes Bretagne et Centre Val de Loire pensent qu’il existe une troisième voie pour maintenir une couverture de l’actualité régionale digne des attentes des téléspectateurs et téléspectatrices, tout en garantissant leur santé et leur sécurité. Les...

    Lire la suite...

    07-Jan.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts