Déclaration de la CGT au CSE central extraordinaire sur TEPI

trait gris titre

csecIl y a bientôt un an, les 85 salariés concourant à la production de Télématin, Thalassa, Faut pas rêver, Des Racines et des Ailes, Passage des Arts, Des chiffres et des lettres ont appris en visioconférence leur transfert automatique à venir vers la filiale FTV Studio. Ils ne seraient plus que 70 à ce jour, certains ayant réussi à fuir cette situation en trouvant un poste ailleurs dans l’entreprise.

En septembre 2021, la direction affirmait que coûte que coûte le projet se ferait, quand bien même il serait contesté sur le fond en justice. Le temps judiciaire étant plus lent que celui de l’entreprise, la direction avait affirmé qu’elle ferait appel en cas de condamnation. L’appel n’étant pas suspensif, elle aurait eu le temps de mener une politique du fait accompli.

Et puis, le « presque pire » est arrivé et la direction a retiré son projet. Cela interroge sur le déni qui a régné en maître sur le sujet, ceci bien que les salariés se soient très largement exprimés et que des signaux forts étaient largement présents pendant des mois. Ce déni a-t-il totalement disparu ? Il est permis d’en douter puisque la direction ne reconnait pas de lien entre le travail et la tentative de suicide.

Si le projet de transfert des salariés à FTV Studio est aujourd’hui arrêté, la direction a annoncé avoir toujours l’intention de transférer la production des émissions. Le problème reste donc entier, car au-delà du refus des salariés d’être transférés, c’est la problématique du management qui est maintenant questionnée. Le management de FTV Studio fait partie du problème et nous ne nous satisferons pas d’une stratégie du sablier afin de passer ce transfert de la production des émissions sous les radars des instances. Le plan d’action que la direction ne manquera pas de nous présenter devra être clair sur ses objectifs en la matière.

Lors du point d’étape en décembre 2021, les experts du CSEC ont fait état du ressenti des salariés dont ils ont été témoins lors des entretiens : sentiment de trahison, de déshumanisation, de brutalité. Une détresse psychologique, aggravée par l’isolement dû à la crise sanitaire et aux visioconférences. Des troubles psychosociaux sont alors qualifiés et aucune mesure corrective n’est depuis mise en place par l’employeur.

Les journalistes de Télématin, en particulier, ont vécu douloureusement la nouvelle formule. Un management brutal, voire pathogène, avait été identifié.

Le rapport d’expertise définitif nous a été remis il y a quelques jours et nous sommes ici pour en débattre. Mais d’ores et déjà, les déficiences managériales et organisationnelles sont clairement pointées, aussi bien du côté de l’encadrement que de la RH. Les salariés concernés par le projet TEPI ont besoin de temps, de bienveillance, d’assurances et de perspectives. Et il faudra construire un nouveau projet avec eux.

Un plan d’action de grande ampleur est nécessaire, et pas seulement sur les collectifs de travail concernés par l’ex-TEPI, mais pour toute l’entreprise, tant les alertes s’accumulent depuis des mois et des années. Dernières en date : une autre tentative de suicide d’un salarié de la DTSI la semaine dernière, à la DMF où le sentiment d’abandon dans les sites historiques n’a jamais été aussi fort, une détresse accentuée par l’éloignement managérial et RH qui perdure malgré les multiples alertes. Mais on pourrait aussi parler des comportements managériaux dévalorisants et sexistes à Grenoble ou de l’alerte des salariés de Picardie sans aucun retour de la direction au bout de 3 semaines, et nous pourrions continuer...

Tout cela pour vous dire, Madame la Présidente, que le sujet du jour est la face émergée de l’iceberg, que le problème est bien plus global à FTV et qu’il faut s’y atteler sérieusement.

 pdf Le 3 février 2022

À lire également

    Image
    Ooviiz/Notif est une atteinte à la liberté fondamentale du salarié au travail
    Les salariés intermittents de la vidéo mobile ont reçu des messages de france•tv leur intimant l'ordre de s'inscrire à la plateforme Notif, développée par Ooviiz, sous peine de ne plus travailler ! Ces professionnels refusent en bloc de s'y inscrire et ont saisi la direction de france•tv....

    Lire la suite...

    26-Sep.-2022

    Image
    Affaire du fichage
    France Télévisions définitivement condamnée pour entrave au Comité central d’entreprise Après 6 ans de procédure, la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi de France télévisions et confirme la condamnation prononcée par la Cour d’appel de Paris le 16 juin 2021, qui estimait, comme le...

    Lire la suite...

    23-Sep.-2022

    Image
    Préavis de grève du 29 septembre. Salaires, emplois, conditions de travail
    Alors que l’inflation dépasse désormais les 6% sur un an et que la perspective des 8% est probable, le niveau des salaires et le pouvoir de vivre sont les principales préoccupations des salarié·es, des jeunes et des retraité·es. Elles sont aussi au cœur des actions et revendications de la CGT et...

    Lire la suite...

    22-Sep.-2022

    Image
    Censure ministérielle : vers un retour de l’ORTF en Lorraine ?
    Ou comment la rédactrice en chef a dépublié un papier web sur pression d’une ministre mécontente du traitement de sa visite à Nancy On croyait la période révolue depuis la fin des années 60 : le rédacteur en chef de la télévision publique prenait ses consignes auprès du ministre de l’Information, qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    AVENIR DU FINANCEMENT DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC. L’INTERSYNDICALE RÉPOND PRÉSENT POUR L’ACTE 2 !
    Alors que la Loi de finances rectificative 2022 adoptée en plein mois d’août a supprimé la Contribution à l’Audiovisuel Public (CAP, ex-redevance), le gouvernement a dû écarter dans l’urgence la bascule pure et simple sur le budget de l’Etat afin de ne pas subir les foudres du Conseil...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 20 septembre 2022
    Aujourd'hui s'ouvre une nouvelle phase d'information-consultation du CSE sur le déploiement d’Openmédia, la phase 2 du NRCS, alors que Newsboard n’est pas stabilisé. Newsboard, Openmédia, Tempo, Overdrive. Les projets s’accumulent, se superposent, se percutent, sans oublier la régionalisation qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    La sobriété énergétique oui, mais n’oublions pas les salaires !
    Si l'actualité, pour la direction, est de tenter de mettre en place une certaine sobriété énergétique dans l’entreprise, il ne faudrait pas oublier l’urgence de trouver une solution pour mieux rémunérer les salariés. NAO 2022 au rabais Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) sur les salaires 2022...

    Lire la suite...

    15-Sep.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 30 et 31 août 2022
    Le CSE en bref Tempo in the nightAnnoncé début juillet, à la surprise générale, le projet Tempo ne vise rien moins qu’à supprimer les éditions nationales de la 3 sous couvert de renforcement de la proximité et de franceinfo. Après avoir lâché sa bombinette, la direction n’a aucune info à donner aux...

    Lire la suite...

    07-Sep.-2022

    Image
    Comités salaires 2022 - Faites comme Nathalie, soyez cash !
    "Je gagne 5 600 euros net", dit Nathalie dans le podcast « Politalks » du 22 juin, rapporté par « Closer » (Nathalie-sans-tabou-dévoile-son-salaire). C’est peut-être après impôt et hors part variable, mais qu’importe, saluons la franchise, tout le monde n’est pas aussi cash : dans les comités...

    Lire la suite...

    01-Sep.-2022

    Image
    France 3 Pays de la Loire - Coup de chaud pour les équipes de reportage
    De fortes chaleurs et une actualité régionale très chargée. Cet été, des équipes de reportage de France 3 Pays de la Loire ont dû faire face à des conditions de travail parfois très difficiles. Temps de route conséquents, enchaînements de différents formats dans une même journée (off, itv, envoi 4...

    Lire la suite...

    31-Aug.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts