CSE central extraordinaire du 3 février 2022

trait gris titre

csecRestitution de l'expertise pour risque grave TEPI 

Les élus regrettent l’absence de représentants de france.tv studio également concernée par l’expertise menée. Ils ne comprennent pas cette absence alors même que la direction dit vouloir associer les salariés de france.tv studio et de france.tv SA et parlent d’entreprise commune.

Contexte

Cette expertise pour danger grave et imminent (DGI) a été réalisée suite à une tentative de suicide d’une salariée concernée par le projet de transfert d’émissions à FTV Studio, ainsi qu’aux fortes inquiétudes et au stress très violent des autres salariés.

L’expertise demandée par le CSE central (et le CSE siège) a été réalisée par le cabinet indépendant Secafi. Elle a fait l’objet d’un CSEC extraordinaire de restitution.

Le triple objectif de l’expertise

triangle  Évaluer les risques et les troubles psycho-sociaux considérés par les élus comme réels et sérieux, la médecine du travail ayant elle-même fait de nombreuses alertes ;
triangle  Comprendre le geste désespéré d’une salariée de Télématin et rechercher si celui-ci avait un lien avec ses conditions de travail ;
triangle  Faire des préconisations pour préserver la santé des salariés et prévenir ce genre de situations à l’avenir.

En ce qui concerne l’état général des salariés, le rapport met en avant la violence du procédé qui consiste à transférer des salariés d’une entreprise à une autre, sans qu’à aucun moment, il ne leur soit demandé leur avis et alors même que ce transfert a des conséquences non négligeables sur leur protection sociale et leurs garanties d’emploi, et ceci dans un contexte sanitaire lourd, avec en particulier des confinements et du travail à domicile contraint.

Le rapport d’expertise pointe également 4 années d’accumulations d’événements très impactants pour les salariés de Télématin (audit, intégrations longues et difficiles, changement de producteurs, délégation de la production à FTV Studio, nouveaux process, concurrence accrue, nouvelle version de l’émission…).

Le rapport confirme la réalité remontée par la médecine du travail faisant état d’un grand nombre de salariés sous médicaments, et d’une proportion anormalement élevée de salariés pleurant lors des entretiens.

Les mots « trahison, brutalité déshumanisation, dénigrement, isolement, mise en concurrence, épuisement et simple exécutant » donnent une idée précise de l’intensité du ressenti des salariés qui se sont exprimés (plus de la moitié des effectifs).

En cause, une problématique managériale...

Le rapport fait état d’un déficit d’accompagnement du management, qui préoccupé par le respect des objectifs, s’est retrouvé démuni face aux difficultés rencontrées. Des managers eux-mêmes en injonction paradoxale.

Ce constat pointe une absence de méthodologie d’accompagnement de la conduite de changement, une entrée en fonction des managers sans formation préalable au management et notamment au management de publics fragilisés.

Il relève l’absence de clarté de la ligne managériale, car si les référents de terrain sont bien les managers de FTV Studio, la RH elle, est FTV SA et la communication entre les 2 entités ne va pas de soi.

Autre questionnement, au sein de FTV Studio, qui décide ? La productrice ? Le rédacteur en chef ? La directrice de production ? Tout cela reste flou pour les salariés concernés.

... et une absence de prise en compte des alertes

Les premiers à avoir fait remonter les difficultés ont été les salariés eux-mêmes, mais la communication entre FTVS et FTV SA était telle, qu’ils n’ont pas été entendus. Des éléments très concrets comme les arrêts maladie, les RDV à la médecine du travail, les demandes de mobilité interne sont eux aussi passés sous les radars.

Les instances (RP, CSE, CSEC) ont alerté la RH et la Direction. La médecine du travail est également intervenue. Mais ces signaux forts n’ont pas été pris en compte.

Un lien établi entre la tentative de suicide et les conditions de travail

Le rapport d’expertise est explicite et démontre le lien entre la dégradation des conditions de travail de la salariée et son passage à l’acte.

Les signaux d’alerte étaient pourtant connus de sa hiérarchie : surcharge de travail, situation durable de non-reconnaissance des compétences et du statut, dénonciation de l’arrangement sur le paiement des heures supplémentaires, refus de récupération des dimanches travaillés et incertitude sur les congés.

Des préconisations pour l’avenir

Les élus ont voté à l’unanimité une trombone paragr grisdélibération demandant un plan d’action concernant l’organisation du travail, les pratiques managériales, les alertes, la prévention, la gestion de projet et la conduite du changement. Il incombe désormais à la direction de présenter et mettre en œuvre un plan d’actions apte à corriger ses erreurs de gestion, réparer le collectif et offrir de meilleures perspectives d’avenir à l’ensemble des salariés de l’entreprise, car les manquements managériaux et RH relèvent d’une véritable culture d’entreprise qu’il faut changer si l’on veut arrêter de compter les victimes.

Une restitution du rapport d’expertise sera bientôt faite aux salariés concernés en présence du cabinet Secafi.

Élu·es CGT : Malika AIT-OUAKLI, Rabéa CHAKIR-TREBOSC, Guilhem FRAISSINET, Chantal FREMY, Claude GUENEAU, Halda HALIDI, Michela LAW, Pierre MOUCHEL, Johny PAYET, Thierry PUJO, Didier RICOU.
Représentant syndical CGT : William MAUNIER
Direction : Delphine ERNOTTE, Laurence MAYERFELD, Alexandre KARA, Laure HAGUENAUER, Frédéric DESCRIMES-FAVRAUD, Elisabeth FERRAZ, Bénédicte MASSIET.

 pdf Paris, le 9 février 2022

À lire également

    Image
    Wallis-et-Futuna - Nouvelle alerte !
    L’UCSA-CGT de Wallis et Futuna La 1ère alerte la direction exécutive du Pôle des Outre-mer sur le management dictatorial du directeur régional et de quelques-uns de ses chefs de service. L’UCSA-CGT dénonce l’ambiance délétère qui règne dans la station du fait de ce management abusif. L’UCSA-CGT demande à...

    Lire la suite...

    16-May.-2022

    Image
    Mayotte La 1ère - Navire En Perdition
    Depuis l’année dernière les monteurs n’ont eu de cesse d’alerter et de sensibiliser la direction technique et la plateforme informatique sur les divers problèmes rencontrés au quotidien lors des fabrications des sujets d’actualité et magasines pour nos différentes éditions : bugs informatique,...

    Lire la suite...

    13-May.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central du 12 mai 2022
    Fin 2018, le CSEC rendait son avis sur le lancement du projet Salto. Sans y être opposés, les élus s’interrogeaient toutefois sur la viabilité de ce partenariat avec nos deux plus gros concurrents privés. A l’époque la direction estimait que les géants américains n’avaient pas vocation à...

    Lire la suite...

    12-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central constitutif du 9 mai 2022
    Présent·es pour la CGT : Abal-Kassim Ali Combo (Mayotte la 1ère), Guilhem Fraissinet (Martinique la 1ère), Jean-Hervé Guilcher (Réseau France 3, Brest), Michela Law (Siège), Katalina Lutui (Wallis et Futuna la 1ère), Pierre Mouchel (France 3, Bordeaux), Sophie Pignal (Siège), Thierry Pujo (France 3,...

    Lire la suite...

    11-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 4 et 5 mai 2022
      Le CSE en bref Des stalactites dans le dialogue social – Ce nouveau mandat a commencé par un bras de fer et a vu défiler les huissiers et les assignations devant le tribunal. La question de la santé au travail est devenue le 1er enjeu. Manquements et répression à la nantaise – Après avoir laissé...

    Lire la suite...

    10-May.-2022

    Image
    Sous-effectif chronique à l’Inspection du travail
    Le rôle de l’inspection du travail est indiqué sur le site du ministère du travail. Il est d’informer et conseiller les employeurs et les salariés sur les dispositions légales, faciliter le dialogue entre les employeurs et les salariés et assurer le respect des dispositions légales en matière de...

    Lire la suite...

    09-May.-2022

    Image
    Plus belle la vie. Nouvelle histoire ou plan social ?
    Jeudi 5 mai 2022, la direction de France Télévisions annonçait au personnel réuni sur l’emblématique plateau 1000 des studios de la Belle de Mai abritant la place du Mistral la fin de la diffusion de Plus belle la vie pour fin novembre 2022 et donc l’arrêt définitif des tournages fin septembre. Après le...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Engagez-vous... mais sans protection sociale !
    L’annonce est parue sur la page Facebook de France télévisions Moscou. Le bureau recrute un·e JRI-monteur, sur un poste en contrat local, pour couvrir l’actualité russe. Ce n’est pas une nouveauté. Depuis des décennies, les bureaux à l’étranger font appel à des JRI ou à des rédacteurs ne...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Siège • Compte-rendu du CSE constitutif et du CSE du 27 avril
    LA CGT A LA RECHERCHE DU CONSENSUS… Impossible, me direz-vous ! Vous avez raison, pour autant …est-ce une raison pour ne pas essayer ?Les élus de la CGT ont fait le choix de rassembler et de construire la nouvelle majorité en ralliant à eux, les élus  FO et CFDT.Loin de perdre son âme, la CGT...

    Lire la suite...

    05-May.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 4 mai 2022. Dialogue social : le geste et la parole.
      Les élections professionnelles sont passées, le CSE est constitué, nous ouvrons donc aujourd’hui un nouveau mandat. En espérant qu’il n’aura rien à voir avec le précédent. Les dernières années, nous avons essuyé les plâtres des nouvelles instances Macron, nous avons subi l’instabilité managériale à la...

    Lire la suite...

    04-May.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts