CSE, fin de l'acte 1

trait gris titre

cse3Déclaration liminaire au CSE du réseau France 3 du 16 février 2022.

Voici venue la dernière réunion de la mandature pour notre CSE. L’heure de se retourner sur les 3 premières années de cette nouvelle instance voulue par le duo Macron-Pénicaud officiellement – et hypocritement – pour renforcer le dialogue social ; en réalité pour noyer les élus sous un vaste champ de prérogatives, tout en leur retirant les moyens de les assumer pleinement.

Tout était raccord, même le casting. Au moment de sa constitution, en novembre 2018, ce CSE était présidé par Olivier Montels, qui étalait avec morgue et désinvolture sa détestation du dialogue social et son mépris pour les élus.

En 3 ans, les patrons se sont succédés à la vitesse de la lumière et vous êtes déjà, Monsieur Martinetti, le 4e président de cette pourtant jeune instance.

Cette instabilité managériale n’a guère favorisé l’avancée des projets ou la qualité du dialogue social.

On se remémorera les longs mois émaillés d’incessants conflits d’interprétation sur les rôles et les prérogatives des uns et des autres, en particulier autour des représentants de proximité. Non contente d’avoir largement cherché à tirer profit de l’effet d’aubaine des Ordonnances Macron pour réduire le nombre d’élus et économiser de l’ETP, la direction, en central comme en région, a dans un 1er temps espéré s’exonérer des contraintes d’un dialogue social. Il a fallu sans cesse batailler – une perte d’énergie stérile – et malheureusement, le chemin reste encore long.

En définitive, alors que le législateur avait espéré dynamiter le pouvoir des CHSCT, les questions de santé sont devenues l’un des points de préoccupation majeurs de notre CSE, traversant tous les projets et révélant l’incapacité de cette direction à mettre en place une politique de prévention des risques professionnels.

Les exemples sont légion : la désastreuse restructuration des moyens internes de fabrication, le déménagement pathogène de France 3 Paris Ile de France au siège ou plus récemment le crash de l’expérimentation autour de la régie de Rouen.

10 ans d’essorage des effectifs, de désorganisation et d’intensification du travail, d’absence de projets qualitatifs ont abouti à une dégradation globale des conditions de travail et de la santé des salariés. En témoignent la multiplication, dans les antennes, des crises, des alertes autour de la santé – plus d’une trentaine en 3 ans, dont certaines extrêmement graves – dont la CSSCT et ce CSE ont été au final le réceptacle.

Les élus, en local comme au national, y ont déployé beaucoup d’énergie, avec parfois le sentiment de creuser dans le sable et une vraie interrogation sur le sens de leur engagement.

Cela laisse des traces et il n’est pas sûr que le peu de bougés sur les moyens des instances ou sur la capacité de l’entreprise à apprendre de ses erreurs pour anticiper ou prévenir les difficultés, laisse présager des jours meilleurs.

Tous nos vœux de combativité aux futurs élus de cette instance. A eux d’écrire l’acte 2 en s’affirmant comme un véritable contre-pouvoir.

En ce qui concerne la CGT, nous ne baisserons pas la garde et poursuivrons notre travail pour défendre et préserver les conditions de travail des salariés, leur santé et développer leurs activités. 

 pdf Paris, le 16 février 2022

À lire également

    Image
    Ooviiz/Notif est une atteinte à la liberté fondamentale du salarié au travail
    Les salariés intermittents de la vidéo mobile ont reçu des messages de france•tv leur intimant l'ordre de s'inscrire à la plateforme Notif, développée par Ooviiz, sous peine de ne plus travailler ! Ces professionnels refusent en bloc de s'y inscrire et ont saisi la direction de france•tv....

    Lire la suite...

    26-Sep.-2022

    Image
    Affaire du fichage
    France Télévisions définitivement condamnée pour entrave au Comité central d’entreprise Après 6 ans de procédure, la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi de France télévisions et confirme la condamnation prononcée par la Cour d’appel de Paris le 16 juin 2021, qui estimait, comme le...

    Lire la suite...

    23-Sep.-2022

    Image
    Préavis de grève du 29 septembre. Salaires, emplois, conditions de travail
    Alors que l’inflation dépasse désormais les 6% sur un an et que la perspective des 8% est probable, le niveau des salaires et le pouvoir de vivre sont les principales préoccupations des salarié·es, des jeunes et des retraité·es. Elles sont aussi au cœur des actions et revendications de la CGT et...

    Lire la suite...

    22-Sep.-2022

    Image
    Censure ministérielle : vers un retour de l’ORTF en Lorraine ?
    Ou comment la rédactrice en chef a dépublié un papier web sur pression d’une ministre mécontente du traitement de sa visite à Nancy On croyait la période révolue depuis la fin des années 60 : le rédacteur en chef de la télévision publique prenait ses consignes auprès du ministre de l’Information, qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    AVENIR DU FINANCEMENT DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC. L’INTERSYNDICALE RÉPOND PRÉSENT POUR L’ACTE 2 !
    Alors que la Loi de finances rectificative 2022 adoptée en plein mois d’août a supprimé la Contribution à l’Audiovisuel Public (CAP, ex-redevance), le gouvernement a dû écarter dans l’urgence la bascule pure et simple sur le budget de l’Etat afin de ne pas subir les foudres du Conseil...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 20 septembre 2022
    Aujourd'hui s'ouvre une nouvelle phase d'information-consultation du CSE sur le déploiement d’Openmédia, la phase 2 du NRCS, alors que Newsboard n’est pas stabilisé. Newsboard, Openmédia, Tempo, Overdrive. Les projets s’accumulent, se superposent, se percutent, sans oublier la régionalisation qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    La sobriété énergétique oui, mais n’oublions pas les salaires !
    Si l'actualité, pour la direction, est de tenter de mettre en place une certaine sobriété énergétique dans l’entreprise, il ne faudrait pas oublier l’urgence de trouver une solution pour mieux rémunérer les salariés. NAO 2022 au rabais Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) sur les salaires 2022...

    Lire la suite...

    15-Sep.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 30 et 31 août 2022
    Le CSE en bref Tempo in the nightAnnoncé début juillet, à la surprise générale, le projet Tempo ne vise rien moins qu’à supprimer les éditions nationales de la 3 sous couvert de renforcement de la proximité et de franceinfo. Après avoir lâché sa bombinette, la direction n’a aucune info à donner aux...

    Lire la suite...

    07-Sep.-2022

    Image
    Comités salaires 2022 - Faites comme Nathalie, soyez cash !
    "Je gagne 5 600 euros net", dit Nathalie dans le podcast « Politalks » du 22 juin, rapporté par « Closer » (Nathalie-sans-tabou-dévoile-son-salaire). C’est peut-être après impôt et hors part variable, mais qu’importe, saluons la franchise, tout le monde n’est pas aussi cash : dans les comités...

    Lire la suite...

    01-Sep.-2022

    Image
    France 3 Pays de la Loire - Coup de chaud pour les équipes de reportage
    De fortes chaleurs et une actualité régionale très chargée. Cet été, des équipes de reportage de France 3 Pays de la Loire ont dû faire face à des conditions de travail parfois très difficiles. Temps de route conséquents, enchaînements de différents formats dans une même journée (off, itv, envoi 4...

    Lire la suite...

    31-Aug.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts