france 3

UNE INSTANCE STRATÉGIQUE MAJEURE…

Le CSE du réseau régional est le lieu du débat sur toutes les grandes décisions qui concernent les salariés des régions de France 3. Les élus CGT y questionnent âprement les choix stratégiques de la direction du Réseau. Ainsi, ils ont réussi à bloquer certains projets de la direction, comme l’expérimentation des régies automatisées ou l’externalisation totale du maquillage en 2021. Les élus CGT ont porté via la CSSCT plusieurs dizaines d’alertes suite à des atteintes à la santé des salariés. Cette pression permanente sur la direction l’a contrainte à geler les suppressions de postes dans le réseau en 2022.

...COMPLÉTÉE PAR LES INSTANCES DE PROXIMITÉ

Les instances de proximité, dans chacune des antennes jouent un rôle essentiel. Pour ce nouveau mandat, elles seront complétées par deux instances de proximité pour les centres Nord et Sud de la Fabrique. En outre, des suppléants viendront renforcer le collectif d’élus, c’était une revendication de la CGT. Les IP défendent les salariés au quotidien et au plus près du terrain, interviennent sur les projets locaux, sur les conditions de travail et sur les questions de santé des salariés. Les représentants de proximité seront désignés par les nouveaux élu-e-s du CSE. La CGT a mis en place un vaste réseau d’échanges entre ses élus afin de mieux aider les élus sur le terrain et faire remonter en CSE, les points qui nécessitent d’interpeller la direction du réseau, quand les réponses ou solutions n’ont pu être trouvées au niveau local.

UNE GESTION DECENTRALISEE DES ACTIVITES SOCIALES ET CULTURELLES

Au cours du 1er mandat de CSE, les élus ont eu la lourde tâche de mettre en place une nouvelle organisation des activités sociales et culturelles. Un travail complexe, suite à la fusion des 4 ex-CE de pôle. La CGT s’est attachée à proposer aux salariés dans chacune des antennes une offre riche et variée (aides aux vacances et à la famille, voyages, soutien aux activités culturelles, billetterie, etc.) en respectant les règles harmonisées imposées par la loi et une gestion rigoureuse. Nous souhaitons améliorer encore cette organisation qui permet aux salariés de bénéficier à la fois d’avantages communs à tous (chèques vacances, lieux de vacances) et d’activités collectives au plus près de leur lieu de travail, tout en veillant au principe d’équité entre tous les salariés du Réseau. Après ces deux années de crise, qui ont mis un coup de frein aux projets, nous pensons que les salariés ont besoin de se retrouver dans un cadre plus convivial et plus léger, car cela participe du bien-être au travail.

Candidats Titulaires 

Candidats Suppléants 

SAIGNÉE SOCIALE

Près de 400 M€ ont été économisés à FTV entre 2018 et 2022, avec toutes les conséquences sur les conditions de travail des salariés. Les élus CGT ont inlassablement relayé en CSE et dans les Instances de Proximité les problèmes rencontrés dans nos antennes et leurs conséquences parfois lourdes sur chacun.

Près d’une trentaine d’alertes santé ont été traitées en CSE, une bataille sans relâche des élus pendant plus de trois ans de mandat qui a abouti au gel des suppressions d’ETP en 2022 mais au prix d’un épuisement des salariés et de nombreux élus. C’est le triste résultat d’une politique de l’emploi destructrice et des ordonnances Macron de 2017 qui visaient à affaiblir la représentation du personnel.

Nous ne devons pas baisser la garde et continuer à nous battre contre les mauvais coups à venir. La CGT, ses élus et ses représentants sont là pour vous défendre au quotidien à tous les niveaux de l’entreprise.

RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

Le service public doit prendre sa place dans le nouveau monde des plateformes de contenus et des réseaux sociaux. FTV doit avoir les moyens d’investir massivement dans ce secteur pour rester en phase avec les usages des citoyens et capter les publics qui délaissent la télévision, en particulier les jeunes. Mais le développement numérique ne doit pas se faire au détriment de notre offre linéaire, que regardent encore des millions de téléspectateurs.

Cette mutation entraîne une forte pression sur nos métiers, il nous faut la maîtriser. Des adaptations ont déjà eu lieu ces dernières années dans un cadre négocié (accord UCC, UTS, négociation de nouveaux métiers). Pour la CGT, l’évolution maîtrisée des métiers, c’est tout le contraire de la polyvalence tous azimuts et sans garde-fous, mais cela implique la vigilance permanente de notre syndicat pour exiger la bonne application des accords signés. Au final, si les pratiques sauvages ont régressé à FTV, l’enjeu est désormais de permettre des évolutions sans dégrader les fondamentaux de nos métiers, avec une ligne directrice : préserver la qualité de vie et la qualité de notre travail.

Pour la CGT, les projets en cours (régionalisation, site internet commun avec France Bleu) ne seront possibles qu’avec les moyens adéquats et de véritables dispositifs d’évolution des parcours professionnels. A ce stade, le grand projet de régionalisation apparait surtout comme un affichage laborieux qui tourne le dos aux salariés.

AVENIR DE L'AUDIOVISUEL PUBLIC

Si l’on ne parle plus de la création d’une holding de l’audiovisuel public, les entreprises sont fortement incitées à se rapprocher, avec en arrière-plan, l’idée obsessionnelle de faire des économies sur la masse salariale.

Quelle sera la volonté de l’État après les élections présidentielles ? Va-t-on assister au retour de la holding ? A des velléités de démantèlement ? Seule l’expertise et la combattivité d’une CGT forte permettront d’y faire face.

La CGT s’est d’ores et déjà adressée à tous les candidat·e·s à l’élection présidentielle afin qu’ils clarifient leurs intentions pour l’audiovisuel public. Voir trombone paragr grisici notre courrier.

LA CGT, LE MEILLEUR OUTIL
AU SERVICE DES SALARIÉS

La CGT a fait la preuve du sérieux de ses analyses, de sa force de travail et de sa capacité à faire bouger les lignes dans l’intérêt des salariés.

Nous entendons poursuivre notre combat pour la défense de l’audiovisuel public, de l’outil de production interne, de l’indépendance de l’information, de l'emploi des salariés permanents et non permanents et des salaires.

La CGT a développé une trombone paragr grisplateforme revendicative sur tous ces enjeux clé : service public, financement, santé, emploi, salaires, temps de travail, activité, métiers.

 pdf Paris, le 22 février 2022

À lire également

    Image
    Ooviiz/Notif est une atteinte à la liberté fondamentale du salarié au travail
    Les salariés intermittents de la vidéo mobile ont reçu des messages de france•tv leur intimant l'ordre de s'inscrire à la plateforme Notif, développée par Ooviiz, sous peine de ne plus travailler ! Ces professionnels refusent en bloc de s'y inscrire et ont saisi la direction de france•tv....

    Lire la suite...

    26-Sep.-2022

    Image
    Affaire du fichage
    France Télévisions définitivement condamnée pour entrave au Comité central d’entreprise Après 6 ans de procédure, la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi de France télévisions et confirme la condamnation prononcée par la Cour d’appel de Paris le 16 juin 2021, qui estimait, comme le...

    Lire la suite...

    23-Sep.-2022

    Image
    Préavis de grève du 29 septembre. Salaires, emplois, conditions de travail
    Alors que l’inflation dépasse désormais les 6% sur un an et que la perspective des 8% est probable, le niveau des salaires et le pouvoir de vivre sont les principales préoccupations des salarié·es, des jeunes et des retraité·es. Elles sont aussi au cœur des actions et revendications de la CGT et...

    Lire la suite...

    22-Sep.-2022

    Image
    Censure ministérielle : vers un retour de l’ORTF en Lorraine ?
    Ou comment la rédactrice en chef a dépublié un papier web sur pression d’une ministre mécontente du traitement de sa visite à Nancy On croyait la période révolue depuis la fin des années 60 : le rédacteur en chef de la télévision publique prenait ses consignes auprès du ministre de l’Information, qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    AVENIR DU FINANCEMENT DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC. L’INTERSYNDICALE RÉPOND PRÉSENT POUR L’ACTE 2 !
    Alors que la Loi de finances rectificative 2022 adoptée en plein mois d’août a supprimé la Contribution à l’Audiovisuel Public (CAP, ex-redevance), le gouvernement a dû écarter dans l’urgence la bascule pure et simple sur le budget de l’Etat afin de ne pas subir les foudres du Conseil...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 20 septembre 2022
    Aujourd'hui s'ouvre une nouvelle phase d'information-consultation du CSE sur le déploiement d’Openmédia, la phase 2 du NRCS, alors que Newsboard n’est pas stabilisé. Newsboard, Openmédia, Tempo, Overdrive. Les projets s’accumulent, se superposent, se percutent, sans oublier la régionalisation qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    La sobriété énergétique oui, mais n’oublions pas les salaires !
    Si l'actualité, pour la direction, est de tenter de mettre en place une certaine sobriété énergétique dans l’entreprise, il ne faudrait pas oublier l’urgence de trouver une solution pour mieux rémunérer les salariés. NAO 2022 au rabais Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) sur les salaires 2022...

    Lire la suite...

    15-Sep.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 30 et 31 août 2022
    Le CSE en bref Tempo in the nightAnnoncé début juillet, à la surprise générale, le projet Tempo ne vise rien moins qu’à supprimer les éditions nationales de la 3 sous couvert de renforcement de la proximité et de franceinfo. Après avoir lâché sa bombinette, la direction n’a aucune info à donner aux...

    Lire la suite...

    07-Sep.-2022

    Image
    Comités salaires 2022 - Faites comme Nathalie, soyez cash !
    "Je gagne 5 600 euros net", dit Nathalie dans le podcast « Politalks » du 22 juin, rapporté par « Closer » (Nathalie-sans-tabou-dévoile-son-salaire). C’est peut-être après impôt et hors part variable, mais qu’importe, saluons la franchise, tout le monde n’est pas aussi cash : dans les comités...

    Lire la suite...

    01-Sep.-2022

    Image
    France 3 Pays de la Loire - Coup de chaud pour les équipes de reportage
    De fortes chaleurs et une actualité régionale très chargée. Cet été, des équipes de reportage de France 3 Pays de la Loire ont dû faire face à des conditions de travail parfois très difficiles. Temps de route conséquents, enchaînements de différents formats dans une même journée (off, itv, envoi 4...

    Lire la suite...

    31-Aug.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts