Siège • Service éclairage

Il y a urgence

cgt fotrait gris titre

Malgré la grève de juin dernier et l’accord qui a été signé pour mettre fin à cette grève, la direction de la Fabrique continue de malmener le service éclairage du Siège.  

Un projet délétère mis en œuvre quoiqu’il en coûte

La mise en place intempestive, en pleine pandémie de la nouvelle organisation de travail le 17 janvier dernier a très vite montré ses limites. Les salariés déplorent un déficit d’accompagnement de l’encadrement qui, préoccupé par le respect des objectifs, se montre incapable de répondre aux difficultés en cascade qu’elle a généré.

Sans tenir compte des propositions des salariés, la direction avance à marche forcée dans la mise en place de sa nouvelle organisation, au mépris des avertissements répétés des salariés. En effet, un certain nombre de préalables sont indispensables pour assurer la sécurité des plateaux et garantir des conditions de travail non délétères pour le service éclairage :

  • la désignation des chefs d’équipement lumière, leur formation et leur entrée en fonction
  • la présence permanente d’une troisième personne en plus des deux chefs d’équipes

Le déploiement de la nouvelle organisation à la hussarde a déjà provoqué en moins d’un mois une mise sous tension de l’ensemble du service responsable de plusieurs arrêts de travail. Dans le contexte d’un manque chronique de postes de permanents et de l’absence de remplacement des salariés absents, les effets délétères de l’entêtement de la direction et de l’attitude brutale de l’encadrement se sont en effet révélés catastrophiques pour la santé de plusieurs salariés.

L’absence de perspectives pour les intermittents

Non seulement, la santé des permanents est mise à mal mais la nouvelle organisation souhaitée par la direction et les abus constatés dans le recours aux alternants a également des conséquences catastrophiques pour les éclairagistes non permanents. Nombre d’entre eux ont vu le volume de leur activité se réduire comme peau de chagrin et la réponse de la direction de les employer comme Chef d’équipe, simple tour de passe-passe destiné à masquer le manque de permanents à ce poste, ne saurait constituer en aucun cas une réponse acceptable aux yeux des salariés.

La mutualisation comme seule réponse

Devant la récurrence des situations dans lesquelles la direction ne respecte pas ses engagements en matière de personnels présents pour assurer l’activité, la mutualisation du personnel revient en force. Conséquences : la planification est sous l’eau, les salariés pressurisés subissent une perte de sens profonde dans leur pratique professionnelle, alors même que le service éclairage lance des signaux de détresse depuis plusieurs mois.

Quant à l’emploi des alternants comme éclairagistes confirmés, nous rappelons que ce n’est pas la règle. Ils sont en apprentissage et doivent donc intégrer les équipes en tant que tel, c’est à dire en plus de l’équipe constituée.

Afin de prévenir et de gérer les conséquences de la transformation du travail dans ce service, FO et la CGT demandent à la direction d’engager une expérimentation en développant une démarche d’évaluation embarquée sous couvert de l’ANACT (association nationale pour l’amélioration des conditions de travail), dans l’esprit de l’accord sur la Qualité de Vie au Travail. La restauration d’un dialogue social de qualité, sous la forme d’une négociation sur l’organisation du travail, est indispensable au retour d’un fonctionnement qui ne soit pas nocif pour la santé et la sécurité des salariés. 

Devant cette situation catastrophique, les salariés et les organisations syndicales qui les appuient demandent de toute urgence de revenir à l’organisation qui prévalait avant la mi-janvier ! Nous demandons à la direction d’apporter des réponses rapides si elle veut éviter un nouveau conflit, dont elle serait alors l’unique responsable.

 

 pdf Paris, le 17 février 2022

À lire également

    Image
    Ooviiz/Notif est une atteinte à la liberté fondamentale du salarié au travail
    Les salariés intermittents de la vidéo mobile ont reçu des messages de france•tv leur intimant l'ordre de s'inscrire à la plateforme Notif, développée par Ooviiz, sous peine de ne plus travailler ! Ces professionnels refusent en bloc de s'y inscrire et ont saisi la direction de france•tv....

    Lire la suite...

    26-Sep.-2022

    Image
    Affaire du fichage
    France Télévisions définitivement condamnée pour entrave au Comité central d’entreprise Après 6 ans de procédure, la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi de France télévisions et confirme la condamnation prononcée par la Cour d’appel de Paris le 16 juin 2021, qui estimait, comme le...

    Lire la suite...

    23-Sep.-2022

    Image
    Préavis de grève du 29 septembre. Salaires, emplois, conditions de travail
    Alors que l’inflation dépasse désormais les 6% sur un an et que la perspective des 8% est probable, le niveau des salaires et le pouvoir de vivre sont les principales préoccupations des salarié·es, des jeunes et des retraité·es. Elles sont aussi au cœur des actions et revendications de la CGT et...

    Lire la suite...

    22-Sep.-2022

    Image
    Censure ministérielle : vers un retour de l’ORTF en Lorraine ?
    Ou comment la rédactrice en chef a dépublié un papier web sur pression d’une ministre mécontente du traitement de sa visite à Nancy On croyait la période révolue depuis la fin des années 60 : le rédacteur en chef de la télévision publique prenait ses consignes auprès du ministre de l’Information, qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    AVENIR DU FINANCEMENT DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC. L’INTERSYNDICALE RÉPOND PRÉSENT POUR L’ACTE 2 !
    Alors que la Loi de finances rectificative 2022 adoptée en plein mois d’août a supprimé la Contribution à l’Audiovisuel Public (CAP, ex-redevance), le gouvernement a dû écarter dans l’urgence la bascule pure et simple sur le budget de l’Etat afin de ne pas subir les foudres du Conseil...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 20 septembre 2022
    Aujourd'hui s'ouvre une nouvelle phase d'information-consultation du CSE sur le déploiement d’Openmédia, la phase 2 du NRCS, alors que Newsboard n’est pas stabilisé. Newsboard, Openmédia, Tempo, Overdrive. Les projets s’accumulent, se superposent, se percutent, sans oublier la régionalisation qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    La sobriété énergétique oui, mais n’oublions pas les salaires !
    Si l'actualité, pour la direction, est de tenter de mettre en place une certaine sobriété énergétique dans l’entreprise, il ne faudrait pas oublier l’urgence de trouver une solution pour mieux rémunérer les salariés. NAO 2022 au rabais Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) sur les salaires 2022...

    Lire la suite...

    15-Sep.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 30 et 31 août 2022
    Le CSE en bref Tempo in the nightAnnoncé début juillet, à la surprise générale, le projet Tempo ne vise rien moins qu’à supprimer les éditions nationales de la 3 sous couvert de renforcement de la proximité et de franceinfo. Après avoir lâché sa bombinette, la direction n’a aucune info à donner aux...

    Lire la suite...

    07-Sep.-2022

    Image
    Comités salaires 2022 - Faites comme Nathalie, soyez cash !
    "Je gagne 5 600 euros net", dit Nathalie dans le podcast « Politalks » du 22 juin, rapporté par « Closer » (Nathalie-sans-tabou-dévoile-son-salaire). C’est peut-être après impôt et hors part variable, mais qu’importe, saluons la franchise, tout le monde n’est pas aussi cash : dans les comités...

    Lire la suite...

    01-Sep.-2022

    Image
    France 3 Pays de la Loire - Coup de chaud pour les équipes de reportage
    De fortes chaleurs et une actualité régionale très chargée. Cet été, des équipes de reportage de France 3 Pays de la Loire ont dû faire face à des conditions de travail parfois très difficiles. Temps de route conséquents, enchaînements de différents formats dans une même journée (off, itv, envoi 4...

    Lire la suite...

    31-Aug.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts