Siège • Service éclairage

Il y a urgence

cgt fotrait gris titre

Malgré la grève de juin dernier et l’accord qui a été signé pour mettre fin à cette grève, la direction de la Fabrique continue de malmener le service éclairage du Siège.  

Un projet délétère mis en œuvre quoiqu’il en coûte

La mise en place intempestive, en pleine pandémie de la nouvelle organisation de travail le 17 janvier dernier a très vite montré ses limites. Les salariés déplorent un déficit d’accompagnement de l’encadrement qui, préoccupé par le respect des objectifs, se montre incapable de répondre aux difficultés en cascade qu’elle a généré.

Sans tenir compte des propositions des salariés, la direction avance à marche forcée dans la mise en place de sa nouvelle organisation, au mépris des avertissements répétés des salariés. En effet, un certain nombre de préalables sont indispensables pour assurer la sécurité des plateaux et garantir des conditions de travail non délétères pour le service éclairage :

  • la désignation des chefs d’équipement lumière, leur formation et leur entrée en fonction
  • la présence permanente d’une troisième personne en plus des deux chefs d’équipes

Le déploiement de la nouvelle organisation à la hussarde a déjà provoqué en moins d’un mois une mise sous tension de l’ensemble du service responsable de plusieurs arrêts de travail. Dans le contexte d’un manque chronique de postes de permanents et de l’absence de remplacement des salariés absents, les effets délétères de l’entêtement de la direction et de l’attitude brutale de l’encadrement se sont en effet révélés catastrophiques pour la santé de plusieurs salariés.

L’absence de perspectives pour les intermittents

Non seulement, la santé des permanents est mise à mal mais la nouvelle organisation souhaitée par la direction et les abus constatés dans le recours aux alternants a également des conséquences catastrophiques pour les éclairagistes non permanents. Nombre d’entre eux ont vu le volume de leur activité se réduire comme peau de chagrin et la réponse de la direction de les employer comme Chef d’équipe, simple tour de passe-passe destiné à masquer le manque de permanents à ce poste, ne saurait constituer en aucun cas une réponse acceptable aux yeux des salariés.

La mutualisation comme seule réponse

Devant la récurrence des situations dans lesquelles la direction ne respecte pas ses engagements en matière de personnels présents pour assurer l’activité, la mutualisation du personnel revient en force. Conséquences : la planification est sous l’eau, les salariés pressurisés subissent une perte de sens profonde dans leur pratique professionnelle, alors même que le service éclairage lance des signaux de détresse depuis plusieurs mois.

Quant à l’emploi des alternants comme éclairagistes confirmés, nous rappelons que ce n’est pas la règle. Ils sont en apprentissage et doivent donc intégrer les équipes en tant que tel, c’est à dire en plus de l’équipe constituée.

Afin de prévenir et de gérer les conséquences de la transformation du travail dans ce service, FO et la CGT demandent à la direction d’engager une expérimentation en développant une démarche d’évaluation embarquée sous couvert de l’ANACT (association nationale pour l’amélioration des conditions de travail), dans l’esprit de l’accord sur la Qualité de Vie au Travail. La restauration d’un dialogue social de qualité, sous la forme d’une négociation sur l’organisation du travail, est indispensable au retour d’un fonctionnement qui ne soit pas nocif pour la santé et la sécurité des salariés. 

Devant cette situation catastrophique, les salariés et les organisations syndicales qui les appuient demandent de toute urgence de revenir à l’organisation qui prévalait avant la mi-janvier ! Nous demandons à la direction d’apporter des réponses rapides si elle veut éviter un nouveau conflit, dont elle serait alors l’unique responsable.

 

 pdf Paris, le 17 février 2022

À lire également

    Image
    Wallis-et-Futuna - Nouvelle alerte !
    L’UCSA-CGT de Wallis et Futuna La 1ère alerte la direction exécutive du Pôle des Outre-mer sur le management dictatorial du directeur régional et de quelques-uns de ses chefs de service. L’UCSA-CGT dénonce l’ambiance délétère qui règne dans la station du fait de ce management abusif. L’UCSA-CGT demande à...

    Lire la suite...

    16-May.-2022

    Image
    Mayotte La 1ère - Navire En Perdition
    Depuis l’année dernière les monteurs n’ont eu de cesse d’alerter et de sensibiliser la direction technique et la plateforme informatique sur les divers problèmes rencontrés au quotidien lors des fabrications des sujets d’actualité et magasines pour nos différentes éditions : bugs informatique,...

    Lire la suite...

    13-May.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central du 12 mai 2022
    Fin 2018, le CSEC rendait son avis sur le lancement du projet Salto. Sans y être opposés, les élus s’interrogeaient toutefois sur la viabilité de ce partenariat avec nos deux plus gros concurrents privés. A l’époque la direction estimait que les géants américains n’avaient pas vocation à...

    Lire la suite...

    12-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central constitutif du 9 mai 2022
    Présent·es pour la CGT : Abal-Kassim Ali Combo (Mayotte la 1ère), Guilhem Fraissinet (Martinique la 1ère), Jean-Hervé Guilcher (Réseau France 3, Brest), Michela Law (Siège), Katalina Lutui (Wallis et Futuna la 1ère), Pierre Mouchel (France 3, Bordeaux), Sophie Pignal (Siège), Thierry Pujo (France 3,...

    Lire la suite...

    11-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 4 et 5 mai 2022
      Le CSE en bref Des stalactites dans le dialogue social – Ce nouveau mandat a commencé par un bras de fer et a vu défiler les huissiers et les assignations devant le tribunal. La question de la santé au travail est devenue le 1er enjeu. Manquements et répression à la nantaise – Après avoir laissé...

    Lire la suite...

    10-May.-2022

    Image
    Sous-effectif chronique à l’Inspection du travail
    Le rôle de l’inspection du travail est indiqué sur le site du ministère du travail. Il est d’informer et conseiller les employeurs et les salariés sur les dispositions légales, faciliter le dialogue entre les employeurs et les salariés et assurer le respect des dispositions légales en matière de...

    Lire la suite...

    09-May.-2022

    Image
    Plus belle la vie. Nouvelle histoire ou plan social ?
    Jeudi 5 mai 2022, la direction de France Télévisions annonçait au personnel réuni sur l’emblématique plateau 1000 des studios de la Belle de Mai abritant la place du Mistral la fin de la diffusion de Plus belle la vie pour fin novembre 2022 et donc l’arrêt définitif des tournages fin septembre. Après le...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Engagez-vous... mais sans protection sociale !
    L’annonce est parue sur la page Facebook de France télévisions Moscou. Le bureau recrute un·e JRI-monteur, sur un poste en contrat local, pour couvrir l’actualité russe. Ce n’est pas une nouveauté. Depuis des décennies, les bureaux à l’étranger font appel à des JRI ou à des rédacteurs ne...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Siège • Compte-rendu du CSE constitutif et du CSE du 27 avril
    LA CGT A LA RECHERCHE DU CONSENSUS… Impossible, me direz-vous ! Vous avez raison, pour autant …est-ce une raison pour ne pas essayer ?Les élus de la CGT ont fait le choix de rassembler et de construire la nouvelle majorité en ralliant à eux, les élus  FO et CFDT.Loin de perdre son âme, la CGT...

    Lire la suite...

    05-May.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 4 mai 2022. Dialogue social : le geste et la parole.
      Les élections professionnelles sont passées, le CSE est constitué, nous ouvrons donc aujourd’hui un nouveau mandat. En espérant qu’il n’aura rien à voir avec le précédent. Les dernières années, nous avons essuyé les plâtres des nouvelles instances Macron, nous avons subi l’instabilité managériale à la...

    Lire la suite...

    04-May.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts