PRESERVER VOTRE SANTE,
UN ENJEU MAJEUR POUR LA CGT

 

A la veille des élections professionnelles, trois ans après les Ordonnances Macron qui ont considérablement chamboulé les instances représentatives du personnel, l’heure est au bilan afin de mieux cibler les principaux combats à mener en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail.

DES ÉCONOMIES AUX CONSÉQUENCES DRAMATIQUES

Dans un contexte économique de plus en plus étriqué pour les services publics, où l’argent nourrit les dividendes au détriment des investissements, où la valeur « finance » supplante de loin la valeur « humaine », la suppression des CHSCT était une manière pour le gouvernement de casser le thermomètre pour ne pas voir la fièvre qui à coup sûr allait monter. Avec un budget drastiquement amputé par l’Etat, France Télévisions est loin d’avoir été épargnée.  
 
  Baisse constante des effectifs, perte de sens au travail, transformation des métiers à marche forcée, numérisation en mode dégradé, réorganisations permanentes, renforcement de la centralisation, contrôle croissant de l’activité... non seulement la direction n’a pas su protéger ses salariés, y compris ses cadres, mais elle a accéléré la dégradation des conditions de travail par sa déconnexion du terrain et son manque d’empathie.
 
Résultat : une explosion des risques psychosociaux qui s’est traduite par de nombreux burn-out et dépressions réactionnelles, des salariés en perte de sens, en qualité empêchée, en manque de reconnaissance, et de plus en plus stressés par une charge mentale trop importante. On a même pu déplorer plusieurs tentatives de suicide.  

LE COMBAT DE LA CGT

  Précurseur en matière de lutte contre le mal-être au travail, la CGT anime les CSSCT du Siège, du Réseau et du CSE Central depuis 3 ans. Face à l’inertie de directions impuissantes à endiguer cette montée des risques psychosociaux, la CGT a été à l’initiative de la plupart des alertes pour Risque Grave, - 12 rien que dans le réseau régional - contraignant ainsi la direction à se plier à des diagnostics approfondis et des plans d’actions.
 
Puis, face à la pandémie apportant son lot de risques professionnels sans précédent, les élus de la CGT ont été particulièrement actifs pour réclamer des mesures de protection dès le début de la crise : port du masque chirurgical au sein de l’entreprise, distribution de masques FFP2 pour les plus exposés, utilisation systématique de perches pour les interviews, absences autorisées payées pour les parents de personnes vulnérables, multiplication du nombre d’instances du personnel, RTT non décomptées pour les personnels mis en disponibilité, retrait d’un gel hydro-alcoolique inefficace, plexiglas sur les bureaux, jauge allégée pour prévenir le stress de salariés seuls sur 2 postes, etc.  
 
  Tous ces dispositifs aujourd’hui évidents, ont été réclamés par la CGT à une période où la direction était suspendue aux annonces du gouvernement, sans prendre les initiatives nécessaires le plus rapidement possible.
 
En matière de santé, la CGT a été la principale force de proposition pour élaborer une véritable politique de prévention, quasi-absente des projets de l’entreprise. Mais force est de constater que malgré les mises en garde et les réclamations des élus CGT, la direction attend le plus souvent que le risque soit devenu un danger voire une atteinte à la santé individuelle ou collective avant d’agir. Une forme de déni que nous ne cessons de combattre.  

IL FAUT CHANGER DE BRAQUET

  Après avoir joué la carte du dialogue pour améliorer les compétences de la direction en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail, la CGT a décidé pour le prochain mandat de changer de braquet.
 
Plus question de laisser perdurer des situations de souffrances au travail, de laisser sans effet les plans d’actions destinés à réduire les troubles d’un collectif, de laisser dévoyer le Code du travail et nos accords d’entreprise, de nous laisser leurrer par des dispositifs biaisés pour laisser condamner sans preuves des salariés gênants ou en épargner des cadres pourtant coupables.  
 
  Si certains dirigeants manifestent une sincère volonté d’améliorer la situation, la présidence doit désormais réaffirmer et faire appliquer les principes incontournables pour le respect des salariés et leur savoir faire.
 
A défaut la CGT qui compte parmi ses élus plusieurs experts en matière de santé, saura déployer les armes juridiques nécessaires pour forcer la direction à prévenir les risques, protéger les salariés et réparer les dégâts qu’elle a causés ces dernières années.  
 
  Nous n’aurons de cesse de lui rappeler que la Loi impose aux employeurs une obligation de résultat sur la santé de leurs personnels, que la Loi stipule que c’est au travail de s’adapter à l’Homme et non à l’Homme de s’adapter au travail. La direction ne doit plus feindre de l’ignorer !
 

À l’aube de ce nouveau mandat, les élus de la CGT s’engagent à lutter afin que le travail redevienne valorisant et sécurisant pour tous, afin que notre entreprise de service public soit à nouveau un lieu d’épanouissement pour chacun.

 

iphone elections

 

 pdf Paris, le 28 février 2022

À lire également

    Image
    Wallis-et-Futuna - Nouvelle alerte !
    L’UCSA-CGT de Wallis et Futuna La 1ère alerte la direction exécutive du Pôle des Outre-mer sur le management dictatorial du directeur régional et de quelques-uns de ses chefs de service. L’UCSA-CGT dénonce l’ambiance délétère qui règne dans la station du fait de ce management abusif. L’UCSA-CGT demande à...

    Lire la suite...

    16-May.-2022

    Image
    Mayotte La 1ère - Navire En Perdition
    Depuis l’année dernière les monteurs n’ont eu de cesse d’alerter et de sensibiliser la direction technique et la plateforme informatique sur les divers problèmes rencontrés au quotidien lors des fabrications des sujets d’actualité et magasines pour nos différentes éditions : bugs informatique,...

    Lire la suite...

    13-May.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central du 12 mai 2022
    Fin 2018, le CSEC rendait son avis sur le lancement du projet Salto. Sans y être opposés, les élus s’interrogeaient toutefois sur la viabilité de ce partenariat avec nos deux plus gros concurrents privés. A l’époque la direction estimait que les géants américains n’avaient pas vocation à...

    Lire la suite...

    12-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central constitutif du 9 mai 2022
    Présent·es pour la CGT : Abal-Kassim Ali Combo (Mayotte la 1ère), Guilhem Fraissinet (Martinique la 1ère), Jean-Hervé Guilcher (Réseau France 3, Brest), Michela Law (Siège), Katalina Lutui (Wallis et Futuna la 1ère), Pierre Mouchel (France 3, Bordeaux), Sophie Pignal (Siège), Thierry Pujo (France 3,...

    Lire la suite...

    11-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 4 et 5 mai 2022
      Le CSE en bref Des stalactites dans le dialogue social – Ce nouveau mandat a commencé par un bras de fer et a vu défiler les huissiers et les assignations devant le tribunal. La question de la santé au travail est devenue le 1er enjeu. Manquements et répression à la nantaise – Après avoir laissé...

    Lire la suite...

    10-May.-2022

    Image
    Sous-effectif chronique à l’Inspection du travail
    Le rôle de l’inspection du travail est indiqué sur le site du ministère du travail. Il est d’informer et conseiller les employeurs et les salariés sur les dispositions légales, faciliter le dialogue entre les employeurs et les salariés et assurer le respect des dispositions légales en matière de...

    Lire la suite...

    09-May.-2022

    Image
    Plus belle la vie. Nouvelle histoire ou plan social ?
    Jeudi 5 mai 2022, la direction de France Télévisions annonçait au personnel réuni sur l’emblématique plateau 1000 des studios de la Belle de Mai abritant la place du Mistral la fin de la diffusion de Plus belle la vie pour fin novembre 2022 et donc l’arrêt définitif des tournages fin septembre. Après le...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Engagez-vous... mais sans protection sociale !
    L’annonce est parue sur la page Facebook de France télévisions Moscou. Le bureau recrute un·e JRI-monteur, sur un poste en contrat local, pour couvrir l’actualité russe. Ce n’est pas une nouveauté. Depuis des décennies, les bureaux à l’étranger font appel à des JRI ou à des rédacteurs ne...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Siège • Compte-rendu du CSE constitutif et du CSE du 27 avril
    LA CGT A LA RECHERCHE DU CONSENSUS… Impossible, me direz-vous ! Vous avez raison, pour autant …est-ce une raison pour ne pas essayer ?Les élus de la CGT ont fait le choix de rassembler et de construire la nouvelle majorité en ralliant à eux, les élus  FO et CFDT.Loin de perdre son âme, la CGT...

    Lire la suite...

    05-May.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 4 mai 2022. Dialogue social : le geste et la parole.
      Les élections professionnelles sont passées, le CSE est constitué, nous ouvrons donc aujourd’hui un nouveau mandat. En espérant qu’il n’aura rien à voir avec le précédent. Les dernières années, nous avons essuyé les plâtres des nouvelles instances Macron, nous avons subi l’instabilité managériale à la...

    Lire la suite...

    04-May.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts