la fabrique en question

 

Ce ne sont plus des journaux télévisés, mais du « pâté de têtes » : journalistes en plateau, en duplex, en incarné, en mouvex, en plateau, en hub, qui se substituent au reportage, l’image ne servant le plus souvent que de toile de fond.

Les reportages, eux-mêmes, ont cédé la place à des « sujets » en kit, faits de micro-trottoirs et d’éléments collectés par des reporteurs « déqualifiés », envoyés à la va-vite par TVU ou Aviwest et montés par des journalistes hors-sol.

Sombre tableau du journalisme de télévision, qui peut paraître excessif, mais pas si éloigné que ça du vécu des rédactions. Il suffit d’écouter les rédacteurs, les JRI, preneurs de son, infographistes, techniciens du PC info ou monteur : l’épuisement et la perte de sens au travail frappent tous les métiers, toute la chaine de l’info.

De moins en moins de temps, de moins en moins de monde… la « bfmisation », a contaminé les JT. Pour des raisons d’économies, de mode et d’audimat, le reportage est le grand sacrifié, dévalorisé ou confiné aux sujets conso, tourisme, patrimoine, météo et marronniers.

ernotte robot multi taches

 FAIRE VOIR LA VIE ET LE MONDE EN COULEURS

Le grand reportage a pratiquement disparu, les magazines sont de plus en plus souvent sous-traités aux boites de prod, de quoi désespérer journalistes et techniciens. Ce qui reste de reportages d’actu, est attribué de manière discrétionnaire.  
       
  La couverture actuelle de la guerre en Ukraine, avec des équipes qui prennent des risques pour faire leur travail, et dont on souligne le courage, ne peut faire oublier les grands silences, tout récents, du 20 heures, tant sur l’actu sociale, que sur les conflits en Afrique, les droits humains dans la péninsule arabique et son alignement sur la diplomatie française.
       
Les dérives de l’information découlent aussi d’un fonctionnement pyramidal, avec une hiérarchie omniprésente et pléthorique, qui veut tout contrôler et ne supporte pas la critique.  

LES REDACTIONS DE FRANCE INFO
ESSOREES PAR L’ACTU PERMANENTE

  Que ce soit le canal 27 ou la rédaction numérique, France Info manque cruellement de bras pour traiter correctement la masse d’informations qui tombe en continu. Pour tenir l’antenne ou le fil info du numérique, on essore les journalistes et en particulier les jeunes et les précaires. Il y a beaucoup de souffrance dans ces rédactions, éprouvées par des journées tunnel.
       
Le sommet est atteint à la rédaction des sports, où plus de la moitié des journalistes sont des pigistes, CDD ou alternants.  

L’INFO REGIONALE SAIGNEE A BLANC

  A force de chasser l’ETP, les rédactions du réseau sont « à l’os », avec chaque matin, le dilemme du rédacteur en chef qui se demande comment il va pouvoir sortir un journal à 19h, avec si peu d'équipes d’actu par jour.
       
Non-remplacement des départs et des congés maladie, faute de personnel, des reportages sont annulés, souvent à la dernière minute. Et c’est toujours avec moins de moyens qu’on a lancé le 18 h 30, mission impossible, qui a suscité de nombreuses grèves.  
       
  Grande innovation cache-misère, pour occuper l’antenne du matin, la télévision filme la radio, les matinales de France Bleu. La fusion des sites internet de France 3 et de France Bleu risque, faute de moyens suffisants, de rétrécir l’offre d’information locale et réduire la pluralité de choix.
       
Les économies se font aussi sur le matériel, le smartphone fait rêver les comptables. Les directions régionales font le choix d’équiper les antennes d’Unités de Tournage avec Smartphones (UTS). Choix pas anodin, qui masque à peine l’objectif final : transformer tout le monde, rédacteurs, JRI, techniciens en vidéastes multimédia.   

OPERATION SAUVETAGE DU SERVICE PUBLIC

  Qu’elle soit régionale, ultramarine ou nationale, l’information à France Télévisions est en danger. Rongée de l’intérieur par les coupes budgétaires et la chasse aux emplois. Affaiblie par son manque d’ambition et ses renoncements éditoriaux. Guettée au tournant, par tous ceux qui ne jurent que par la privatisation.
       
Face aux milliardaires, qui ont fait main-basse sur la presse et la majorité des chaînes de radio et de télé, SEUL le service public est en mesure de garantir le pluralisme.  
       
  Pour faire barrage à ceux qui veulent nous asphyxier en supprimant la redevance, ou carrément nous privatiser, vous pouvez compter sur la CGT, mais la CGT a besoin de pouvoir compter sur vous.
     

 danilo  iphone elections       

 pdf Paris, le 9 mars 2022

À lire également

    Image
    Wallis-et-Futuna - Nouvelle alerte !
    L’UCSA-CGT de Wallis et Futuna La 1ère alerte la direction exécutive du Pôle des Outre-mer sur le management dictatorial du directeur régional et de quelques-uns de ses chefs de service. L’UCSA-CGT dénonce l’ambiance délétère qui règne dans la station du fait de ce management abusif. L’UCSA-CGT demande à...

    Lire la suite...

    16-May.-2022

    Image
    Mayotte La 1ère - Navire En Perdition
    Depuis l’année dernière les monteurs n’ont eu de cesse d’alerter et de sensibiliser la direction technique et la plateforme informatique sur les divers problèmes rencontrés au quotidien lors des fabrications des sujets d’actualité et magasines pour nos différentes éditions : bugs informatique,...

    Lire la suite...

    13-May.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central du 12 mai 2022
    Fin 2018, le CSEC rendait son avis sur le lancement du projet Salto. Sans y être opposés, les élus s’interrogeaient toutefois sur la viabilité de ce partenariat avec nos deux plus gros concurrents privés. A l’époque la direction estimait que les géants américains n’avaient pas vocation à...

    Lire la suite...

    12-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central constitutif du 9 mai 2022
    Présent·es pour la CGT : Abal-Kassim Ali Combo (Mayotte la 1ère), Guilhem Fraissinet (Martinique la 1ère), Jean-Hervé Guilcher (Réseau France 3, Brest), Michela Law (Siège), Katalina Lutui (Wallis et Futuna la 1ère), Pierre Mouchel (France 3, Bordeaux), Sophie Pignal (Siège), Thierry Pujo (France 3,...

    Lire la suite...

    11-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 4 et 5 mai 2022
      Le CSE en bref Des stalactites dans le dialogue social – Ce nouveau mandat a commencé par un bras de fer et a vu défiler les huissiers et les assignations devant le tribunal. La question de la santé au travail est devenue le 1er enjeu. Manquements et répression à la nantaise – Après avoir laissé...

    Lire la suite...

    10-May.-2022

    Image
    Sous-effectif chronique à l’Inspection du travail
    Le rôle de l’inspection du travail est indiqué sur le site du ministère du travail. Il est d’informer et conseiller les employeurs et les salariés sur les dispositions légales, faciliter le dialogue entre les employeurs et les salariés et assurer le respect des dispositions légales en matière de...

    Lire la suite...

    09-May.-2022

    Image
    Plus belle la vie. Nouvelle histoire ou plan social ?
    Jeudi 5 mai 2022, la direction de France Télévisions annonçait au personnel réuni sur l’emblématique plateau 1000 des studios de la Belle de Mai abritant la place du Mistral la fin de la diffusion de Plus belle la vie pour fin novembre 2022 et donc l’arrêt définitif des tournages fin septembre. Après le...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Engagez-vous... mais sans protection sociale !
    L’annonce est parue sur la page Facebook de France télévisions Moscou. Le bureau recrute un·e JRI-monteur, sur un poste en contrat local, pour couvrir l’actualité russe. Ce n’est pas une nouveauté. Depuis des décennies, les bureaux à l’étranger font appel à des JRI ou à des rédacteurs ne...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Siège • Compte-rendu du CSE constitutif et du CSE du 27 avril
    LA CGT A LA RECHERCHE DU CONSENSUS… Impossible, me direz-vous ! Vous avez raison, pour autant …est-ce une raison pour ne pas essayer ?Les élus de la CGT ont fait le choix de rassembler et de construire la nouvelle majorité en ralliant à eux, les élus  FO et CFDT.Loin de perdre son âme, la CGT...

    Lire la suite...

    05-May.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 4 mai 2022. Dialogue social : le geste et la parole.
      Les élections professionnelles sont passées, le CSE est constitué, nous ouvrons donc aujourd’hui un nouveau mandat. En espérant qu’il n’aura rien à voir avec le précédent. Les dernières années, nous avons essuyé les plâtres des nouvelles instances Macron, nous avons subi l’instabilité managériale à la...

    Lire la suite...

    04-May.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts