france 3

 

 
VOS CANDIDATS des collèges 1 et 2 
animation prof de foi 2nd tour 

LA CGT, LE MEILLEUR OUTIL AU SERVICE DES SALARIÉS

  La CGT a fait la preuve du sérieux de ses analyses, de sa force de travail et de sa capacité à faire bouger les lignes dans l’intérêt des salariés. Lors du premier tour des élections professionnelles, les salariés ont confirmé la CGT comme première force syndicale de France Télévisions. Il faut transformer l’essai en votant massivement pour les candidats CGT afin d’assurer des majorités cohérentes et puissantes face à la direction.

Nous poursuivrons notre combat pour le financement et la défense de l’audiovisuel public, de l’outil de production interne, pour l’indépendance de l’information, pour l'emploi des salariés permanents et non permanents et pour les salaires. La CGT a développé une plateforme revendicative sur tous ces enjeux clé : service public, financement, santé, emploi, salaires, temps de travail, activité, métiers.

LA FABRIQUE EN QUESTION

A l’issue du 1er tour des élections, la CGT a obtenu plus de 48% des voix à la Fabrique en région. Ce résultat nous engage et la Fabrique sera l’une de nos priorités pour ce nouveau mandat afin de la maintenir et la développer en région.

Rappelons que la direction ne souhaitait pas le maintien des sites régionaux mais la CGT n’a jamais baissé les bras et s’est toujours battue aux côtés des salariés pour corriger les dysfonctionnements multiples, à toutes les étapes de la chaîne de fabrication et des activités.

Malgré les continuelles et insistantes alertes des élus CGT contre le projet de restructuration des moyens interne de fabrication la direction l’a mise en œuvre brutalement sans prendre en compte les conséquences organisationnelles et psychologiques sur les salariés.

Par ailleurs, malgré le rapprochement des équipes de région et du siège, la direction s’est bien gardée de mettre à plat la question des rémunérations et des régimes de temps de travail. Elle prétend qu’il n’y a pas de disparité mais refuse de faire la transparence sur le sujet. Ce sera l’un de nos sujets prioritaires.
 

DÉFENSE DE L’EMPLOI INTERMITTENT ET CDD

  La CGT a toujours défendu les salariés intermittents et CDD en obtenant des centaines de requalifications en CDI. Mais la CGT estime que chacun a aussi le droit de vivre de son métier dans l’intermittence, par choix, par passion.

Lors de la crise Covid, la CGT n’a pas hésité à mobiliser très largement en occupant de nombreux lieux de culture en France afin de défendre le droit au travail et à l’indemnisation du chômage. C’est ainsi que nous avons arraché au gouvernement l’année blanche d’indemnisation puis sa prolongation jusque fin 2021.

L’action CGT pour la défense des CDD c’est aussi de lutter au quotidien contre les injustices, que ce soit sur les frais de mission, les salaires ou les conditions de travail, et une lutte permanente pour éviter des salaires d’embauche en CDI au rabais.

AVENIR DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC

Face à la volonté du candidat Macron de supprimer la redevance, la CGT a immédiatement réagi et entend mener une large campagne de mobilisation pour sauver le financement et l’indépendance du Service Public Audiovisuel.

Si l’on ne parle plus de la création d’une holding de l’audiovisuel public, l’avenir de notre entreprise est toujours en suspens, avec l’idée des décideurs de faire toujours plus d’économies sur la masse salariale.

Quel sera le projet de l’État après les élections présidentielles ? Le démantèlement de notre entreprise ? Seule l’expertise et la combativité d’une CGT forte permettront d’y faire face.

La CGT s’est d’ores et déjà adressée à tous les candidat·e·s à l’élection présidentielle afin qu’ils clarifient leurs intentions pour l’audiovisuel public. Voir ici notre courrier.
 

LA SANTÉ AU CŒUR DE NOS PRÉOCCUPATIONS

  Près de 400 M€ ont été économisés à FTV entre 2018 et 2022, avec toutes les conséquences sur les conditions de travail des salariés. Les élus CGT ont inlassablement relayé en CSE et dans les Instances de Proximité les problèmes rencontrés dans nos antennes et leurs conséquences parfois lourdes sur chacun.

Près d’une trentaine d’alertes santé ont été traitées en CSE, une bataille sans relâche des élus pendant plus de trois ans de mandat qui a abouti au gel des suppressions d’ETP en 2022 mais au prix d’un épuisement des salariés et de nombreux élus. C’est le triste résultat d’une politique de l’emploi destructrice et des ordonnances Macron de 2017 qui visaient à affaiblir la représentation du personnel.

Nous ne devons pas baisser la garde et continuer à nous battre contre les mauvais coups à venir. La CGT, ses élus et ses représentants sont là pour vous défendre au quotidien à tous les niveaux de l’entreprise.

RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

Le service public doit prendre sa place dans le nouveau monde des plateformes de contenus et des réseaux sociaux. FTV doit avoir les moyens d’investir massivement dans ce secteur pour rester en phase avec les usages des citoyens et capter les publics qui délaissent la télévision, en particulier les jeunes. Mais le développement numérique ne doit pas se faire au détriment de notre offre linéaire, que regardent encore des millions de téléspectateurs.

Cette mutation entraîne une forte pression sur nos métiers, il nous faut la maîtriser. Des adaptations ont déjà eu lieu ces dernières années dans un cadre négocié (accord UCC, UTS, négociation de nouveaux métiers). Pour la CGT, l’évolution maîtrisée des métiers, c’est tout le contraire de la polyvalence tous azimuts et sans garde-fous, mais cela implique la vigilance permanente de notre syndicat pour exiger la bonne application des accords signés.

Notre objectif est de préserver la qualité de vie au travail et la qualité de notre travail. Pour la CGT, les projets en cours (régionalisation, site internet commun avec France Bleu) ne seront possibles qu’avec les moyens adéquats et de véritables dispositifs d’évolution des parcours professionnels. A ce stade, le grand projet de régionalisation apparait surtout comme un affichage laborieux qui tourne le dos aux salariés.
 

prof de foi 2nd tour candidats

LE CSE DU RÉSEAU FRANCE 3

UNE GESTION DÉCENTRALISÉE DES ACTIVITÉS SOCIALES ET CULTURELLES

  Au cours du 1er mandat de CSE, les élus ont eu la lourde tâche de mettre en place une nouvelle organisation des activités sociales et culturelles. Un travail complexe, suite à la fusion des 4 ex-CE de pôle. La CGT s’est attachée à proposer aux salariés dans chacune des antennes une offre riche et variée (aides aux vacances et à la famille, voyages, soutien aux activités culturelles, billetterie, etc.) en respectant les règles harmonisées imposées par la loi et une gestion rigoureuse. Nous souhaitons améliorer encore cette organisation qui permet aux salariés de bénéficier à la fois d’avantages communs à tous (chèques vacances, lieux de vacances) et d’activités collectives au plus près de leur lieu de travail, tout en veillant au principe d’équité entre tous les salariés du Réseau. Après ces deux années de crise, qui ont mis un coup de frein aux projets, nous pensons que les salariés ont besoin de se retrouver dans un cadre plus convivial et plus léger, car cela participe du bien-être au travail.

UNE INSTANCE STRATÉGIQUE MAJEURE…

Le CSE du réseau régional est le lieu du débat sur toutes les grandes décisions qui concernent les salariés des régions de france 3. Les élus CGT y questionnent âprement les choix stratégiques de la direction du Réseau. Ainsi, ils ont réussi à bloquer certains projets de la direction, comme l’expérimentation des régies automatisées ou l’externalisation totale du maquillage en 2021. Les élus CGT ont porté via la CSSCT plusieurs dizaines d’alertes suite à des atteintes à la santé des salariés. Cette pression permanente sur la direction l’a contrainte à geler les suppressions de postes dans le réseau en 2022.  

…COMPLÉTÉE PAR LES INSTANCES DE PROXIMITÉ

  Les instances de proximité, dans chacune des antennes jouent un rôle essentiel. Pour ce nouveau mandat, elles seront complétées par deux instances de proximité pour les centres Nord et Sud de la Fabrique. En outre, des suppléants viendront renforcer le collectif d’élus, c’était une revendication de la CGT. Les IP défendent les salariés au quotidien et au plus près du terrain, interviennent sur les projets locaux, sur les conditions de travail et sur les questions de santé des salariés. Les représentants de proximité seront désignés par les nouveaux élu·es du CSE. La CGT a mis en place un vaste réseau d’échanges entre ses élus afin de mieux aider les élus sur le terrain et faire remonter en CSE les points qui nécessitent d’interpeller la direction du réseau, quand les réponses ou solutions n’ont pu être trouvées au niveau local.

 

 pdf Paris, le 23 mars 2022

À lire également

    Image
    Wallis-et-Futuna - Nouvelle alerte !
    L’UCSA-CGT de Wallis et Futuna La 1ère alerte la direction exécutive du Pôle des Outre-mer sur le management dictatorial du directeur régional et de quelques-uns de ses chefs de service. L’UCSA-CGT dénonce l’ambiance délétère qui règne dans la station du fait de ce management abusif. L’UCSA-CGT demande à...

    Lire la suite...

    16-May.-2022

    Image
    Mayotte La 1ère - Navire En Perdition
    Depuis l’année dernière les monteurs n’ont eu de cesse d’alerter et de sensibiliser la direction technique et la plateforme informatique sur les divers problèmes rencontrés au quotidien lors des fabrications des sujets d’actualité et magasines pour nos différentes éditions : bugs informatique,...

    Lire la suite...

    13-May.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central du 12 mai 2022
    Fin 2018, le CSEC rendait son avis sur le lancement du projet Salto. Sans y être opposés, les élus s’interrogeaient toutefois sur la viabilité de ce partenariat avec nos deux plus gros concurrents privés. A l’époque la direction estimait que les géants américains n’avaient pas vocation à...

    Lire la suite...

    12-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central constitutif du 9 mai 2022
    Présent·es pour la CGT : Abal-Kassim Ali Combo (Mayotte la 1ère), Guilhem Fraissinet (Martinique la 1ère), Jean-Hervé Guilcher (Réseau France 3, Brest), Michela Law (Siège), Katalina Lutui (Wallis et Futuna la 1ère), Pierre Mouchel (France 3, Bordeaux), Sophie Pignal (Siège), Thierry Pujo (France 3,...

    Lire la suite...

    11-May.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 4 et 5 mai 2022
      Le CSE en bref Des stalactites dans le dialogue social – Ce nouveau mandat a commencé par un bras de fer et a vu défiler les huissiers et les assignations devant le tribunal. La question de la santé au travail est devenue le 1er enjeu. Manquements et répression à la nantaise – Après avoir laissé...

    Lire la suite...

    10-May.-2022

    Image
    Sous-effectif chronique à l’Inspection du travail
    Le rôle de l’inspection du travail est indiqué sur le site du ministère du travail. Il est d’informer et conseiller les employeurs et les salariés sur les dispositions légales, faciliter le dialogue entre les employeurs et les salariés et assurer le respect des dispositions légales en matière de...

    Lire la suite...

    09-May.-2022

    Image
    Plus belle la vie. Nouvelle histoire ou plan social ?
    Jeudi 5 mai 2022, la direction de France Télévisions annonçait au personnel réuni sur l’emblématique plateau 1000 des studios de la Belle de Mai abritant la place du Mistral la fin de la diffusion de Plus belle la vie pour fin novembre 2022 et donc l’arrêt définitif des tournages fin septembre. Après le...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Engagez-vous... mais sans protection sociale !
    L’annonce est parue sur la page Facebook de France télévisions Moscou. Le bureau recrute un·e JRI-monteur, sur un poste en contrat local, pour couvrir l’actualité russe. Ce n’est pas une nouveauté. Depuis des décennies, les bureaux à l’étranger font appel à des JRI ou à des rédacteurs ne...

    Lire la suite...

    06-May.-2022

    Image
    Siège • Compte-rendu du CSE constitutif et du CSE du 27 avril
    LA CGT A LA RECHERCHE DU CONSENSUS… Impossible, me direz-vous ! Vous avez raison, pour autant …est-ce une raison pour ne pas essayer ?Les élus de la CGT ont fait le choix de rassembler et de construire la nouvelle majorité en ralliant à eux, les élus  FO et CFDT.Loin de perdre son âme, la CGT...

    Lire la suite...

    05-May.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 4 mai 2022. Dialogue social : le geste et la parole.
      Les élections professionnelles sont passées, le CSE est constitué, nous ouvrons donc aujourd’hui un nouveau mandat. En espérant qu’il n’aura rien à voir avec le précédent. Les dernières années, nous avons essuyé les plâtres des nouvelles instances Macron, nous avons subi l’instabilité managériale à la...

    Lire la suite...

    04-May.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts