Déclaration liminaire au CSE du Siège du 27 avril 2022

trait gris titre

cgt siegeDimanche, l’audiovisuel public a échappé à la privatisation promise par Madame Le Pen, mais il n’est pas tiré d’affaire. Le programme du vainqueur de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron, n’est guère plus rassurant. La suppression de la redevance, remplacée par une ligne dans le budget de l’État, hypothèque lourdement notre avenir.

Nous subissons déjà les coupes budgétaires et la chasse aux ETP qui laissent une entreprise exsangue, avec des programmes et une information appauvris, et un personnel en grande souffrance.

Dans les services administratifs, comme la paye, les RH, la communication, la finance, là où il y avait trois salariés, il n’y en a plus que deux pour faire le même travail. Pareil au CDE ou sur les plateaux.  Dans les rédactions, les effectifs fondent à vue d’œil, on manque de JRI et de rédacteurs pour fournir les éditions. Le canal 27 s’épuise à courir après BFM, oubliant son ambition première de décryptage et d’analyse. À la rédaction numérique, on ne cesse de charger la barque, sans augmenter les effectifs. Les magazines externalisent de plus en plus leurs dossiers et reportages.

Tensions dans les services, troubles psychosociaux, burnout, taylorisation et perte de sens au travail font que les conflits et les tensions explosent dans un grand nombre de services. Cet état des lieux est le fruit d’une politique, qui essore France Télévisions et ses salariés depuis plus de 10 ans.

A cela s’ajout, ce qu’on peut appeler, la maltraitance salariale : les disparités vécues comme autant d’injustices et rendues encore plus insupportables, avec le retour de l’inflation. Le candidat Emmanuel Macron, lui-même, a reconnu sur France Inter le
22 avril, que le retour de l’inflation changeait la donne pour les augmentations salariales.

Avec 3,4% de hausse des prix en 2021 et 4,4% attendus en 2022, les salariés de France s’appauvrissent. La seule politique des primes et des augmentations individuelles, qui reviennent au mieux tous les 3 ans, n’est plus tenable. Il faut en finir avec le gel des augmentations collectives que nous subissons depuis 2014.

Seul syndicat à ne pas avoir signé la NAO 2021, la CGT estime que réclamer 10% d’augmentation des salaires en 2022, n’a rien d’exorbitant, quand il faut faire face à la hausse du prix de l’essence et du gaz, de l’alimentation, des loyers…

Salaires, conditions de travail, programmes, information, la télévision publique et son personnel devraient au contraire être considérés comme une priorité nationale. 

Face aux multinationales de la vidéo comme Netflix, face aux médias privés aux mains des milliardaires, comme Bolloré, Bouygues ou Drahi et avec une multitude de réseaux sociaux véhiculant de fausses informations. On n’a jamais eu autant besoin d’un service public puissant et de référence.

Actuellement, nous vivons tout le contraire. La fuite des programmes vers France Télévisions Studio n’a pas cessé. Côté information, après avoir liquidé la rédaction nationale de France 3,  après avoir supprimé Soir 3, c’est le 19/20 qui est à son tour attaqué.  Déjà malmené et vidé de sa substance, l’édition nationale de France 3 est vouée à devenir un JT de rediffusion des reportages régionaux, entrecoupés de plateaux et de duplex.

Que restera-t-il pour informer les citoyens ? Un 20 heures ligoté par l’audimat, corseté par une hiérarchie omniprésente et dont les impasses éditoriales dévoient la notion même de rendez-vous d’information.

La couverture de la guerre en Ukraine, avec des équipes qui prennent des risques, ne peut faire oublier les grands silences du 20 heures, tant sur l’actu sociale, que sur les 81 peines de mort en Arabie Saoudite, que sur l’Afrique vue plus souvent comme paradis pour touristes, que comme un continent ravagé par les guerres et la pauvreté.

Dernier signe de ce repli, la rédaction Afrique de France Info Numérique,  ex-Géopolis, dont la disparition est programmée à court terme. Une autre fenêtre sur le monde qui se ferme.

 

 pdf Paris, le 27 avril 2022

À lire également

    Image
    Ooviiz/Notif est une atteinte à la liberté fondamentale du salarié au travail
    Les salariés intermittents de la vidéo mobile ont reçu des messages de france•tv leur intimant l'ordre de s'inscrire à la plateforme Notif, développée par Ooviiz, sous peine de ne plus travailler ! Ces professionnels refusent en bloc de s'y inscrire et ont saisi la direction de france•tv....

    Lire la suite...

    26-Sep.-2022

    Image
    Affaire du fichage
    France Télévisions définitivement condamnée pour entrave au Comité central d’entreprise Après 6 ans de procédure, la Cour de cassation vient de rejeter le pourvoi de France télévisions et confirme la condamnation prononcée par la Cour d’appel de Paris le 16 juin 2021, qui estimait, comme le...

    Lire la suite...

    23-Sep.-2022

    Image
    Préavis de grève du 29 septembre. Salaires, emplois, conditions de travail
    Alors que l’inflation dépasse désormais les 6% sur un an et que la perspective des 8% est probable, le niveau des salaires et le pouvoir de vivre sont les principales préoccupations des salarié·es, des jeunes et des retraité·es. Elles sont aussi au cœur des actions et revendications de la CGT et...

    Lire la suite...

    22-Sep.-2022

    Image
    Censure ministérielle : vers un retour de l’ORTF en Lorraine ?
    Ou comment la rédactrice en chef a dépublié un papier web sur pression d’une ministre mécontente du traitement de sa visite à Nancy On croyait la période révolue depuis la fin des années 60 : le rédacteur en chef de la télévision publique prenait ses consignes auprès du ministre de l’Information, qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    AVENIR DU FINANCEMENT DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC. L’INTERSYNDICALE RÉPOND PRÉSENT POUR L’ACTE 2 !
    Alors que la Loi de finances rectificative 2022 adoptée en plein mois d’août a supprimé la Contribution à l’Audiovisuel Public (CAP, ex-redevance), le gouvernement a dû écarter dans l’urgence la bascule pure et simple sur le budget de l’Etat afin de ne pas subir les foudres du Conseil...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 20 septembre 2022
    Aujourd'hui s'ouvre une nouvelle phase d'information-consultation du CSE sur le déploiement d’Openmédia, la phase 2 du NRCS, alors que Newsboard n’est pas stabilisé. Newsboard, Openmédia, Tempo, Overdrive. Les projets s’accumulent, se superposent, se percutent, sans oublier la régionalisation qui...

    Lire la suite...

    20-Sep.-2022

    Image
    La sobriété énergétique oui, mais n’oublions pas les salaires !
    Si l'actualité, pour la direction, est de tenter de mettre en place une certaine sobriété énergétique dans l’entreprise, il ne faudrait pas oublier l’urgence de trouver une solution pour mieux rémunérer les salariés. NAO 2022 au rabais Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) sur les salaires 2022...

    Lire la suite...

    15-Sep.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 30 et 31 août 2022
    Le CSE en bref Tempo in the nightAnnoncé début juillet, à la surprise générale, le projet Tempo ne vise rien moins qu’à supprimer les éditions nationales de la 3 sous couvert de renforcement de la proximité et de franceinfo. Après avoir lâché sa bombinette, la direction n’a aucune info à donner aux...

    Lire la suite...

    07-Sep.-2022

    Image
    Comités salaires 2022 - Faites comme Nathalie, soyez cash !
    "Je gagne 5 600 euros net", dit Nathalie dans le podcast « Politalks » du 22 juin, rapporté par « Closer » (Nathalie-sans-tabou-dévoile-son-salaire). C’est peut-être après impôt et hors part variable, mais qu’importe, saluons la franchise, tout le monde n’est pas aussi cash : dans les comités...

    Lire la suite...

    01-Sep.-2022

    Image
    France 3 Pays de la Loire - Coup de chaud pour les équipes de reportage
    De fortes chaleurs et une actualité régionale très chargée. Cet été, des équipes de reportage de France 3 Pays de la Loire ont dû faire face à des conditions de travail parfois très difficiles. Temps de route conséquents, enchaînements de différents formats dans une même journée (off, itv, envoi 4...

    Lire la suite...

    31-Aug.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts