Augmentations salariales 2022 : Peu échapperont à une perte de pouvoir d’achat

trait gris titre

« Le budget de France Télévisions n’est pas indexé sur l’inflation ! » Au deuxième round des négociations salariales, la DRH Laurence Mayerfeld a douché les attentes des salariés qui subissent l’envolée des prix dans les stations-service, au supermarché, des loyers ou du gaz.

Ce n’est pas une surprise, les effets de la suppression de la redevance télé se font déjà sentir avant l’heure. Après avoir méthodiquement siphonné le budget de la télévision publique – moins 400 millions en 4 ans – Emmanuel Macron continue d’essorer l’entreprise et ses salariés : pas un centime de plus, malgré la multiplication des discours démagogiques du Président et de son ministre de l’économie, sur le pouvoir d’achat : « Les entreprises qui peuvent augmenter les salaires doivent augmenter les salaires », a déclaré Bruno Le Maire.

Limitation à 5 jours du CET

La direction de France Télévisions est priée de se débrouiller pour trouver des sous. Elle a ressorti la limitation à 5, au lieu de 22, le nombre de jours qu’il est possible de déposer sur les comptes épargne temps, les CET. Une mesure permettant de dégager une maigre enveloppe de 1,02% de la masse salariale soit 5,8 M€. On est loin, très loin des 5,2% d’inflation enregistrée au mois de mai ! Et faut-il encore permettre aux salariés de poser leurs congés et les remplacer pour ne pas faire porter la charge sur les collègues.

Augmentations dégressives, de 2,64% maxi à… 0%

L’enveloppe exceptionnelle dégagée par la limitation des CET financerait une mesure… presque générale.

Pour les PTA et métiers artistiques l’équivalent de 40 à 65€ net/mois si votre salaire de base mensuel brut est inférieur à 5 300€. Rien au-delà.

Pour les journalistes, l’équivalent de 40 à 60 € net/mois si votre salaire de base mensuel brut est inférieur à 4 900 € (base 13 mois). Rien au-delà.

Augmentations individuelles

Le budget pour les augmentations individuelles reste le même qu’en 2021, 3,7 M€, soit une mesure pour 3 salariés, avec un taux moyen de 2,8%.

L’enveloppe consacrée à la résorption des disparités et à l’égalité Femmes/Hommes est divisée par 4, illustration d’un double langage sur l’équité et l’égalité salariale.

Tout le monde est perdant

Au total pour 2022 l’augmentation des rémunérations tous motifs confondus (salaires de base, primes d’ancienneté, augmentations individuelles et promotions, primes…), plafonne à 2,60% face à une inflation dépassant 5%. Comme en 2021, même les gagnants seront perdants !

La CGT ne peut accepter cette politique salariale punitive. Déjà éprouvés par l’aggravation de leurs conditions de travail et les suppressions d’emploi massives, les salariés de FTV subissent, en plus, la flambée des prix qui leur rend la vie de plus en plus difficile.

L’appel à la grève et à manifester le 28 juin pour la défense d’un budget affecté pour l’audiovisuel public est un signe de résistance contre la paupérisation du service public et pour obtenir les budgets nécessaires à l’accomplissement de ses missions.

 

 pdf Paris, le 8 juin 2022

À lire également

    Image
    Financement de l’audiovisuel public. Le combat continue
    L’ensemble de la profession s’est mobilisée le 28 juin 2022 pour répondre à la déclaration de guerre d’Emmanuel Macron à l’audiovisuel public. La grève a été massivement suivie sur les antennes de FTV, Radio France et France Média Monde et à l’INA, la manifestation devant l’Assemblée Nationale à Paris...

    Lire la suite...

    30-Jun.-2022

    Image
    Tous dans la rue le 28 juin pour sauver l’audiovisuel public !
     Dans le lot d’incertitudes lié au chaos des législatives apparaît la question de la redevance. Souvenons-nous. Lors de sa déclaration de candidature le 7 mars à Poissy, Emmanuel Macron annonçait la suppression de la redevance comme mesure phare pour préserver le pouvoir d’achat des Français. Avant cette...

    Lire la suite...

    23-Jun.-2022

    Image
    DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À L’AUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),
    LA DÉFENSE DE LA CONTRIBUTION À LAUDIOVISUEL PUBLIC (CAP EX-REDEVANCE),CEST DÉFENDRE LINDÉPENDANCE DU SERVICE PUBLIC AUDIOVISUEL ET SON RÔLE MAJEUR POURLA CULTURE ET LINFORMATION. LES SYNDICATSCGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC ETCFTCAPPELLENT AU RASSEMBLEMENT MARDI28 JUIN...

    Lire la suite...

    22-Jun.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 15 et 16 juin 2022
    Le CSE en bref La santé en ordre de marcheLes élus ont désigné les 7 membres de la CSSCT, la commission santé du CSE qui se réunira le 22 juin. Les RP enfin au complet Les élus ont désigné le siège manquant de titulaire à France 3 Bourgogne, ainsi que l’ensemble des suppléants. Ils ont désigné deux...

    Lire la suite...

    21-Jun.-2022

    Image
    Suppression de la redevance audiovisuelle - Non au passage en force
    Le 22 juin prochain, Emmanuel Macron lancera son CNR (Conseil National de la Refondation), référence plus que douteuse au Conseil National de la Résistance et son programme des Jours heureux… que les néo-libéraux de la macronie s’emploient à démolir avec méthode. Ce CNR à la sauce Macron est censé réunir...

    Lire la suite...

    16-Jun.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 15 juin 2022
    L’audiovisuel public, punching ball permanent Ça n’a pas tardé ! En annonçant la suppression de la redevance, Macron a ouvert la boite de pandore, libérant soudain la parole décomplexée des faux amis du service public. On a ainsi pu lire le fruit des cogitations des sénateurs – LR – qui prônent...

    Lire la suite...

    15-Jun.-2022

    Image
    PREAVIS de GREVE du 28 JUIN 2022 - Les Syndicats demandent à être reçus par la Ministre de la Culture
    Comme nous pouvions nous y attendre, la négociation du préavis de grève avec la direction de France Télévisions n’a rien produit de concret.C’est dans ce contexte que la synthèse du rapport du Sénat est sortie en urgence le 8 juin (le rapport final n’est pas encore diffusé). Les Sénateurs n’ont même...

    Lire la suite...

    10-Jun.-2022

    Image
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public
    Macron déclare la guerre à l’audiovisuel public Nous, citoyens de ce pays, accusons Emmanuel Macron de tentative de destruction de notre bien commun, le service public de  l’audiovisuel. L’audiovisuel public, ce sont 6 chaînes de télévision, 6 chaines de radio, 24 antennes régionales de France 3, 44...

    Lire la suite...

    09-Jun.-2022

    Image
    Audiovisuel public : défendons notre bien commun - Déclaration de la CGT au CSE central du 8 juin
    En s’attaquant à l’audiovisuel public par le biais de la suppression de la redevance, le Président de la République a réussi à fédérer les organisations syndicales du secteur, vent debout contre cette décision démagogique, mettant hypocritement en avant le pouvoir d’achat. La colère monte chez les...

    Lire la suite...

    08-Jun.-2022

    Image
    Augmentations salariales 2022 : Peu échapperont à une perte de pouvoir d’achat
    « Le budget de France Télévisions n’est pas indexé sur l’inflation ! » Au deuxième round des négociations salariales, la DRH Laurence Mayerfeld a douché les attentes des salariés qui subissent l’envolée des prix dans les stations-service, au supermarché, des loyers ou du gaz. Ce n’est pas une...

    Lire la suite...

    08-Jun.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts