preavis 28 juin 2022trait gris titre

Monsieur le Président de la République,

Le 28 juin dernier, tous les syndicats de l’audiovisuel public ont appelé les salarié·es à cesser le travail. Une manifestation a été organisée devant l’Assemblée nationale pour protester contre votre projet de supprimer la contribution à l’audiovisuel public (ex-redevance). Le mouvement a été massivement suivi. Il semblerait, pourtant, que le gouvernement ait l’intention de maintenir la suppression de la contribution à l’audiovisuel public au nom du « pouvoir d’achat ».

Nous sommes convaincus de la nécessité de maintenir une ressource affectée à l'audiovisuel public afin de lui assurer un financement pérenne et dynamique pour garantir à la fois l’avenir de l’audiovisuel public mais aussi son indépendance vis-à-vis des pouvoirs politiques.

Intégrer le budget de l’audiovisuel public dans le budget de l’Etat aurait pour effet de précariser les ressources et conduirait à mettre en œuvre de nouveaux plans d’économies drastiques dans des entreprises déjà saignées à blanc. Jamais le gouvernement ne pourra garantir un budget en mode pluriannuel en raison des priorités du moment qui ne manqueront pas de s’imposer. Que pèsera le budget de l’audiovisuel public face aux heures supplémentaires des soignant·es ?

Cela dit, nous sommes bien conscients de la nécessité de repenser le mécanisme de la contribution à l’audiovisuel public au regard de l’évolution des usages et n’avons de cesse depuis des années d’alerter les pouvoirs publics sur la nécessité de réactualiser le modèle économique afin de mieux s’adapter à la réalité. Mais cela ne peut se faire dans l’urgence voire dans une forme de précipitation.

D’autant que des alternatives sont possibles comme le rapport de la Fondation Jean-Jaurès piloté par Julia Cagé le propose en s’inspirant des modèles finlandais, suédois ou norvégien. L’exemple allemand peut aussi nous éclairer. Bref, il y a de quoi alimenter un véritable débat public afin de confronter les différentes propositions et les différents rapports, celui du Sénat, celui de la Fondation Jean-Jaurès ou celui de l’IGAC- IGF qui n’a pas encore été rendu public et que nous attendons avec impatience.

Il nous faut ce temps du débat comme l’ont souhaité avant nous nos voisins suisses, également confrontés à la question de la suppression de leur redevance il y a quelques années. Cela a d’ailleurs abouti en 2018 à une votation qui a très majoritairement tranché en faveur du maintien de la redevance, la plus élevée d’Europe.

Parce que les enjeux sont essentiels en matière d’information, de lutte contre le complotisme et contre la désinformation, d’accès au savoir, à la culture, à la diversité de création et de diffusion cinématographique, documentaire, musicale, etc., aux débats politiques, au sport, au divertissement, aux contenus gratuits partout sur tous les supports, de la présence structurante du service public en région hexagonale, en Outre- mer et même dans le monde entier avec TV5MONDE, RFI et France 24, un passage en force serait une faute politique majeure.

Tous ces enjeux sont occultés par la promesse d’un gain de pouvoir d’achat qui ne s’élèverait en réalité qu’à 38 centimes par jour et par foyer fiscal en métropole, tellement loin des effets dévastateurs de l’inflation… Pour autant, la question du pouvoir d’achat est bien capitale et ne peut laisser personne indifférent. C’est pourquoi nous avançons la proposition d’une progressivité de la taxe, proportionnelle aux ressources des foyers, à l’instar de ce qu’ont imaginé les pays scandinaves, ou d’autres pistes comme le nécessaire élargissement de l’assiette.

Certes une majorité pourrait être atteinte à l’Assemblée nationale en additionnant les voix d’Ensemble à celles des Républicains et du Rassemblement National mais le sondage réalisé par la Fondation Jean-Jaurès démontre qu’une large majorité de Français est défavorable à cette suppression de la contribution à l’audiovisuel public.

Monsieur le Président vous avez les clefs de la décision sur ce sujet, raison pour laquelle nous souhaitons vous rencontrez afin de vous faire part de nos craintes et de nos propositions.

En 2008, Nicolas Sarkozy après avoir annoncé son intention de supprimer la ressource publicitaire sur les chaines publiques avait décidé de recevoir l’Intersyndicale à deux reprises. Convaincus que vous aurez à cœur d’engager le débat le plus large, nous attendons cette rencontre.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos salutations distinguées.

 

Lintersyndicale de lAudiovisuel Public.
Secrétariat :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Denis GRAVOUIL,
Secrétaire général de la fédération nationale des syndicats du Spectacle,
du Cinéma, de l’Audiovisuel et de l’Action culturelle CGT.

Christophe PAULY,
Secrétaire national de la F3C - CFDT.

Françoise CHAZAUD,
Secrétaire générale de la Fédération des syndicats, des Arts et Spectacles, de l'Audiovisuel, de la Presse, de la Communication et du Multimédia FO.

Maximilien de LIBERA,
Secrétaire général SNAJ/CFTC

Pascal LOUET,
Secrétaire
Fédéral du Pôle CFE-CGC Spectacle Action Culturelle.

Béatrice MARIANI,
Secrétaire
générale du Syndicat Sud Médias Télévision.

Emmanuel POUPARD,
Secrétaire général du Syndicat National des Journalistes Autonome.

Fouzia ZEKRI,
Secrétaire
générale UNSA Spectacle.

  #touchepasauxmediaspublics
#touchepasauxmediaspublics petition     touchepasauxmediaspublics youtube  touchepasauxmediaspublics youtube  touchepasauxmediaspublics youtube 
 pdf
Paris, le 30 juin 2022

À lire également

    Image
    Siège FTV • Déclaration liminaire au CSE du 5 décembre
    L'improvisation permanente Petit exercice d’imagination. On va essayer de se mettre à la place de la direction. Ça ne doit pas être facile tous les jours. Nous savons tous que Bercy réclame à France Télévisions moins d'ETP. Au sein de la direction, on s’interroge… Moins d’ETP, alors comment faire ?...

    Lire la suite...

    05-Dec.-2022

    Image
    LA FABRIQUE LE PRÉAVIS DE GRÈVE DU 5 DÉCEMBRE EST LEVÉ
      La CGT avait déposé́ un préavis de grève le 21 novembre 2022, appelant les salariés de la Fabrique à cesser le travail à partir du 5 décembre 2022 pour une durée indéterminée. Après une séance de négociation et plusieurs jours d‘échanges sur le contenu du préavis, la CGT a décidé de signer ce...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 23 et 24 novembre 2022
    Au programme du CSE du mois de novembre : La production interne à l’honneur avec le Téléthon ! Transfert ou détachement des salariés des émissions relevant des programmes, beaucoup de non-dits ! Fin de partie programmée pour le Franay La baisse de l’emploi permanent se poursuit Egalité...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Communiqué de soutien à une salariée intermittente injustement sanctionnée
    Au mois d’avril dernier, une monteuse CDD s’est vue signifier par une lettre de la DRH la fin de sa collaboration au planning montage du siège à Paris. Dans cette lettre, il lui est reproché une altercation verbale avec une journaliste, suite à un montage dans le contexte de « rush » pré-journal....

    Lire la suite...

    28-Nov.-2022

    Image
    France 3 Alpes • Présentation du projet TEMPO
    Le TEMPO Tour à France 3 Alpes L’équipe projet tempo effectue le Tempo tour dans le réseau régional afin de rencontrer l’encadrement, les salariés, et les représentants du personnel dans tous les sites régionaux. Anne Sophie Maxime coordinatrice projet, Laurent Mazurier responsable projet pour AURA,...

    Lire la suite...

    28-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Préambule au CSE du 23 novembre 2022
    À votre santé ! C’est ce que les salariés de France Télévisions aimeraient bien entendre de leur direction et de leurs managers !Surtout au Siège où le taux d’absentéisme a atteint les 5,9 % en 2021 ! Les raisons ?Le climat social, la surcharge de travail, les tensions… A l’information c’est le...

    Lire la suite...

    23-Nov.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 16 et 17 novembre 2022
        Le CSE en bref Les régions, éternelle variable d’ajustement budgétaire Une fois de plus, les régions permettent d’équilibrer le budget de FTV. Grâce aux JT communs et à moindre recours à la Fabrique, le Réseau est en économie pendant que l’info nationale, le sport et le programme national sont eux en...

    Lire la suite...

    22-Nov.-2022

    Image
    La Fabrique - Préavis de grève illimité
    Suite aux différentes saisines qui se sont déroulées au lance-pierre, malgré la volonté des organisations syndicales de dialoguer avec la direction pour trouver des solutions aux conditions de travail dégradées des salariés de la Fabrique et éviter ainsi une situation de conflit, force est de...

    Lire la suite...

    15-Nov.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 16 novembre 2022
    Cela pourrait être un titre de la presse magazine : faut-il avoir confiance dans l’avenir ? Une variante pourrait être : les salariés doivent-ils croire les paroles de leurs dirigeants ? A l’heure où les perspectives budgétaires sont particulièrement périlleuses pour France Télévisions, à l’heure où les lourds...

    Lire la suite...

    15-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 25 et 26 octobre 2022
    En début de séance, les élus se sont plaints d’une quantité trop importante de documents, divulgués trop tard par la direction. Cela pose le problème du niveau d’information, déséquilibré entre élu et direction, et du bon fonctionnement du dialogue social. Il a été convenu avec le Président du CSE...

    Lire la suite...

    07-Nov.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts