Censure ministérielle : vers un retour de l’ORTF en Lorraine ?

trait gris titre

313 f3 lorraine

Ou comment la rédactrice en chef a dépublié un papier web sur pression d’une ministre mécontente du traitement de sa visite à Nancy

On croyait la période révolue depuis la fin des années 60 : le rédacteur en chef de la télévision publique prenait ses consignes auprès du ministre de l’Information, qui transmettait les doléances du Général de Gaulle. L’ORTF est de retour en Lorraine ! Samedi 17 septembre 2022, un journaliste affecté au web est chargé de faire le portrait de la ministre de l’Enseignement et de la Formation Professionnels, qui vient inaugurer le nouveau rectorat de l’académie. Ancienne députée de Nancy, en poste depuis deux mois, elle fait partie de la vague des néophytes en politique propulsés en pleine lumière par le président Macron.

Le journaliste passe ses coups de fil, et dresse un portrait où il décrit une inconnue du grand public, sans passé militant, qui a découvert la politique en 2017, après des postes de DRH dans le privé. Il cite une source qui s’amuse de son passé en ressources humaines, elle qui a usé une quinzaine d’assistants parlementaires pendant son mandat.

Le papier est relu, validé, et publié par le rédacteur en chef de Reims, qui est en charge de la coordination du web le week-end : c’est comme ça dans le Grand Est.

Irréprochables et à la botte du pouvoir

Mystérieusement le journaliste ne retrouve plus son papier en ligne le dimanche matin. Il a été dépublié dans la nuit. Au téléphone, le coordinateur du week-end confirme la dépublication, un brin gêné : « la rédactrice en chef de Nancy va t’appeler ». Le coup de fil arrive vers 10h : « ton papier est à charge, tes sources sont anonymes, la ministre n’a pas eu la parole ». Avant de raccrocher, elle précise qu’elle doit rappeler la ministre pour lui rendre des comptes ! Et demande pour ça au journaliste de se justifier dans un mail, ce qu’il refuse : son travail est honnête, argumenté, et validé par un rédacteur en chef.

Dans la note hebdomadaire qu’elle envoie régulièrement aux salariés de Lorraine, la rédactrice en chef explique dimanche soir qu’elle a « passé une bonne partie de mon week-end à déminer la situation avec une de nos ministres qui s’est estimée diffamée dans un papier web qui lui était consacré. Un papier qui ne lui avait pas offert la possibilité de répondre aux propos à charge dont elle faisait l’objet de la part d’une source anonyme. Je n’ai pas trouvé le propos suffisamment étayé et équilibré pour maintenir la publication. (…) Je crois juste que, face à un gouvernement qui est allé jusqu’à remettre en question la notion même de service public, nous nous devons d’être très irréprochables ce qui ne veut pas dire que certains sujets sont à proscrire ».

La défiance comme méthode de management

On aurait pu proposer un droit de réponse à la ministre. Le papier aurait pu être modifié, amendé, enrichi, comme ça arrive parfois. Il a été dépublié et mis à la poubelle avant même d’en parler au journaliste concerné, qui a engagé sa plume et sa responsabilité.

La ministre a son rond de serviette à France 3 Lorraine : pendant son mandat de députée 2017-2022, elle a été invitée six fois dans le JT, a été interviewée dans douze sujets et a eu l’honneur de trois émissions politiques le dimanche. Ça crée des liens.

Par le passé, d’autres politiques s’étaient plaints auprès du précédent rédacteur en chef de France 3 Lorraine : celui-ci avait demandé des précisions aux journalistes concernés, avant d’assumer leur travail, et dans certains cas, de publier un droit de réponse. Il les avait soutenus, malgré les pressions.

Dépublier sur pression ministérielle : une première dans l’histoire du web de France 3 Lorraine. Le journalisme à la botte des politiques ? Jamais ! A Nancy comme ailleurs, les journalistes feront leur travail. Même sans le soutien de leur hiérarchie.

 pdf Nancy, le 20 septembre 2022

À lire également

    Image
    Elle était belle, drôle, rock. Elle était classe. Et forte
    Elle a lutté contre l’horrible maladie avec les mêmes doutes et la même détermination qu’elle mettait dans le combat syndical. Et ce même humour, permanent, qui mettait les choses à distance. Fabienne Labigne s’en est allée, après deux ans et demi d’une lutte contre un ennemi trop cruel.  Scripte à...

    Lire la suite...

    21-Dec.-2022

    Image
    Siège - Record de froid à Paris la semaine dernière
      La plus basse température enregistrée depuis le début du XXIème siècle… Un moment jugé opportun par la direction de FTV…  pour couper les chauffages radiants extérieurs destinés aux vigiles surveillant les entrées. Motif : ce type de chauffage n’est plus autorisé. Si on peut le comprendre pour les...

    Lire la suite...

    20-Dec.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 7 et 8 décembre 2022
      La méthode coué du patron C’est le dernier CSE de l’année. En réponse aux déclarations liminaires des organisations syndicales (voir ici celle de la CGT) le président du CSE, Philippe Martinetti énumère ce qu’il qualifie de « réussites collectives » en 2022 : autonomie de programmation de...

    Lire la suite...

    18-Dec.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central des 13, 14 et 15 décembre 2022
    Le COM 2020-2022 s’achève mais l’asphyxie de FTV continue. Pour la 5ème année consécutive – et après plus de 10 ans de plan social, pour reprendre les mots de la Présidente – nous devrons faire des économies sur la grille, dégrader les conditions de travail des salariés, supprimer des postes et...

    Lire la suite...

    13-Dec.-2022

    Image
    Régie automatisée : Une expérimentation sous surveillance
    La CGT a signé l’accord de mise en œuvre de l’expérimentation concernant l'exploitation de l’outil Overdrive sur le site de qualification de Strasbourg (SQS). La direction de FTV porte au plus haut niveau depuis 2018, un projet de transformation et d’industrialisation des régies du réseau régional de...

    Lire la suite...

    13-Dec.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 5 et 6 décembre 2022
    Au programme du CSE du mois de décembre : Modalités de transfert ou de détachement à FTVS : le jeu du poker menteur ! Expertise en vue pour le service des éclairagistes du plateau du Siège  Sherlock, la phase construction/paramétrage est en cours de finalisation. Dakar, le rallye de la honte ! Plan de...

    Lire la suite...

    12-Dec.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 7 décembre 2022
    En cette fin d’année, à l’heure des incontournables rétros, arrêtons-nous deux minutes pour regarder en arrière. La question qui est souvent revenue en 2022, c’est : où en sommes-nous du projet régional ? Il faut avouer qu’au milieu des coups de freins et revirements, il est difficile de garder...

    Lire la suite...

    07-Dec.-2022

    Image
    Siège FTV • Déclaration liminaire au CSE du 5 décembre
    L'improvisation permanente Petit exercice d’imagination. On va essayer de se mettre à la place de la direction. Ça ne doit pas être facile tous les jours. Nous savons tous que Bercy réclame à France Télévisions moins d'ETP. Au sein de la direction, on s’interroge… Moins d’ETP, alors comment faire ?...

    Lire la suite...

    05-Dec.-2022

    Image
    LA FABRIQUE LE PRÉAVIS DE GRÈVE DU 5 DÉCEMBRE EST LEVÉ
      La CGT avait déposé́ un préavis de grève le 21 novembre 2022, appelant les salariés de la Fabrique à cesser le travail à partir du 5 décembre 2022 pour une durée indéterminée. Après une séance de négociation et plusieurs jours d‘échanges sur le contenu du préavis, la CGT a décidé de signer ce...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 23 et 24 novembre 2022
    Au programme du CSE du mois de novembre : La production interne à l’honneur avec le Téléthon ! Transfert ou détachement des salariés des émissions relevant des programmes, beaucoup de non-dits ! Fin de partie programmée pour le Franay La baisse de l’emploi permanent se poursuit Egalité...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts