Ooviiz/Notif est une atteinte à la liberté fondamentale du salarié au travail

trait gris titre

315 ooviiz notif

Les salariés intermittents de la vidéo mobile ont reçu des messages de france•tv leur intimant l'ordre de s'inscrire à la plateforme Notif, développée par Ooviiz, sous peine de ne plus travailler ! Ces professionnels refusent en bloc de s'y inscrire et ont saisi la direction de france•tv.

L’uberisation du travail est en marche

Ooviiz dans sa forme commerciale générale est un outil de planification/mise en relation entre les salariés précaires et les entreprises. Le public ciblé est l'intermittence du spectacle, mais on peut légitimement penser que dans un avenir proche les CDD journalistes seront concernés.

Comment ça marche ? Tout d’abord, les salariés doivent mettre à jour leur fiche personnelle (domicile, métier, compétences spécifiques) ainsi que leurs plages de disponibilité.

Puis à leur convenance, les entreprises sélectionnent des salariés en fonction de ces critères et font des propositions de contrats potentiels. Les salariés sont priés de répondre afin que l'entreprise puisse confirmer, ou pas, la réservation.

Dans Ooviiz le salarié est noté et classé selon la satisfaction des clients. Cette façon de procéder exacerbe la concurrence entre salariés et est rigoureusement interdite par le Code du Travail ! Nous rappelons qu’Ooviiz n’a pas l’agrément de la CNIL.

La solution développée spécifiquement par Ooviiz pour france•tv, s'appelle Notif et est censée être indépendante de ladite plateforme. Cela signifie que la notation n’y apparaît pas et que le planning de disponibilité n'est pas partagé entre Ooviiz et Notif.

Pourtant, la direction des plannings Ooviiz apparaît sur le planning Notif. Cherchez l’erreur...informatique ! Bonjour l'étanchéité des données mis en avant par la direction.

RGPD et code du travail non respectés

De plus, pour s'inscrire à Notif, il est obligatoire de signer les conditions générales d’utilisation d'Ooviiz et par conséquent, d’accepter que ses données personnelles soient exploitées par Ooviiz qui ne s’en est d’ailleurs déjà pas privé !

La Direction fait mine d'être étonnée, mais refuse catégoriquement de suspendre l'utilisation d'Ooviiz/Notif, sous prétexte que celle-ci soulagerait le travail des planificateurs. Au cours des dernières années, les planificateurs du service de la vidéo mobile sont passés de 6 à 3 personnes.

Pour parler chiffres, les intermittents sont payés 172 euros brut/ jour chez France•tv, lorsqu'ils touchent 240 euros brut/jour minimum (hors spécialisation) chez AMP. On peut comprendre que dans ce contexte le vivier s'épuise et que par conséquent les planificateurs aussi.

Ensuite, lorsqu'on demande à la direction si la confirmation de réservation reçue via Notif est la preuve de l'existence d’un contrat de travail, la DRH répond que non, se laissant donc le droit d'annuler les contrats, au mépris du code du travail.

On comprend que la planification/réservation passant par une société externe permet à france•tv de s'affranchir de ses obligations légales. (“Ce n’est pas france•tv qui t'a réservé c'est Notif/Ooviiz !”)

Absurdité économique et sociale

Mais le principal sujet des salariés intermittents est le refus de perdre leur liberté, en laissant s'insinuer une société tierce dans la relation entre eux et France Télévisions. Ooviiz/Notif n'a rien à leur offrir, ils n'en veulent pas, c'est catégorique !

En sous-traitant une partie de la gestion de la planification des CDDU, France Télévisions offre sur un plateau d'argent à son prestataire un vivier construit, référencé et renseigné et d'autre part se retrouve à payer pour bénéficier de son propre vivier de salariés.

Laisser la gestion d'un maillon de la chaîne de réservation à une société externe à France Télévisions est un grave manquement de la direction envers l'entreprise.

Ce projet a fait l’objet de très vives critiques lors de sa présentation devant les CSE et a fait l’objet d’avis négatifs unanimes des élus. Nous exigeons que ce projet soit abandonné, et que les planificateurs retrouvent leurs postes.

 pdf Paris, le 26 septembre 2022

À lire également

    Image
    LA FABRIQUE LE PRÉAVIS DE GRÈVE DU 5 DÉCEMBRE EST LEVÉ
      La CGT avait déposé́ un préavis de grève le 21 novembre 2022, appelant les salariés de la Fabrique à cesser le travail à partir du 5 décembre 2022 pour une durée indéterminée. Après une séance de négociation et plusieurs jours d‘échanges sur le contenu du préavis, la CGT a décidé de signer ce...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 23 et 24 novembre 2022
    Au programme du CSE du mois de novembre : La production interne à l’honneur avec le Téléthon ! Transfert ou détachement des salariés des émissions relevant des programmes, beaucoup de non-dits ! Fin de partie programmée pour le Franay La baisse de l’emploi permanent se poursuit Egalité...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Communiqué de soutien à une salariée intermittente injustement sanctionnée
    Au mois d’avril dernier, une monteuse CDD s’est vue signifier par une lettre de la DRH la fin de sa collaboration au planning montage du siège à Paris. Dans cette lettre, il lui est reproché une altercation verbale avec une journaliste, suite à un montage dans le contexte de « rush » pré-journal....

    Lire la suite...

    28-Nov.-2022

    Image
    France 3 Alpes • Présentation du projet TEMPO
    Le TEMPO Tour à France 3 Alpes L’équipe projet tempo effectue le Tempo tour dans le réseau régional afin de rencontrer l’encadrement, les salariés, et les représentants du personnel dans tous les sites régionaux. Anne Sophie Maxime coordinatrice projet, Laurent Mazurier responsable projet pour AURA,...

    Lire la suite...

    28-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Préambule au CSE du 23 novembre 2022
    À votre santé ! C’est ce que les salariés de France Télévisions aimeraient bien entendre de leur direction et de leurs managers !Surtout au Siège où le taux d’absentéisme a atteint les 5,9 % en 2021 ! Les raisons ?Le climat social, la surcharge de travail, les tensions… A l’information c’est le...

    Lire la suite...

    23-Nov.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 16 et 17 novembre 2022
        Le CSE en bref Les régions, éternelle variable d’ajustement budgétaire Une fois de plus, les régions permettent d’équilibrer le budget de FTV. Grâce aux JT communs et à moindre recours à la Fabrique, le Réseau est en économie pendant que l’info nationale, le sport et le programme national sont eux en...

    Lire la suite...

    22-Nov.-2022

    Image
    La Fabrique - Préavis de grève illimité
    Suite aux différentes saisines qui se sont déroulées au lance-pierre, malgré la volonté des organisations syndicales de dialoguer avec la direction pour trouver des solutions aux conditions de travail dégradées des salariés de la Fabrique et éviter ainsi une situation de conflit, force est de...

    Lire la suite...

    15-Nov.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 16 novembre 2022
    Cela pourrait être un titre de la presse magazine : faut-il avoir confiance dans l’avenir ? Une variante pourrait être : les salariés doivent-ils croire les paroles de leurs dirigeants ? A l’heure où les perspectives budgétaires sont particulièrement périlleuses pour France Télévisions, à l’heure où les lourds...

    Lire la suite...

    15-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 25 et 26 octobre 2022
    En début de séance, les élus se sont plaints d’une quantité trop importante de documents, divulgués trop tard par la direction. Cela pose le problème du niveau d’information, déséquilibré entre élu et direction, et du bon fonctionnement du dialogue social. Il a été convenu avec le Président du CSE...

    Lire la suite...

    07-Nov.-2022

    Image
    Préavis de grève 10 novembre
    Depuis des mois, face à l'inflation galopante, les salarié.es de tous les secteurs professionnels se mobilisent pour obtenir des augmentations générales de salaire. Le gouvernement ne répond aux urgences sociales et à la montée des inégalités que par des mesurettes inefficaces à l’image de la loi...

    Lire la suite...

    04-Nov.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts