régie ajutomatisée

La CGT a signé l’accord de mise en œuvre de l’expérimentation concernant l'exploitation de l’outil Overdrive sur le site de qualification de Strasbourg (SQS).

La direction de FTV porte au plus haut niveau depuis 2018, un projet de transformation et d’industrialisation des régies du réseau régional de France 3 avec le déploiement des régies MOSAR. En parallèle, la direction ambitionne de pouvoir installer dans ces régies un autre outil qui pourrait permettrait d’automatiser leur fonctionnement. Jusqu’à quel point ? C’est toute la question.

L’accord GPEC de progrès d’octobre 2019, signé par la CGT, oblige l’employeur, lorsqu’il souhaite déployer de nouveaux outils qui impactent potentiellement les métiers, l’emploi et/ou les conditions de travail, à négocier un accord d’expérimentation.

La malheureuse expérience rouennaise

La CGT n’avait pas signé en décembre 2019 le précédent accord d’expérimentation basée à Rouen, un accord signé par trois OS représentatives du réseau.

En effet, cet accord ne respectait pas l’accord cadre GPEC de progrès. L’accord prévoyait de dégager du temps de travail pour les techniciens afin « de contribuer à l’approvisionnement en contenus nouveaux », un volet GPEC extrêmement flou avec de nouvelles fiches métiers en régie déjà prédéfinies. Il prévoyait également l’animation du COPIL par la Directrice du Réseau elle-même, Mme Mayerfeld. Une position de juge et partie qui ne permettait pas selon nous, une neutralité dans l’animation des débats.

De plus, l’expérimentation à Rouen devait avoir lieu avec la même régie et les mêmes moyens humains que celle utilisée quotidiennement pour l’antenne, avec son lot de stress pour les équipes du fait d’une automation Overdrive en développement, de bugs techniques récurrents et de tous les risques psycho-sociaux que cela induisait. Un projet d’expérimentation d’autant plus mal engagé que l’accident de Lubrizol survenu quelques mois plus tôt avait déjà considérablement épuisé les équipes de Rouen.

Après les avertissements du CSE et de l’instance de proximité de Rouen, il aura fallu attendre l'intervention de l’inspection du travail en plein CSE pour stopper ce cocktail social explosif et une expérimentation plus qu’hasardeuse. La direction a d’ailleurs reconnu son erreur.

Une nouvelle expérimentation à Strasbourg

Deux ans plus tard la direction relance les négociations d’un nouvel accord d’expérimentation autour de l’outil d’automation OVERDRIVE associé à une régie MOSAR qui devrait permettre à des salarié(e)s volontaires de tester des process de fabrication en proposant des évolutions et sans avoir la charge simultanée de l’exploitation quotidienne d’une régie pour les besoins de l’antenne.

Cette expérimentation se fera sur la base des objectifs éditoriaux actuels mais elle pourra également permettre de travailler sur de nouvelles formes éditoriales.

Le nouveau projet d’expérimentation a été revu et corrigé par la direction avec une régie et du personnel dédiés pour évaluer un outil et de nouveaux process de fabrication. Un bilan sera réalisé par un Comité de Pilotage (COPIL) et sera présenté à l’espace métiers de France Télévisions qui renverra, le cas échéant, vers des négociations emplois/métiers/compétences.

Durant la phase de négociation de l’accord, la CGT a obtenu de nombreuses avancées concernant cet accord. Il s’agit désormais :

  • d’évaluer la capacité d’adaptation et de réactivité de l’Overdrive à tous les besoins et objectifs éditoriaux actuels, d’évaluer les bascules d’un mode automatique au mode manuel, ses implications.
  • de respecter dans le groupe des 46 référents volontaires la représentativité des métiers fortement impactés ( tech vidéo , ops , scripte et chef d’édition ).
  • D’améliorer la prévention des risques avec un Comité de Pilotage composé d’acteurs de la santé au travail, DSQVT côté employeur, CSSCT côté salarié et de représentants syndicaux des syndicats signataires.

C’est donc en toute responsabilité que la CGT a décidé de signer cet accord qui permettra à nos représentants de pouvoir peser sur les débats à l’intérieur du COPIL et de garantir la libre expression de chacun en vue d’aboutir aux conclusions de l’expérimentation.

La CGT reste conforme à ses orientations pour une évolution maitrisée des métiers et sur le principe de l’expérimentation avec des accords signés en la matière. Il n’est pas question de brader les métiers mais au contraire d’être présent pour peser dans les débats sur des évolutions potentielles et d’alerter le cas échéant sur les risques.

La CGT restera vigilante pour que l’éventuelle évolution des pratiques professionnelles n’impacte pas le niveau de l’emploi et pour préserver la santé et la qualité de vie au travail de tous les salarié-ées.
 

 pdf

Paris, le 14 décembre 2022

À lire également

    Image
    Elle était belle, drôle, rock. Elle était classe. Et forte
    Elle a lutté contre l’horrible maladie avec les mêmes doutes et la même détermination qu’elle mettait dans le combat syndical. Et ce même humour, permanent, qui mettait les choses à distance. Fabienne Labigne s’en est allée, après deux ans et demi d’une lutte contre un ennemi trop cruel.  Scripte à...

    Lire la suite...

    21-Dec.-2022

    Image
    Siège - Record de froid à Paris la semaine dernière
      La plus basse température enregistrée depuis le début du XXIème siècle… Un moment jugé opportun par la direction de FTV…  pour couper les chauffages radiants extérieurs destinés aux vigiles surveillant les entrées. Motif : ce type de chauffage n’est plus autorisé. Si on peut le comprendre pour les...

    Lire la suite...

    20-Dec.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE réseau France 3 des 7 et 8 décembre 2022
      La méthode coué du patron C’est le dernier CSE de l’année. En réponse aux déclarations liminaires des organisations syndicales (voir ici celle de la CGT) le président du CSE, Philippe Martinetti énumère ce qu’il qualifie de « réussites collectives » en 2022 : autonomie de programmation de...

    Lire la suite...

    18-Dec.-2022

    Image
    Déclaration de la CGT au CSE central des 13, 14 et 15 décembre 2022
    Le COM 2020-2022 s’achève mais l’asphyxie de FTV continue. Pour la 5ème année consécutive – et après plus de 10 ans de plan social, pour reprendre les mots de la Présidente – nous devrons faire des économies sur la grille, dégrader les conditions de travail des salariés, supprimer des postes et...

    Lire la suite...

    13-Dec.-2022

    Image
    Régie automatisée : Une expérimentation sous surveillance
    La CGT a signé l’accord de mise en œuvre de l’expérimentation concernant l'exploitation de l’outil Overdrive sur le site de qualification de Strasbourg (SQS). La direction de FTV porte au plus haut niveau depuis 2018, un projet de transformation et d’industrialisation des régies du réseau régional de...

    Lire la suite...

    13-Dec.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 5 et 6 décembre 2022
    Au programme du CSE du mois de décembre : Modalités de transfert ou de détachement à FTVS : le jeu du poker menteur ! Expertise en vue pour le service des éclairagistes du plateau du Siège  Sherlock, la phase construction/paramétrage est en cours de finalisation. Dakar, le rallye de la honte ! Plan de...

    Lire la suite...

    12-Dec.-2022

    Image
    Liminaire au CSE réseau France 3 du 7 décembre 2022
    En cette fin d’année, à l’heure des incontournables rétros, arrêtons-nous deux minutes pour regarder en arrière. La question qui est souvent revenue en 2022, c’est : où en sommes-nous du projet régional ? Il faut avouer qu’au milieu des coups de freins et revirements, il est difficile de garder...

    Lire la suite...

    07-Dec.-2022

    Image
    Siège FTV • Déclaration liminaire au CSE du 5 décembre
    L'improvisation permanente Petit exercice d’imagination. On va essayer de se mettre à la place de la direction. Ça ne doit pas être facile tous les jours. Nous savons tous que Bercy réclame à France Télévisions moins d'ETP. Au sein de la direction, on s’interroge… Moins d’ETP, alors comment faire ?...

    Lire la suite...

    05-Dec.-2022

    Image
    LA FABRIQUE LE PRÉAVIS DE GRÈVE DU 5 DÉCEMBRE EST LEVÉ
      La CGT avait déposé́ un préavis de grève le 21 novembre 2022, appelant les salariés de la Fabrique à cesser le travail à partir du 5 décembre 2022 pour une durée indéterminée. Après une séance de négociation et plusieurs jours d‘échanges sur le contenu du préavis, la CGT a décidé de signer ce...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

    Image
    Siège FTV • Compte rendu du CSE des 23 et 24 novembre 2022
    Au programme du CSE du mois de novembre : La production interne à l’honneur avec le Téléthon ! Transfert ou détachement des salariés des émissions relevant des programmes, beaucoup de non-dits ! Fin de partie programmée pour le Franay La baisse de l’emploi permanent se poursuit Egalité...

    Lire la suite...

    29-Nov.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts