cse central 9 mai 2022
trait gris titre

Depuis des décennies, l’entreprise propose des reconversions de PTA vers le journalisme, JRI ou rédacteur. Parfois avec des cursus de formation organisés pour des groupes, et parfois pour des cas individuels. Dans des cas plus rares, des collègues ont financé eux-mêmes leur formation mais ont galéré ensuite pour trouver une nouvelle affectation dans leur nouveau métier.

La règle du chacun pour soi

Depuis tout ce temps, aucune règle de calcul de reconversion n‘était établie. Ce qui donnait à chaque fois lieu à une bataille avec la RH pour obtenir une revalorisation claire et équitable pour tous les reconvertis. De grosses différences de traitement étaient constatées avec des augmentations de salaire lors de la transposition allant de zéro à 18% ! Parfois la RH partait du salaire annuel théorique avant de calculer, quand d’autres prenaient en compte le salaire réel, avec les heures supplémentaires et les indemnités de week-end. Ce qui peut faire une grosse différence pouvant aller jusqu’à 2.000€ par an.

Moins disant social

Le 31 janvier, six collègues PTA sont partis en formation à l’INA après avoir réussi les tests de sélection organisés par l’UFTV. Juste avant leur départ, ils ont reçu des propositions de salaires indignes qui ont amené une forte réaction de plusieurs organisations syndicales, emmenées par la CGT. Pour y répondre, la direction a décidé d’établir une formule de calcul tenant compte des qualifications et des anciennetés, basée sur l’avenant n°16 à l’accord collectif que la CGT n’a pas signé, car entérinant des minorations salariales inacceptables. Un calcul alambiqué et fallacieux qui donne des augmentations comprises entre 3,5% et 6% pour une reconversion... 13ème mois compris ! Un comble alors que ce 13ème mois conventionnel équivaut à une hausse de 8,2%. La direction faisait donc fi de décennies d’usage où l’augmentation avoisinait en moyenne les 10%.

Des disparités en devenir

Cette pingrerie ne favorisera pas les vocations et engendrera des retards dans la suite des carrières des reconvertis par rapport à leurs collègues journalistes avec plus d’ancienneté dans la profession mais moins d’ancienneté dans l’entreprise. En effet, la direction a décidé unilatéralement de diviser par deux l’ancienneté des PTA pour les repositionner, ce qui pénalise les plus anciens. Ainsi un salarié avec 26 ans d’ancienneté FTV se voit retirer 13 ans avant le calcul de reconversion, alors qu’un salarié avec 6 ans d’ancienneté n’en perd que 3.

La CGT n’a pas validé cette usine à inégalités décidée par la direction. Toutes les reconversions, journalistes ou PTA, sont des projets professionnels importants entraînant des changements de vie et des remises en question. Les collègues qui se lancent dans ces parcours méritent le respect. La direction se doit d’y porter une meilleure considération, humaine et financière. La CGT demande l’ouverture d’une négociation sur ce sujet qui relève du champ de l’accord collectif d’entreprise.

 

 pdf Paris, le 23 mai 2022

À lire également

    Image
    Exigeons du Sénat de garantir l’avenir de l’audiovisuel public !
    L’Assemblée nationale, dans une majorité de droite et d’extrême droite, a voté en première lecture le texte de la Loi dite « pouvoir d’achat » et le Projet de Loi de Finances Rectificative (PLFR2). Le premier texte contient un amoindrissement des périodes de recherche de l’archéologie préventive sur...

    Lire la suite...

    25-Jul.-2022

    Image
    Tribune de l’intersyndicale de l’audiovisuel public et des organisations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel.
    L'AUDIOVISUEL PUBLIC MÉRITE UN DÉBAT SÉRIEUX ! Nos organisations regroupent des salarié·es travaillant directement ou indirectement pour les entreprises de l'audiovisuel public, des autrices et auteurs, des entreprises de création, de production et de diffusion d'œuvres cinématographiques et...

    Lire la suite...

    22-Jul.-2022

    Image
    Salaires 2022. L’État continue sa maltraitance !
    Les négociations salariales, NAO 2022, viennent de s’achever sur un constat de profond désaccord. Alors que l’inflation flirte avec les 6 %,la DRH de France Télévisions répond : « Le budget de France télévisions n’est pas indexé sur l’inflation ».  Les négociateurs syndicaux s’en sont rendus...

    Lire la suite...

    15-Jul.-2022

    Image
    Compte rendu du CSE central des 5 et 6 juillet 2022
    En liminaire de cette réunion, les élus ont fait une déclaration intersyndicale. Situation générale Le spectre de la fin de la redevance En ouverture du CSE central, et en réponse à la déclaration des élus, Delphine Ernotte est revenue sur les derniers mois écoulés et sur les perspectives pour...

    Lire la suite...

    13-Jul.-2022

    Image
    Compte-rendu du CSE de Mayotte la 1ère du 30 juin 2022
    L’actualité de la station 1/ Indemnité de repas en zone de résidence Une prise en charge de la Restauration des collaborateurs est possible sous conditions. Elle est de 15 euros par jour. Pour en bénéficier il y a des conditions à réunir : Le lieu de restauration collective doit être fermé...

    Lire la suite...

    11-Jul.-2022

    Image
    Lettre au Président de la République
    Monsieur le Président de la République, Le 28 juin dernier, tous les syndicats de l’audiovisuel public ont appelé les salarié·es à cesser le travail. Une manifestation a été organisée devant l’Assemblée nationale pour protester contre votre projet de supprimer la contribution à l’audiovisuel public...

    Lire la suite...

    11-Jul.-2022

    Image
    19/20 et 12/13 exécutés en 5 slides
    Les élus du CSE Central ont été pris par surprise ; au détour d’un PowerPoint sur la régionalisation, Delphine Ernotte annonce la fin des deux éditions nationales de France 3 : le 12/13 et le 19/20. Pris en traître ! Alors que la direction de l’info avait annoncé la refonte des éditions, avec des...

    Lire la suite...

    06-Jul.-2022

    Image
    CSE Central des 5 et 6 juillet 2022 - Déclaration de l’intersyndicale
    Mardi 28 juin, les salariés de l’audiovisuel public étaient en grève. Ils étaient nombreux à répondre présent à l’appel des organisations syndicales : à Saint Pierre et Miquelon et à Nouméa, à Antibes, Lille, Strasbourg, Brest ou en Corse, à France info, dans les services du siège, partout, les...

    Lire la suite...

    05-Jul.-2022

    Image
    Conférence de presse. Sauvons l’audiovisuel public !
    L’intersyndicale de l’audiovisuel public et des organisations d’auteurs, du cinéma et de l’audiovisuel invitent à une conférence de presse : Lundi 4 juillet 2022 À 12H Devant LE SIÈGE DE FRANCE TÉLÉVISIONS- 7 esplanade Henri de France Paris 15 - Malgré la très forte mobilisation des salarié·es de toutes...

    Lire la suite...

    01-Jul.-2022

    Image
    Entrave à Vendargues !
    Les salariés de France Télévisions de Vendargues sont solidaires de leurs collègues pour la défense de l’audiovisuel Public, Libre et Indépendant... mais ils n'ont pas pu l’exprimer par l'action de grève ce mardi 28 Juin ! En effet, la majorité d’entre eux a découvert vendredi dernier sa...

    Lire la suite...

    01-Jul.-2022

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts