Préavis de grève • JT Communs Auvergne-Rhône-Alpes

trait gris titre

Les trois antennes de France 3 Auvergne Rhône Alpes s’opposent à la mise en place de journaux en commun pendant les week-ends des vacances.

« La proximité est lADN du réseau régional de France 3 ».

Ces mots sont ceux de Philippe Martinetti, le directeur du réseau qui a rappelé dernièrement que « l’information de proximité reste la colonne vertébrale de France 3 en région». La mutualisation des week-ends entre Lyon, Clermont et Grenoble va à l’encontre de ces intentions. Cette décision nous éloigne encore un peu plus de nos téléspectateurs et de notre mission de service public.

La région Auvergne Rhône Alpes regroupe douze départements, avec autant d’espaces géographiques et culturels différents les uns des autres.

Comment encore parler de journal régional pour un territoire aussi diversifié ?

La mutualisation des journaux ne relève pas d’un choix éditorial. Elle est la conséquence d’une logique comptable pour assurer de nouvelles tranches d’informations produites à moyens constants. Le malaise s’accentue avec des journalistes et des techniciens, qui cherchent à faire leur travail, et une direction qui ne cherche qu’à faire des économies.

Et pourtant : France 3 AURA reste bon élève du réseau : 1.5 million euros d’économies au premier semestre par rapport au budget prévu soit : – 6.4 % (source COMECO CSE Réseau octobre 2021)

Au quotidien, les trois rédactions de la région sont déjà sous pression, avec un manque évident de moyens pour couvrir une actualité régionale digne de ce nom.

Au-delà de l’absurdité éditoriale, ces JT communs sont vécus avec une grande inquiétude par les techniciens. On leur fait comprendre ainsi, qu’à terme, on pourra se passer d’une partie d’entre eux. D’autant que la direction profite de la mise en place de nouvelles technologies (pour les tournages, en régie, dans les logiciels administratifs…) pour remettre en cause nos pratiques professionnelles.

Nous refusons de contribuer à des économies supplémentaires pour compenser nos effectifs déjà insuffisants. Ce qu’il nous faut ce sont de vrais moyens, des potentiels réajustés pour continuer à faire notre travail et à en être fiers.

Pour toutes ces raisons, les salariés de France 3 Auvergne Rhône Alpes réclament :

  • la suppression des week-ends communs entre Lyon, Grenoble et
  • le remplacement des postes vitaux à la technique suite aux départs via la RCC, ou via des reconversions ou des mutations.

Les organisations syndicales appellent donc les salariés de France 3 AURA à la grève :
du samedi 6 novembre 00h00 au dimanche 7 novembre minuit.

 pdf  Lyon, le 29 octobre 2021

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts