Décembre 2021. Pas de cadeaux pour les locales de Nîmes et Perpignan!!!

trait gris titre

En cette fin d’année, les rédactions locales de Nîmes et Perpignan ne sont pas à la fête !

La présence de deux monteurs chaque jour pour réaliser les éditions de décembre n’est pas assurée. Les assistantes de locales, elles, ne sont pas remplacées pendant la période des fêtes.

Pourtant l’alerte a bien été donnée en amont, parfois même depuis le mois d’août.

Alors, la faute à qui, à quoi ?

Aux seuils de 80 jours imposés aux salariés non réguliers ? Seuils que la CGT, SUD, le SNJ et la CFDT contestent ! La faute au manque d’immatriculation de nouveaux CDDU qui permettraient de trouver des solutions pour le montage ?

Ou la faute au service RH et à la Direction Régionale qui imposent un mode de gestion purement comptable ?

Alors que nous sortons à peine d’une longue expertise sur des risques psychosociaux graves et avérés, cette situation génère stress et difficultés pour les assistantes de locales.

Elles qui se démènent depuis plusieurs semaines, passant des dizaines de coup de fil aux quatre coins de France pour trouver des monteurs... en vain !

Des assistantes qui savent aussi qu’elles devront mettre les bouchées doubles à leur retour de congés, pour rattraper le retard accumulé.

Seules réponses des chefs de service : « on fera monter un sujet par Montpellier », ou « on demandera aux scriptes de créer vos coquilles ». Voici la solution proposée : faire peser la charge de travail sur les autres !

Les assistantes sont indispensables. Sans elles, pas de planning, pas de conducteurs, pas de contrats, pas de payes. Difficultés aussi pour les rédacteurs en chef adjoints de locale qui essaient de compenser comme ils le peuvent leur absence.

Quant à l’absence d’un monteur sur deux, elle fait peser chaque jour à l’ensemble des salariés des locales le péril d’une non diffusion de leur édition.

La CGT, SUD, le SNJ et la CFDT demandent à la Direction Régionale de trouver des solutions de remplacement dès à présent.

Par la levée des seuils des CDDU, l’immatriculation de nouveaux monteurs et par la formation et l’intégration de nouvelles assistantes.

Les remplacements s’anticipent !

L’information de proximité ne s’arrête pas en décembre !

 pdf  Paris, le 29 novembre 2021

Communiqués

Bulletin d'adhésion

Accords, statuts

Lettres CGT

Contacts