SNRT CGT France Télévisions

Derniers communiqués

     

Manifestons le 12 septembre !

[J-2.] La flexibilité ça ne sert qu'à gaver les actionnaires !

Téléchargez le communiqué du 10/09/2017

[J-3.] Non à la casse des instances sociales !
Téléchargez le communiqué du 09/09/2017

[J-4.] Non à la précarisation généralisée !
Téléchargez le communiqué du 08/09/2017

[J-5.] Contre la facilitation du licenciement
Téléchargez le communiqué du 07/09/2017

 

En grève le 12 septembre 2017
Tous ensemble pour nos droits et garanties collectives


Après un simulacre de concertation avec les syndicats, le gouvernement a rendu publiques les 5 ordonnances censées réformer le code du travail.
La ministre du travail, ex-DRH de Danone, peut répéter en boucle qu’elle croit au dialogue social et qu’elle a confiance dans « l’intelligence collective » au sein de l’entreprise, il n’empêche que les 5 ordonnances entérinent un recul majeur de la protection et des droits des salariés et accèdent aux désirs les plus chers du Medef qui ne cache pas sa joie.

Téléchargez le communiqué du 10/09/2017

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
France 2 : le rouge lui va si mal

La preuve est faite, France 2 est une chaîne partisane. Elle a choisi son camp.
Après avoir imposé depuis plusieurs années aux téléspectateurs les éditos idolâtro- néo-libéraux de François Lenglet, les chroniques chiraquo-puis-sarkozo-puis-macrono- béates de Nathalie Saint-Cricq, voilà que « le vaisseau amiral » du service public passe une nouvelle étape en s’adjoignant carrément les services d’un ancien Premier ministre de droite comme chroniqueur.
Ainsi Jean-Pierre Raffarin viendrait colorer un peu plus, le dimanche soir dès la rentrée, l’image de France 2, qui ne mérite décidément pas le rouge de son logo…
Pourquoi Raffarin dont les orientations politiques sont si connotées ? Quelles compétences particulières apporte-t-il ? Qui pour lui apporter la contradiction ?

Téléchargez le communiqué du 28/08/2017

 

 

Compte-rendu du CCE extraordinaire du 13 juillet 2017


En ouverture du CCE, Delphine Ernotte a dressé un état des lieux de la situation de l’entreprise à la mi-juillet.
Audiences. L’audience globale de France Télévisions atteint 27,5% de part d’audience, soit un net recul en un an, imputable en grande partie aux mauvaises audiences des après-midis de France 2. France 3 est stable et France 5 progresse. L’objectif est désormais de stabiliser les audiences.
Situation financière. Les résultats publicitaires ont souffert de la période électorale et d’un repli du marché. On note un rebond : les résultats sont bons en juin et en juillet. Malgré tout, la direction a pris en compte, dans ses prévisions budgétaires, une hypothèse de retard de 10 M€ en fin d’année, ce qui implique donc des économies afin de terminer l’année à l’équilibre. Cette re- prévision budgétaire a obtenu un satisfecit du conseil d’administration qui sa- lue la « qualité du pilotage », notamment sur les effectifs et la masse salariale.

Téléchargez le communiqué du 17/07/2017

 

Communiqués

Confédération CGT





Lettres CGT

Accords, statuts

Contacts

Bulletin d'adhésion