SNRT CGT France Télévisions

Derniers communiqués

     

Egalité femmes/hommes à FTV :
Ça s’aggrave


Il fut un temps où l’Egalité entre les femmes et les hommes était un thème qui intéressait peu nos dirigeants. Car c’est bien connu, il n’y a pas de disparités à France télévisions...
Chaque renégociation d’accord, imposée par la Loi, était alors l’occasion de démontrer l’impérieuse nécessité de faire évoluer le droit et les mentalités...
On aurait pu espérer qu’avec une femme à la tête de France télévisions, femme qui se dit particulièrement engagée dans ce domaine en tant que féministe, les choses allaient changer. On aurait pu s’attendre à un texte historique, marquant et volontariste... C’est le contraire qui semble se profiler.

Téléchargez le communiqué du 07/07/2017

 

Salaires 2017 :
Pourquoi la CGT ne signe pas


Paquet cadeau empoisonné
La CGT n’a pas signé l’accord d’inté-ressement, parce que Delphine Ernotte en a fait un paquet cadeau, un tout à prendre ou à laisser : pour signer l’intéressement, il fallait aussi accepter une révision « couplée » de l’accord collectif de 2013 sur les salaires.
Autrement dit, la présidente de FTV a fait le choix du blocage du dialogue social dès l’ouverture de la négociation. Rien ne l’y obligeait, sinon la volonté de tordre le bras de la CGT pour lui faire accepter une révision à la baisse de l’accord collectif.

Téléchargez le communiqué du 05/07/2017

 

la CGT vous informe :
Dernière séance à l’IC-CHSCT


Ainsi donc c’est peut-être la dernière fois que des représentants du personnel des CHSCT de
- Amiens
- Besançon
- Nancy
- Reims
- Caen
- Antibes
- Clermont-Ferrand
- Grenoble
- Montpellier
- Limoges
- et Poitiers,
peuvent siéger dans cette instance.

Des CHSCT sacrifiés au profit de ceux de leurs directions régionales de rattachement.
Telle sera la conséquence de la décision de la DIRECCTE, si elle est appliquée.
Car la loi est claire : le périmètre du CHSCT doit correspondre à celui du CE. Donc 13 CE = 13 CHSCT. Contre 24 aujourd’hui.
C’est donc demain depuis Rouen que l’on appréciera le déploiement des caméras à Caen ? Depuis Strasbourg que l’on mesurera les TMS de Reims ? Depuis Lille les RPS d’Amiens ? C’est depuis Lyon que l’on surveillera les conséquences du logiciel Missions à Clermont-Ferrand ? C’est depuis Bordeaux que l’on jugera des conséquences de la dématérialisation de la compta et de la RH de Limoges ?

Téléchargez le communiqué du 03/07/2017

 

Périmètre des instances de France 3 :
Oui à la proximité, non à un simulacre de décentralisation !


Non au sacrifice des 24 DP et CHSCT de proximité
Contrairement aux apparences, la décision de la DIRECCTE du 2 juin 2017 créant 13 comités d’établissement, calqués sur les régions de la réforme territoriale voulue par François Hollande, ne favorisera pas la proximité.
En effet elle aboutira inévitablement à un ajustement au détriment des instances de proximité (DP et CHSCT dans chaque antenne) qui avaient été obtenues dans chacune des 24 antennes en contrepartie de la mise en place des CE de Pôles.
La direction générale l’a très clairement exprimé : si cette décision de la DIRECCTE s’applique, elle reverra l’existant a minima, en utilisant toutes les possibilités offertes par la Loi. Elle s’appuiera évidemment sur les ordonnances Macron qui prévoient la fusion de toutes les instances CE, DP, CHSCT et même DS.
Conséquence : des DP et CHSCT au niveau des 13 régions, un éloignement dramatique pour les régions composées de 2 à 3 antennes.
Le SNRT CGT a donc fait le choix de contester cette décision afin de garantir le maintien et le renforcement des instances de proximité au niveau des 24 antennes.

Téléchargez le communiqué du 28/06/2017

 

 

Communiqués

Confédération CGT





Lettres CGT

Accords, statuts

Contacts

Bulletin d'adhésion